Ouvrir le menu principal

Gastrine

gène de l'espèce Homo sapiens

La gastrine est une hormone sécrétée par les cellules G de la muqueuse pylorique de l'estomac (partie inférieure). Cette hormone stimule la sécrétion d'acide (HCl) dans le fundus gastrique. Elle stimule aussi le renouvellement cellulaire dans l'épithélium intestinal et dans l'estomac. Elle est rétro-contrôlée par la baisse du pH.

L'hypersécrétion de la gastrine conduit au Syndrome de Zollinger-Ellison (hypersécrétion acide).

Il existe différents petits peptides à activité gastrinique :

Facteurs de libération de la gastrineModifier

  • Distension mécanique de l'antre du pylore
  • Aliments sécrétagogues (protéines, peptones)
  • Alcalinisation de l'antre du pylore
  • Le nerf vague (pneumogastrique ou X) : action directe par neurone post-ganglionnaire bombésinergique
  • Médicaments : inhibiteurs de la pompe à protons (IPP): Ex: Oméprazole (MOPRAL®)

Contrôle de la synthèseModifier

Hormones stimulantes 
Hormones inhibitrices 
  • Sécrétine = hormone antagoniste de la gastrine, stimulant la sécrétion de HCO3 par le duodénum pour neutraliser l'acidité gastrique
Régulation par la calcémie 
  • La sécrétion de gastrine est également stimulée par l'hypercalcémie et cela par l'intermédiaire du récepteur CaSR (calcium sensitive receptor) ; récepteur couplé aux protéines G