Gare de Rosheim

gare ferroviaire française

Rosheim
Image illustrative de l’article Gare de Rosheim
La gare de Rosheim, en 2015.
Localisation
Pays France
Commune Rosheim
Adresse 33 Avenue de la Gare
67560 Rosheim
Coordonnées géographiques 48° 30′ 18″ nord, 7° 29′ 29″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TER
Caractéristiques
Ligne(s) Sélestat à Saverne (en partie HS)
Rosheim à Saint-Nabor (HS)
Voies 2
Quais 2 (1 central et 1 latéral)
Transit annuel 185 330 voyageurs (2014)
Altitude 187 m
Historique
Mise en service 28 septembre 1864
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Rosheim
Géolocalisation sur la carte : Alsace
(Voir situation sur carte : Alsace)
Rosheim
Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin
(Voir situation sur carte : Bas-Rhin)
Rosheim

La gare de Rosheim est une gare ferroviaire française de la ligne de Sélestat à Saverne située sur le territoire de la commune de Rosheim, dans le département du Bas-Rhin, en région Grand Est.

Elle est mise en service en 1864 par la Compagnie des chemins de fer de l'Est.

C'est aujourd'hui une gare voyageurs de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), du réseau TER Grand Est, desservie par des trains express régionaux.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 187 mètres d'altitude, la gare de Rosheim est située au point kilométrique (PK) 29,755 de la ligne de Sélestat à Saverne entre les gares de Bischoffsheim et de Dorlisheim[1].

Ancienne gare de bifurcation, elle constituait l'origine de la ligne de Rosheim à Saint-Nabor, fermée en 2002.

L'entreprise de ferraillage Baruch&Fisch y dispose d'un embranchement particulier qui n'est désormais plus relié aux voies principales.

HistoireModifier

La station de Rosheim est mise en service le 28 septembre 1864[2] par la Compagnie des chemins de fer de l'Est lorsqu'elle ouvre à l'exploitation le chemin de fer vicinal n°1 bis de Strasbourg à Barr[3].

L'actuel bâtiment voyageurs, avec sa « tour-donjon », est construit par la Direction générale impériale des chemins de fer d'Alsace-Lorraine (EL).

Il existait également une gare de Rosheim-Ville située à environ 2 km de la gare de Rosheim, sur la ligne de Rosheim à Saint-Nabor.

Le , la gare entre dans le réseau de l'Administration des chemins de fer d'Alsace et de Lorraine (AL), à la suite de la victoire française lors de la Première Guerre mondiale. Puis, le , cette administration d'État forme avec les autres grandes compagnies la SNCF, qui devient concessionnaire des installations ferroviaires de Rosheim. Cependant, après l'annexion allemande de l'Alsace-Lorraine, c'est la Deutsche Reichsbahn qui gère la gare pendant la Seconde Guerre mondiale, du jusqu'à la Libération (en 1944 – 1945).

Jusqu'au 31 mars 2008, le ferrailleur de Rosheim expédiait une dizaine de wagons par semaine. Celui-ci ne procède plus à des expéditions par le rail depuis la réduction des activités de wagon isolé de Fret SNCF.

Les installations de sécurité de la gare ont été modernisées dans le cadre de la première phase du tram-train Strasbourg - Bruche - Piémont des Vosges (projet abandonné en 2013) avec pour objectif principal une plus grande souplesse dans la gestion des points de croisement. Parallèlement à cette évolution de signalisation, la télécommande des installations de voie (aiguillages,…) a été mise en place depuis le PIPC de la gare de Molsheim, ce qui a notamment entrainé la fin de la présence d'un agent de circulation à Rosheim.

En 2014, la SNCF estime la fréquentation de la gare à 185 330 voyageurs[4].

Début 2015 l'ancien bâtiment voyageurs de la gare est mis en vente par la SNCF. La commune de Rosheim envisage de l'acquérir et de le rénover[5].

Service des voyageursModifier

 
Quais, voies et ancien bâtiment voyageurs.

AccueilModifier

Halte SNCF, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à accès libre. La gare ne dispose pas de guichet ouvert à la clientèle mais est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport[6]. Son bâtiment voyageurs est fermé au public. Elle dispose d'une traversée de voie à niveau par le public (TVP).

DesserteModifier

Rosheim est une halte voyageurs SNCF du réseau TER Grand Est desservie par des trains express régionaux de la relation Strasbourg - Molsheim - Obernai - Barr - Sélestat[6].

IntermodalitéModifier

Un abri pour les vélos (accessible avec la carte « Alséo ») et un parking pour les véhicules y sont aménagés[6].

Notes et référencesModifier

  1. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 001 à 600, vol. 1, La Vie du Rail, , 238 p. (ISBN 978-2-918758-34-1), « (111) Sélestat - Molsheim - Saverne », p. 64.
  2. Site Christophe Lachenal : Gare SNCF d'Obernai : Historique (consulté le 25 octobre 2013).
  3. Jacques Baquol, « Chemins de fer vicinaux », dans L'Alsace ancienne et moderne ou dictionnaire du Haut et du Bas-Rhin, 1865 p. 373 Lire (consulté le 25 octobre 2013).
  4. Fréquentation gare de Rosheim sur SNCF Open Data (consulté le 26 septembre 2016).
  5. « Vend gare, idéal pour investisseur », article des DNA du 28 février 2015.
  6. a b et c Site SNCF TER Alsace : Gare de Rosheim lire (consulté le 25 octobre 2013).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Sélestat
ou Barr
Bischoffsheim TER Grand Est Dorlisheim Strasbourg-Ville