Gaspard de Goussé de La Roche-Allard

Gaspard de Goussé
Comte de la Roche-Allard
Naissance v. 1664
Coulonges-les-Royaux
Décès (à 81 ans)
à Rochefort
Origine Français
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Arme Pavillon de la marine royale française Marine royale française
Grade Vice-amiral de la flotte du Levant
Années de service 1675-1745
Commandement Flotte du Levant
Conflits Guerre de la Ligue d'Augsbourg
Guerre de Succession d'Espagne
Guerre de L'Oreille de Jenkins
Guerre de Succession d'Autriche
Distinctions Commandeur de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis
Autres fonctions Gouverneur de Saint-Domingue
Commandant la Marine dans le port de Rochefort
Famille Charles-Alexandre Morel, comte d'Aubigny
(son beau-fils)

Gaspard de Goussé, comte de la Roche Allard[1], seigneur de Dislay, Ardin, Basses-Rues de Saint-Gouard et du Fief en Saintonge, vicomte de Ville-en-Tardenois, né vers 1664 à Coulonges-les-Royaux et décédé à Rochefort, le , est un aristocrate et officier de marine français des XVIIe et XVIIIe siècles. Pendant les soixante-dix ans qu'il passe au service de la Royale, il prend part aux grandes guerres de Louis XIV et de Louis XV et termine sa carrière militaire au grade de vice-amiral de la flotte du Levant.

BiographieModifier

Origines et familleModifier

Gaspard de Goussé, comte de La Roche-Allard descend d'une famille noble originaire du Poitou et possédant une seigneurie à La Roche-Allard, située près de Langeais en Indre-et-Loire[2].

Il est le fils ainé de Léonard de Goussé de La Roche-Allard et de Marguerite de Châteauneuf. De cette union naissent trois enfants:

  • Gaspard de Goussé, comte de La Roche-Allard
  • Louise Émilie de Goussé de La Roche-Allard († 1717)
  • Gaspard Charles de Goussé, marquis de La Roche-Allard (v. 1672 - † 1748)[3]

Son père, officier de marine, s'illustre le lors de la bataille de Carthagène pendant la Guerre de Trente Ans. Commandant quatre navires de la flotte du duc de Brézé, il s'empare d'un vaisseau anglais et sert avec distinction au combat contre la flotte d'Espagne. Capitaine de vaisseau, il est tué le en allant mettre le feu à des vaisseaux espagnols retirés dans un petit port près Tortose.

Carrière dans la marine royaleModifier

 
La bataille de Barfleur-La Hougue à laquelle participe Gaspard de Goussé de La Roche-Allard en 1692.

Il est admis dans la Marine royale comme volontaire le . Il connait ensuite une série de promotions rapides : garde de la Marine le , il est promu enseigne de vaisseau le puis lieutenant de vaisseau le .

Promu capitaine de vaisseau, il commande Le Henry, 64 canons, lors du désastre de la Hougue en 1692. Cependant, son vaisseau échappe à la destruction et il participe l'année suivante à la victoire du maréchal de Tourville sur le vice-amiral George Rooke au combat de Lagos les 17 et 18 juin, au cours duquel une partie du « convoi de Smyrne » est capturé. Le , il est fait chevalier de Saint-Louis.

Pendant la guerre de Succession d'Espagne, La Roche-Allard sert avec distinction dans le combat livré entre Malaga et Gibraltar le , au sein de la flotte franco-espagnole réunie sous des ordres du comte de Toulouse, face aux escadres réunies d'Angleterre et de Hollande. Il monte à cette occasion L'Excellent (60 canons) au sein du corps de bataille.

La paix revenue, il occupe le poste de gouverneur de Saint-Domingue de à . Promu au grade de chef d'escadre surnuméraire, La Roche-Allard est fait grand'croix de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis le .

Le , il est nommé lieutenant-général des armées navales du Roi et commandeur de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis au mois de septembre avec une pension de 3 000 livres. Il est nommé commandant la marine dans le port de Rochefort. En 1740-1741, au début de la guerre de Succession d'Autriche, il conduit une escadre dans les Antilles. En , son frère, le marquis de la Roche-Allard est élevé au même grade.

Nommé vice-amiral de la flotte du Levant début 1745, n'occupe jamais ce poste puisqu'il meurt une semaine après sa nomination. Il décède à Rochefort, le , à l'âge de quatre-vingt-un ans.

DescendanceModifier

Il épouse en 1705 Marguerite-Angélique Perrot, fille de François-Marie Perrot, seigneur de Meaux (1644-1691), gouverneur de Montréal et de l'Acadie, avec qui il a trois filles:

  • Marguerite de Goussé de La Roche-Allard, elle épouse Charles-Alexandre Morel, comte d'Aubigny
  • Angélique de Goussé de La Roche-Allard (1714-1769)
  • Marguerite-Charlotte de Goussé de La Roche-Allard (1708-?), elle épouse en 1735 Gaspard Charles Goussé de La Roche-Allard, son oncle.

Notes et référencesModifier

  1. On trouve son nom orthographié de plusieurs façons : Rochalar, Rochalart, de La Roche-Allart
  2. [1]
  3. Capitaine de vaisseau, Lieutenant Général des Îles sous le vent, Commandeur de l'Ordre de Saint Louis

Voir aussiModifier

Sources et bibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier