Ouvrir le menu principal

Gare routière d'Orléans

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gare d'Orléans (homonymie).

Gare routière d'Orléans
Image illustrative de l’article Gare routière d'Orléans
Localisation
Pays France
Commune Orléans
Quartier Saint-Vincent
Adresse Rue Marcel-Proust
45000 Orléans
Coordonnées géographiques 47° 54′ 31″ nord, 1° 54′ 27″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Conseil départemental du Loiret
Exploitant Ulys, TER Centre-Val de Loire, Transbeauce, Eurolines
Altitude 114 m
Historique
Mise en service (1re gare routière)
(2de gare routière)
Fermeture 1986 (1re gare routière)
Correspondances
Gare SNCF d'Orléans Centre et Limousin, Interloire et Intercités
Tramway Tram A et Tram B à (650 m)
TAO 1 2 3 4 5 6 7 9 11 18 25 71 72 O IC
Vélo'+ stations Gares d'Orléans-tram et Gares d'Orléans-parvis

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Gare routière d'Orléans

Géolocalisation sur la carte : Loiret

(Voir situation sur carte : Loiret)
Gare routière d'Orléans

Géolocalisation sur la carte : Orléans

(Voir situation sur carte : Orléans)
Gare routière d'Orléans

La gare routière d'Orléans est une gare routière située à Orléans dans le département français du Loiret en région Centre-Val de Loire.

Le site est utilisé pour les services de transport par autocar.

GéographieModifier

La gare routière est située dans le quartier Saint-Vincent d'Orléans, à l'angle des rues Marcel-Proust et Émile-Zola, à proximité de la gare SNCF d'Orléans.

Elle se situait auparavant à la place Saint Yves, en face de la gare dans l'actuel emplacement du centre Place d'Arc.

HistoireModifier

La 1re gare routière a été inaugurée en 1929 pour accueillir les réseaux urbains et interurbains. Elle a été détruite en 1986 à la place du centre commercial Place d'Arc et du centre-bus urbain pour ne plus mélanger les correspondances entre bus interurbains et urbains.

La 2de gare routière a été inaugurée en 1987 à côté du musée d'Orléans. Les bus urbains sont accueillis dans un autre centre-bus.

En 2013, la passerelle reliant le centre commercial Place d'Arc à la gare routière est démolie pour des raisons de sécurité[1].

En 2015, le nombre de voyageurs utilisant la gare quotidiennement est estimé à 5 500 dont 4 000 scolaires[2].

Les compétences de gestion de la gare routière doivent être transférées du département du Loiret vers la région Centre-Val de Loire le [3].

PrésentationModifier

L'architecture de la gare est régulièrement remise en cause, dans un article paru en 2013, une chauffeur déclare : « Il n’y a qu’à voir les angles des murs qui sont pleins de peinture jaune (ndlr : la couleur des cars Ulys) ; c’est une gare qui a été conçue pour des cars plus petits que ceux que l’on utilise aujourd’hui. Et puis, les piétons et les cars entrent et sortent par le même endroit. C’est ubuesque ! »[4].

Réseaux d'autocars utilisant la gare routièreModifier

Notes et référencesModifier

  1. Valentine Autruffe, « Place d'Arc, la grande métamorphose », sur www.larep.fr, La République du Centre, Centre-France, (consulté le 5 juin 2016)
  2. A. C., « Malaise à la gare routière d'Orléans après l'agression d'un chauffeur », La République du Centre, Centre-France,‎ (lire en ligne, consulté le 5 juin 2016)
  3. Philippe Ramond, « La Région aux commandes des cars Ulys dès 2017 », La République du Centre, Centre-France,‎ (lire en ligne, consulté le 5 juin 2016)
  4. Non signé, « La gare routière d'Orléans dangereuse et obsolète ? », La République du Centre, Centre-France,‎ (lire en ligne, consulté le 5 juin 2016)
  5. Site officiel du réseau Rémi
  6. Site officiel des TER SNCF. Centre-Val de Loire
  7. Site officiel d'Eurolines

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier