Ouvrir le menu principal

Gastes

commune française du département des Landes

Gastes
Gastes
Port sur l'étang de Gastes.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Landes
Arrondissement Arrondissement de Mont-de-Marsan
Canton Grands Lacs
Intercommunalité Communauté de communes des Grands Lacs
Maire
Mandat
Françoise Douste
2014-2020
Code postal 40160
Code commune 40108
Démographie
Population
municipale
787 hab. (2016 en augmentation de 29,02 % par rapport à 2011)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 19′ 38″ nord, 1° 08′ 42″ ouest
Altitude Min. 2 m
Max. 60 m
Superficie 35,23 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine

Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Gastes

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte topographique des Landes
City locator 14.svg
Gastes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Gastes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Gastes

Gastes est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département des Landes (région Nouvelle-Aquitaine). Elle appartient au Pays de Born.

GéographieModifier

LocalisationModifier

Commune située dans la forêt des Landes en pays de Born sur l'ex- route nationale 652 entre Mimizan et Biscarrosse.

Communes limitrophesModifier

Voies de communication et transportsModifier

Le chemin de Compostelle et la véloroute[2] de 1200 km se rejoignent à Gastes[3],[4].

ToponymieModifier

HistoireModifier

La commune de Gastes est sur l'ancienne voie romaine Camin Harriaou qui reliait Bordeaux à Dax[5].

La paroisse de Gastes, au XIIIe siècle, est appelée la parrochia d'Ucera, du latin ilex/ilicis, que l'on peut traduire par "lieu couvert de houx". Le toponyme Gastes, quant à lui, est attesté dès 1299. Jadis, les habitants de Gastes étaient surnommés les Chinchaires, "pêcheurs, vendeurs de sangsues"[6].

ÉconomieModifier

La commune de Gastes bénéficie des apports des forêts de chênes et pins ainsi que du lac de Biscarrosse-Parentis[7],[8].

Les activités développées sur le lac sont le nautisme, la voile, la pêche avec un dispositif pour l'handipêche[9],commerce et réparations de bateaux.

La forêt a fait place à certains endroits à des champs de céréales[7].

Cet environnement des forêts et du lac aux plages de sable fin et ses ports a favorisé le tourisme avec ses hôtels, campings et maisons d'hôtes[10].

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[12].

En 2016, la commune comptait 787 habitants[Note 1], en augmentation de 29,02 % par rapport à 2011 (Landes : +4,4 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
214209211222229250259254229
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
312333395390380339348379396
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
368411410385325279237235216
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
234205259281368410573610787
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[13] puis Insee à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Politique et administrationModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2014 En cours Françoise Douste DVD[15] Retraitée du tourisme
1977 mars 2014 Guy Ducournau   Ingénieur informaticien retraité

Politique environnementaleModifier

Dans son palmarès 2017, le Conseil national des villes et villages fleuris de France a attribué deux fleurs à la commune au Concours des villes et villages fleuris[16].

Lieux et monumentsModifier

Les portsModifier

La commune compte quatre ports[17] :

  • port des Brochets
  • port des Calicobas
  • port des Perches
  • port des Sandres

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

VoiesModifier

35 odonymes recensés à Gastes
au 5 janvier 2014
Allée Avenue Bld Chemin Cours Impasse Passage Place Quai Rd-point Route Rue Square Villa Autres Total
7 6 0 0 1 [N 1] 4 [N 2] 0 2 [N 3] 0 0 0 13 0 0 2 [N 4] 35
Notes « N »
  1. Cours de Mano
  2. Impasse de Benatte, impasse de Péou, impasse des Champs, impasse Mathiou.
  3. Place des Commerces et place du 19-Mars-1962.
  4. Autres voies non identifiées en relation avec des écarts, lieux-dits, hameaux, zones industrielles, lotissements, résidences, quartiers, etc.
Sources : rue-ville.info & annuaire-mairie.fr & OpenStreetMap

Édifices et sitesModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

ToponymieModifier

Vient du latin vastas signifiant une terre vide, déserte, désolée, inculte, synonyme des gâtines françaises[6].

Personnalités liées à la communeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. La Vélodyssée [1]
  3. Chamina (France), La côte Atlantique à vélo: La Vélodyssée, Chamina, (ISBN 9782844662293, lire en ligne)
  4. Bulletin périodique de liaison des Associations Amis de St-Jacques de Compostelle Aquitaine [2]
  5. Séances générales tenues à ... en ... par la Société française pour la conservation des monuments historiques, Derache, (lire en ligne)
  6. a et b Bénédicte Boyrie-Fénié et Jean-Jacques Fénié, Dictionnaire des Landes, Editions SUD OUEST, , 349 p., p. 159
  7. a et b Communaut� de communes des Grands Lacs, [http://www.cdc-grands-lacs.fr/La-CCGL/Les-7-communes/Gastes « Gastes / Les 7 communes / La CCGL / Accueil - Communaut� de communes des Grands Lacs »], sur www.cdc-grands-lacs.fr (consulté le 13 septembre 2015)
  8. « Une étendue d'eau douce exceptionnelle », sur Office de Tourisme de Biscarrosse (consulté le 13 septembre 2015)
  9. Handitourisme 2015 Petit Futé (avec photos et avis des lecteurs), Petit Futé, (ISBN 9782746978119, lire en ligne)
  10. « Gastes - Visites en Aquitaine », sur visites.aquitaine.fr (consulté le 13 septembre 2015)
  11. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  15. https://www.lemonde.fr/aquitaine-limousin-poitou-charentes/landes,40/gastes,40108/
  16. Site des villes et villages fleuris, consulté le 6 décembre 2017.
  17. Patricia Nadau, « Nettoyage des ports à la faucardeuse », sur SudOuest.fr (consulté le 8 septembre 2015)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Liens externesModifier

Étape précédente
Parentis-en-Born
Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle

Voie de Soulac
Étape suivante
Sainte-Eulalie-en-Born