Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bazile.

Gaston Bazile
Fonctions
Député du Gard 1924-1931
Sénateur 1931-1940
Gouvernement IIIe république
Groupe politique RRRS (1924-1931)
GD (1931-1940)
Biographie
Date de naissance
Date de décès (à 69 ans)

Gaston Bazile est un homme politique français né le à Vauvert et décédé le à Nîmes.

Sommaire

BiographieModifier

Il est membre du Parti républicain, radical et radical-socialiste. Sous cette étiquette, il est élu député du Gard lors des élections législatives de 1924. En 1926, il est nommé pour quelques jours sous-secrétaire d'État à l'Instruction publique et aux Beaux-arts, chargé de l'Enseignement technique dans l'éphémère second gouvernement Herriot.

Réélu en 1928, il quitte la Chambre des députés en 1931, année de son élection au Sénat. Il conserve son mandat de sénateur jusqu'à la chute de la Troisième République.

Il vote, le 10 juillet, en faveur de la remise des pleins pouvoirs au Maréchal Pétain. Il ne retrouve pas de mandat parlementaire après la Libération.

Il est le père d'André Bazile, adjoint au maire de Nîmes de 1959[1] à 1965, cofondateur de la feria de Pentecôte[2].

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • « Gaston Bazile », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]
  • Patrick Cabanel, « Gaston Bazile », in Patrick Cabanel et André Encrevé (dir.), Dictionnaire biographique des protestants français de 1787 à nos jours, tome 1 : A-C, Les Éditions de Paris Max Chaleil, Paris, 2015, p. 208-209 (ISBN 978-2846211901)

Liens externesModifier