General Electric YJ101

General Electric YJ-101
Constructeur Drapeau : États-Unis General Electric Aircraft Engines
Premier vol
Utilisation Northrop YF-17 Cobra
Caractéristiques
Type Turbofan à très faible taux de dilution et postcombustion
Composants
Compresseur Axial
Chambre de combustion Annulaire
Turbine Axiale
Performances
Poussée maximale à sec ~ 75 kN

Le General Electric YJ101 était un turbofan à postcombustion dans la gamme des 75 kN de poussée (à sec).

GénéralitésModifier

Développé pour l'entrée du Northrop YF-17 dans la compétition Lightweight Fighter, l'YJ101 devint la base du moteur à grand succès de General Electric, le F404.

Le taux de dilution était volontairement très faible, afin d'éviter les instabilités d'entrée d'air qui avaient été associées avec les Pratt & Whitney TF30 qui équipaient le F-111. Pour des raisons de marketing, le moteur fut désigné comme un « J » (pour « jet engine », turboréacteur), alors qu'il aurait dû normalement être désigné « F » (pour « fan », de turbofan). En fait, en raison de son taux de dilution très faible, certains ingénieurs décrivaient l'YJ101 comme un « turboréacteur à simple flux qui avait des fuites ».

ApplicationsModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

BibliographieModifier

  • (en) Mike Spick, The Great Book of Modern Warplanes, Osceola, Wisconsin (USA), MBI Publishing Company, (ISBN 0-7603-0893-4)