Ouvrir le menu principal

Gare de Rosny-sous-Bois

gare française

Rosny-sous-Bois
Image illustrative de l’article Gare de Rosny-sous-Bois
Passerelle et bâtiment voyageurs.
Localisation
Pays France
Commune Rosny-sous-Bois
Quartier Centre-ville
Adresse Place des Martyrs-de-la-Résistance
93110 Rosny-sous-Bois
Coordonnées géographiques 48° 52′ 15″ nord, 2° 29′ 09″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service (RER)(E)
Caractéristiques
Ligne(s) Paris-Est à Mulhouse-Ville
Grande Ceinture de Paris
Voies 4
Quais 2
Transit annuel 4 255 200 voyageurs (2014)
Zone 3 (tarification Île-de-France)
Altitude 69 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Bus RATP (BUS) RATP 116 118 143
Titus 1, 2, 3, 4
Noctilien (N) N142 NOCTILIEN.png

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Rosny-sous-Bois

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Rosny-sous-Bois

Géolocalisation sur la carte : Seine-Saint-Denis

(Voir situation sur carte : Seine-Saint-Denis)
Rosny-sous-Bois

La gare de Rosny-sous-Bois est une gare ferroviaire française de la ligne de Paris-Est à Mulhouse-Ville, située au centre de la ville de Rosny-sous-Bois, dans le département de la Seine-Saint-Denis, en région Île-de-France.

Elle est mise en service en 1856 par la Compagnie des chemins de fer de l'Est. C'est en 2019 une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), du réseau Transilien, uniquement desservie par des trains de la ligne E du réseau express régional d'Île-de-France (RER).

Sommaire

Situation ferroviaireModifier

Établie à 69 mètres d'altitude, la gare de Rosny-sous-Bois est située au point kilométrique (PK) 12,631 de la ligne de Paris-Est à Mulhouse-Ville, entre les gares de Rosny-Bois-Perrier et du Val de Fontenay.

Elle est située sur un tronçon de voie commun avec la ligne de la grande ceinture de Paris.

 
Vue d'ensemble de l'intérieur de la gare.

HistoireModifier

Le passage du chemin de fer sur la commune est précisé en 1853 avec l'avant projet du tracé de la ligne de Paris à Mulhouse. Une station est prévue sur le tronçon de Noisy-le-Sec à Nogent - Le Perreux[1].

Première gare - 1856Modifier

 
Première gare.

La Compagnie des chemins de fer de l'Est fait une première proposition d'une voie en tranchée passant à proximité du fort de Rosny. Les militaires craignant que cela provoque un point faible, pouvant être utilisé par un agresseur, assortissent leur accord de l'obligation pour la Compagnie de combler la tranchée en cas de conflit. La Compagnie propose un autre tracé contournant à distance les enceintes du fort[2]. Après l'approbation de ce dernier projet par l'État, les travaux sont lancés et réalisés par l'entreprise Parent et Shacken, de Basile Parent et Pierre Schaken, mandatée par la Compagnie de l'Est[1].

La station de Rosny-sous-Bois est mise en service le 7 juillet 1856, par la Compagnie de l'Est, lorsqu'elle inaugure et ouvre à l'exploitation les 17 kilomètres du tronçon entre les gares de Noisy-le-Sec et de Nogent - Le Perreux[1]. Elle reçoit un bâtiment voyageurs de type 7 qui fut érigé à de nombreux exemplaires sur cette ligne pour des gares de faible ou moyenne importance.

Le chemin de fer va rapidement prendre de l'ampleur : on compte huit dessertes par jour dans chaque sens en semaine et quinze les dimanches et jours fériés. En 1883, la gare compte 211 598 mouvements de voyageurs[3]. L'utilisation de la gare par les habitants de la nouvelle commune de Neuilly-Plaisance et le trafic marchandises est également en hausse avec notamment l'expédition des « pierres à plâtre » des carrières locales[2].

Au début des années 1890, en raison de sa fréquentation par les habitants de Neuilly-Plaisance, la gare prend le nom de Gare de Rosny-sous-Bois - Neuilly-Plaisance. En 1898, le trafic a augmenté de 245 %, depuis 1883, avec 723 882 mouvements[3] ; il atteint 787 526 en 1902[2].

Seconde gare - 1912Modifier

 
La nouvelle gare.

En 1912, la gare, trop étroite, est démolie et remplacée par celle que l'on connaît aujourd'hui (voir images ci-dessous), et qui est classée monument historique.

 
La gare en 2013

Ce bâtiment est plus vaste, plus moderne et est aussi richement décorée avec une façade recouverte d'enduit avec de nombreux bandeaux de brique ou de céramique, des boiseries et des ornements aux pilastres d'angle et en surplomb des travées.

Les quais sont également remplacés avec la création de deux quais en îlot desservis par une large passerelle métallique[4].

Depuis le 30 août 1999, la gare est desservie par les trains de la ligne E du RER parcourant la branche E4 à destination de Villiers-sur-Marne et, en soirée, de Tournan.

En 2014, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare est de 4 255 200 voyageurs[5].

Service des voyageursModifier

 
RER en gare.

AccueilModifier

Gare de la SNCF du réseau Transilien, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Elle est notamment équipée d'automates pour l'achat de titres de transport, Transilien et grandes lignes, et d'un système d'informations sur la circulation des trains en temps réel. Des aménagements, équipements et services sont à la disposition des personnes à la mobilité réduite[6].

DesserteModifier

Rosny-sous-Bois est desservie par des trains de la ligne ligne E du RER à raison (par sens) d'un train toutes les 15 minutes aux heures creuses, aux heures de pointe et en soirée. Elle voit passer plus de 79 trains vers Haussmann - Saint-Lazare et 78 trains vers Villiers-sur-Marne et Tournan (en soirée).

IntermodalitéModifier

Elle dispose d'une gare routière desservie par des bus de la RATP (lignes : 116, 118 et 143), du réseau Titus (lignes : 1, 2, 3, 4) et du réseau Noctilien (ligne N142).

Musée du chemin de ferModifier

Le bâtiment voyageurs abrite également Rosny-Rail, qui est un musée du chemin de fer local, antenne de la Cité du train, le musée français du chemin de fer situé à Mulhouse.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c François et Maguy Palau, « 2.9. Noisy-le-Sec–Nogent-sur-Marne : 7 juillet 1856 », dans Le rail en France : le Second Empire (1852-1857), Palau, 1998 (ISBN 2-950-94211-3), p. 153
  2. a b et c Site rosny-rail.fr, La gare de Rosny d'hier à aujourd'hui, lire (consulté le 26 août 2012)
  3. a et b François Caron, Les grandes compagnies de chemin de fer en France: 1823-1937, Librairie Droz, 2005 (ISBN 9782600009423), p. 191 lire (consulté le 26 août 2012).
  4. [http://petit-patrimoine.com/fiche-petit-patrimoine.php?id_pp=93064_1 « La passerelle de la gare de Rosny-sous-bois. � #Rosny-sous-Bois #93 #93110 »], sur petit-patrimoine.com (consulté le 4 janvier 2019)
  5. « Fréquentation en gares en 2014 – Rosny sous Bois », sur SNCF Open Data, traitement du 26 avril 2016 (onglet informations) (consulté le 10 octobre 2016).
  6. La gare de Rosny-sous-Bois, sur le site officiel Transilien de la SNCF (consulté le 26 août 2012).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Haussmann - Saint-Lazare Rosny-Bois-Perrier     Val de Fontenay Villiers-sur-Marne
ou Tournan