Gare de Sinay

gare ferroviaire belge

Sinay
Image illustrative de l’article Gare de Sinay
Ancien bâtiment des recettes.
Localisation
Pays Belgique
Ville Saint-Nicolas
Section Belsele
Coordonnées géographiques 51° 08′ 46″ nord, 4° 03′ 59″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Infrabel
Exploitant SNCB
Code UIC 88944256
Services InterCity
(M)S34S53
Caractéristiques
Ligne(s) 59, de Gand-Dampoort à Anvers-Berchem
Voies 2
Quais 2
Historique
Mise en service

La gare de Sinay (en néerlandais : Station Sinaai) est une gare ferroviaire située le long de la ligne 59 à Sinay, une section de la ville de Saint-Nicolas. Elle a été ouverte en 1849. Jusqu'en 1909, cette gare s'appelait « Mille-Pommes » (Duizend Appels), du nom d'une auberge à la frontière entre Waesmunster, Sinay et Belsele où se trouve la gare.

C'est une halte voyageurs de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains InterCity et Suburbains (S34 et S53).

Situation ferroviaireModifier

La gare de Sinay est située au point kilométrique (PK) 28,7 de la ligne 59, de Gand-Dampoort à Anvers-Berchem, entre les gares ouvertes de Lokeren et de Belsele[1].

HistoireModifier

La « halte de Milles-Pommes » est mise en service le par la Compagnie du chemin de fer d'Anvers à Gand par Saint-Nicolas et Lokeren dite « Compagnie du Pays de Waes »[2]. Cette halte est agrandie en 1879[3]. L'aspect et l'emplacement de la gare avant 1895 sont méconnus.

En 1895, la Compagnie déplaça la station et la dota de voies supplémentaires et d'un bâtiment des recettes[3]. Deux ans plus tard, la compagnie fut nationalisée et sa ligne mise à voie normale[réf. nécessaire].

Jusqu'en 1909, cette gare s'appelait « Mille-Pommes » (Duizend Appels), du nom d'une auberge à la frontière entre Waesmunster, Sinay et Belsele où se trouve la gare. En 1909, elle prend le nom de « Sinay » puis « Sinay-Waas » l'année suivante[3]. Elle est par la suite renommée « Sinaai-Waes »[Quand ?] puis « Sinaai » en 1939.

La gare de Sinaai ferme le . Entre Saint-Nicolas et Gand-Dampoort, ne subsistent alors que la gare Lokeren[3] (ainsi que celle d’Oostakker à partir de 1970). Toutefois, le , plusieurs gares, dont celle de Sinaai[3], rouvrent aux voyageurs à l'occasion de l'électrification de la ligne 59 entre Saint-Nicolas et Gand. Cependant, la cour aux marchandises disparaît en 1981 et les guichets ferment le [3].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Halte SNCB, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à accès libre. Elle est équipée d'un automate pour l'achat de titres de transport[4].

La traversée des voies et le passage d'un quai à l'autre s'effectuent par le passage à niveau routier.

DesserteModifier

Sinay est desservie par des trains InterCity et Suburbains (S34 et S53), de la SNCB (voir brochure SNCB[5]).

En semaine, Sinay possède deux dessertes cadencées à l'heure : des trains IC-26 circulant sur le trajet Courtrai - Tournai - Ath - Enghien - Bruxelles-Midi - Termonde - Lokeren - Saint-Nicolas et des trains S34 entre Anvers-Central et Lokeren ; certains étant prolongés jusque Termonde).

Les week-ends et fériés, la desserte se limite à des trains S53 de Gand-Saint-Pierre à Anvers-Central.

IntermodalitéModifier

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[4].

Patrimoine ferroviaireModifier

La gare de Sinay possède un bâtiment construit en 1895 par la compagnie de chemin de fer Chemin de fer d'Anvers à Gand pour remplacer la première gare. C'est la seule gare restante de la société privée Pays de Waes. Elle a été rénovée en 2007. La rénovation concernait également l'annexe. Le Swiss Train Club s'est installé dans le bâtiment de la gare.

Galerie de photographiesModifier

LocalisationModifier

Les stations de Sinay et de Belsele ne sont qu'à un kilomètre l'une de l'autre. Bien que la gare porte le nom de Sinay, elle est en réalité plus proche de Belsele. Elle est également situé sur le territoire de l'ancienne commune de Belsele. La raison pour laquelle la gare ne porte pas le nom de Belsele provient du fait qu’il existe déjà la Belsele. Dans le passé, il y avait même deux gares à Belsele (Belsele-Village le long de la ligne 56 et la gare de Belsele-Nord qui existe encore mais a été renommée, le long de la ligne 59).

Notes et référencesModifier

(nl) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en néerlandais intitulé « Station Sinaai » (voir la liste des auteurs).
  1. « Carte technique du réseau », sur Infrabel, (consulté le ).
  2. (nl) Paul Kevers, « Lijn 59 : (Antwerpen) Y Oost Berchem - Gent », sur Belgische spoorlijnen (consulté le ).
  3. a b c d e et f « Sinaai », sur spoorweggeschiedenis.quartam.on-rev.com (consulté le ).
  4. a et b « SNCB - Sinaai », sur belgianrail.be (consulté le ).
  5. « Brochures de lignes (fiches horaires) », sur belgiantrain.be, (consulté le ).

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Saint-Nicolas Belsele IC
(en semaine)
Lokeren Courtrai
ou Tournai
ou Ath
Anvers-Central Belsele   S34
(en semaine)
Lokeren Lokeren
ou Termonde
Anvers-Central Belsele   S53
(week-ends et fériés)
Lokeren Gand-Saint-Pierre
ou Lokeren