Ouvrir le menu principal

Gare de Saint-Benoît - Saint-Aignan

Saint-Benoit - Saint-Aignan
Image illustrative de l’article Gare de Saint-Benoît - Saint-Aignan
L'ancien bâtiment voyageurs sur une carte postale ancienne.
Localisation
Pays France
Commune Bray-Saint-Aignan
Quartier Saint-Aignan-des-Gués
Adresse 3 allée de la gare
Coordonnées géographiques 47° 50′ 31″ nord, 2° 19′ 19″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Caractéristiques
Ligne(s) Orléans à Gien
Voies 1
Quais 1
Altitude 127 m
Historique
Mise en service 1857
Fermeture (voyageurs)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Saint-Benoit - Saint-Aignan

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

(Voir situation sur carte : Centre-Val de Loire)
Saint-Benoit - Saint-Aignan

Géolocalisation sur la carte : Loiret

(Voir situation sur carte : Loiret)
Saint-Benoit - Saint-Aignan

La gare de Saint-Benoit - Saint-Aignan est une gare ferroviaire française de la ligne d'Orléans à Gien, située sur le territoire de la commune de Bray-Saint-Aignan, dans le département du Loiret, en région Centre-Val de Loire.

Elle est fermée au service des voyageurs, comme la ligne, depuis 1939. Un projet prévoit une réouverture de ce service à une date indéterminée.

GéographieModifier

La gare est située dans la région naturelle du Val de Loire à proximité de la route départementale 952, à environ 2,5 km de la rive droite de la Loire, sur le territoire de la commune de Bray-Saint-Aignan, au nord du bourg de Saint-Aignan-des-Gués et à 4 km de Saint-Benoît-sur-Loire.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 127 mètres d'altitude, la gare de Saint-Benoit - Saint-Aignan est située au point kilométrique 155,093 de la ligne d'Orléans à Gien entre les gares de Saint-Martin-d'Abbat (à 4 km vers l'Ouest) et de Bray-en-Val (à 3,5 km vers l'Est).

HistoireModifier

La suppression du trafic voyageur intervient le 15 mai 1939[1].

Projet de réouvertureModifier

Depuis 1993, plusieurs projets de réouverture de la ligne aux voyageurs sont étudiés[2],[3].

Notes et référencesModifier

  1. Jacky Surier, De gare en gare sur les chemins de fer du Loiret, Saint-Denis-en-Val, Cercle des cartophile du Loiret, , 239 p. (ISBN 978-2-9517-6179-7), ?
  2. Maude Milekovic et Jérôme Couton, « Ligne SNCF Orléans-Châteauneuf : toutes les dates clés d'un projet avorté », sur www.larep.fr, La République du Centre, Centre-France, (consulté le 26 février 2019).
  3. Philippe Ramond, « Liaison ferroviaire Orléans-Châteauneuf : le projet de train relancé ! », sur www.larep.fr, La République du Centre, Centre-France, (consulté le 26 février 2019).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :