Gazomètre de Rome

Le Gazometro (également connu sous les noms de Gasometro ou encore Luxometro) est un ancien gazomètre situé dans le quartier Ostiense de Rome.

Gazomètre de Rome
Ponte della Scienza Altra Visuale.jpg
Présentation
Type
Construction
Ouverture
Localisation
Adresse

Construit par la société génoise Ansaldo entre 1935 et 1937, il est devenu au fil des ans un symbole incontesté du quartier romain, représentant un exemple important d'archéologie industrielle[1].

HistoireModifier

Le gazomètre a été conçu en 1909 avec l'usine à gaz (aujourd'hui le siège romain d'Italgas) commandée par le maire Ernesto Nathan[2].

La structure en fer du Gazomètre a été assemblée par la société génoise Ansaldo et par l’Allemande Klonne Dortmund entre 1935 et 1937 et est flanquée de trois autres gazomètres, dont deux non utilisés et un utilisé comme parking[3]. Les trois gazomètres "mineurs" ont été construits par Samuel Cuttler & Sons de Londres entre 1910 et 1912 et ont une capacité de 25 000 et 60 000 m³ respectivement.

Au moment de sa mise en place, il contenait 1 551 pieux, a une hauteur de 89,10 m et un diamètre de 63 m. Le volume maximal du gazomètre est de 200 000 m³[1],[4].

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Gazometro », sur ArchiDiAP (consulté en 3 febbraio 2019)
  2. « Auguri Gazometro, gli ottant'anni del colosso d'acciaio di Roma », sur Repubblica.it, 12 luglio 2017 (consulté en 3 febbraio 2019)
  3. Redazione, « Gazometro Roma Ostiense: storia del monumento, indirizzo e locali nei dintorni », sur Roma per te, 14 maggio 2018 (consulté en 3 febbraio 2019)
  4. « Gasometro (o Gazometro) / Beni architettonici e storici / Beni culturali / Cultura e svago - 060608.it », sur www.060608.it (consulté en 3 febbraio 2019)

Autres projetsModifier

Sur les autres projets Wikimedia :