Garibaldi (métro de Paris)

station du métro de Paris
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Garibaldi (homonymie).

Garibaldi
Une des bouches d'accès etl'église Notre-Dame-du-Rosaire.
Une des bouches d'accès et
l'église Notre-Dame-du-Rosaire.
Localisation
Pays France
Ville Saint-Ouen-sur-Seine
Coordonnées
géographiques
48° 54′ 23″ nord, 2° 19′ 55″ est
Géolocalisation sur la carte : Paris et la petite couronne
(Voir situation sur carte : Paris et la petite couronne)
Garibaldi
Caractéristiques
Voies 2
Quais 2
Zone 2
Transit annuel 3 127 029 (2013)
Historique
Mise en service
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 19-10
Ligne(s) (13)
Correspondances
Bus (BUS) RATP 85 137 L'Audonienne
Noctilien (N) N14 NOCTILIEN.png N44 NOCTILIEN.png
(13)

Garibaldi est une station de la ligne 13 du métro de Paris, située sur le territoire de la commune de Saint-Ouen-sur-Seine, dans le département de Seine-Saint-Denis.

SituationModifier

La station est implantée sous l'avenue Gabriel-Péri, au sud de l'amorce de la rue Charles-Schmidt. Approximativement orientée selon un axe nord-sud et localisée sur la branche vers Saint-Denis - Université, elle s'intercale entre les stations Mairie de Saint-Ouen et Porte de Saint-Ouen.

HistoireModifier

La station est ouverte le avec la mise en service du premier prolongement de la branche nord-est (actuelle branche bleue) de la ligne 13 depuis Porte de Saint-Ouen jusqu'à Carrefour Pleyel, lequel constitue la dernière extension du réseau avant une pause qui durera jusqu'au début des années 1970, les ressources financières étant limitées dans le contexte d'après-guerre.

Elle doit sa dénomination à sa proximité avec la rue Garibaldi, laquelle rend hommage à Giuseppe Garibaldi (1807-1882) qui fut l’un des artisans de l’unité italienne. Républicain convaincu, désirant Rome en tant que capitale de l'Italie, il combattit l’Autriche en 1859, le royaume de Naples en 1860 puis la papauté en 1867. Il servit également la France au cours du conflit de 1870-1871.

La station est, avec Mairie de Saint-Ouen et Carrefour Pleyel sur la même portion de ligne, une des trois dernières construites dans le style historique du réseau, caractérisé par l'emploi du carrelage blanc biseauté et une voûte de forme ovoïde, avant l'apparition des premières « stations-boîtes » dès les années 1970.

Dans le cadre du programme « Renouveau du métro » de la RATP, les couloirs de la station et l'éclairage des quais ont été rénovés le [1].

Elle a vu entrer 3 127 029 voyageurs en 2013, ce qui la place à la 168e position des stations de métro pour sa fréquentation sur 302[2],[3].

Services aux voyageursModifier

AccèsModifier

La station dispose de trois accès répartis en quatre bouches de métro, débouchant de part et d'autre de l'avenue Gabriel-Péri et agrémentées de balustrades ainsi que de trois candélabres de type Dervaux :

  • l'accès 1 « Rue Garibaldi », constitué d'un escalier fixe, se trouvant au droit du no 80 de l'avenue ;
  • l'accès 2 « Rue Farcot », également constitué d'un escalier fixe, se situant face au no 78 de l'avenue ;
  • l'accès 3 « Rue Charles-Schmidt » comprenant deux sorties reliées par un même entourage au droit du no 65 bis de l'avenue ; l'une est constituée d'un escalier fixe et l'autre d'un escalier mécanique montant depuis le couloir de sortie du quai en direction de Saint-Denis - Université.

QuaisModifier

 
Les quais de la station.

Garibaldi est une station de configuration standard : elle possède deux quais séparés par les voies du métro et la voûte est elliptique. La décoration est du style utilisé pour la majorité des stations de métro : les bandeaux d'éclairage sont blancs et arrondis dans le style « Gaudin » du renouveau du métro des années 2000, et les carreaux en céramique blancs biseautés recouvrent les piédroits, la voûte, les tympans et les débouchés des couloirs. Les cadres publicitaires, en faïence de couleur cuivre, sont surmontés de la lettre « M » (variante que l'on ne retrouve que dans 7 autres stations du réseau) et le nom de la station est également en faïence dans le style de la CMP d'origine. Les sièges de style « Motte » sont de couleur jaune.

IntermodalitéModifier

 
L'ancienne gare de Saint-Ouen-Garibaldi, sur la ligne de Saint-Ouen-les-Docks était en correspondance avec la station de métro.

La station est desservie par les lignes 85, 137 et le service urbain L'Audonienne du réseau de bus RATP et, la nuit, par les lignes N14 et N44 du réseau Noctilien.

La station disposait d'une correspondance avec la ligne de Saint-Ouen-les-Docks, à la gare de Saint-Ouen-Garibaldi, jusqu'à la fermeture de cette dernière en 1988[4].

À proximitéModifier

Notes et référencesModifier

  1. « SYMBIOZ - Le Renouveau du Métro », sur www.symbioz.net (consulté le 30 novembre 2019)
  2. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr (consulté le 31 août 2014).
  3. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2013.
  4. « Le carnet du CFC », cfchanteraines.fr (consulté le 27 mai 2017).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier