Gasteromycetes

classe de champignons
Gasteromycetes
Description de cette image, également commentée ci-après
La vesse-de-loup d'hiver (Lycoperdon pratense) par Pierre Bulliard, fin du XVIIIe siècle.
Classification
Règne Mycetoideum

Classe

Gasteromycetes
Fr., 1821[1]

Ordres de rang inférieur

Les Gasteromycetes sont une classe de champignons créée par Elias Magnus Fries en 1821. Le père de la mycologie y place les espèces dont le tissu fertile est interne à l'état jeune. Bien que questionné à plusieurs reprises, le regroupement des champignons gastéroïdes en un taxon unique est conservé jusqu'à la fin du XXe siècle, sous divers noms et rangs (comme la sous-classe des Gasteromycetidae).

Les analyses moléculaires ont rendu ce concept caduc, et si l'on se réfère encore souvent en français au terme savant « gastéromycète » pour ces champignons, il est désormais accepté que le groupe n'a pas de valeur taxinomique. L'habitus gastéroïde est en effet partagé par de nombreuses espèces de la classe des Agaricomycetes qui ne sont pas apparentées entre elles[2].

Notes et référencesModifier

  1. (la) Elias Magnus Fries, Systema Mycologicum, vol. 1, Lund, et , 520 et 620  p. (DOI 10.5962/BHL.TITLE.5378) .
  2. (en) D. S. Hibbett, R. Bauer, M. Binder, A. J. Giachini et al., chap. 14 « Agaricomycetes », dans The Mycota : Systematics and Evolution, vol. 7A, Springer Berlin Heidelberg, , 373–429 p. (ISBN 978-3-642-55317-2, DOI 10.1007/978-3-642-55318-9_14, lire en ligne)

Liens externesModifier