Ouvrir le menu principal

Gare de Neussargues

gare ferroviaire française

Neussargues
Image illustrative de l’article Gare de Neussargues
Intérieur de la gare.
Localisation
Pays France
Commune Neussargues en Pinatelle
Adresse 15170 Neussargues-Moissac
Coordonnées géographiques 45° 07′ 32″ nord, 2° 58′ 45″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services Intercités et TER Auvergne-Rhône-Alpes
Fret SNCF
Caractéristiques
Ligne(s) Béziers à Neussargues
Figeac à Arvant
Bort-les-Orgues à Neussargues
Voies 3 (+ voies de service)
Quais 2 centraux (+ 1 latéral sans voie)
Transit annuel 15 014 voyageurs (2016)[1]
Altitude 809 m
Historique
Mise en service 16 août 1866

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Neussargues

Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes

(Voir situation sur carte : Auvergne-Rhône-Alpes)
Neussargues

Géolocalisation sur la carte : Cantal

(Voir situation sur carte : Cantal)
Neussargues

La gare de Neussargues est une gare ferroviaire française des lignes de Béziers à Neussargues (dite aussi « ligne des Causses ») et de Figeac à Arvant, située à deux cents mètres du centre du village centre de la commune de Neussargues en Pinatelle, dans le département du Cantal en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Elle est mise en service en 1866 avant de devenir un important nœud ferroviaire jusqu'à la fin des années 1990.

C’est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par l’Aubrac ainsi que des TER Auvergne-Rhône-Alpes.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 809 mètres d'altitude, la gare de bifurcation de Neussargue est située au point kilométrique (PK) 359,737 de la ligne de Figeac à Arvant, entre les gares ouvertes de Murat et de Massiac. Vers Massiac, s'intercalent les gares fermées de Ferrières-Saint-Mary et de Molompize[2]. Elle est également l'aboutissement, au PK 708,448, de la ligne de Béziers à Neussargues, après la gare de Saint-Flour-Chaudes-Aigues[3].

Elle était aussi l'aboutissement, au PK 525,826 de la ligne de Bort-les-Orgues à Neussargues (fermée), après l'ancienne gare de Sainte-Anastasie.

HistoireModifier

La gare de Neussargues est mise en service le 16 août 1866 par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM), qui gère l'exploitation pour le compte du concessionnaire la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans (PO), lorsqu'elle ouvre à l'exploitation la section de Massiac à Murat[4].

Elle devient une gare de bifurcation le , lors de l'ouverture de la section de Saint-Flour à Neussargues, de la ligne de Béziers à Neussargues, par la Compagnie des chemins de fer du Midi[5].

Une autre ligne aboutit à la gare avec l'ouverture de la section d'Allanche à Neussargues le , suivi de la mise en service de l'ensemble de la ligne de Bort-les-Orgues à Neussargues le par la compagnie du PO.

Jusqu’à la fin des années 1990, la gare est dotée d'un buffet-hôtel concédé à un exploitant privé.

Le faisceau de la gare est électrifié le lors de la mise en service de la traction électrique sur la section de Sévérac-le-Château à Neussargues.

La fermeture de la ligne de Bort-les-Orgues à Neussargues au service voyageur () et au service marchandises (), ainsi que la suppression des trains de nuit Paris-Gare-de-Lyon - Aurillac/Béziers et Paris-Gare-de-Lyon - Millau en 2003 ont fortement réduit son importance, entraînant la fermeture du buffet-hôtel Terminus.

Depuis le , le train Corail dénommé « l’Aubrac » (créé en 1982) assurant la relation diurne Paris-Gare-de-Lyon - Béziers est limité à un train Corail Clermont-Ferrand - Béziers. Dès lors, la gare de Neussargues n’a plus de relations directes avec Paris.

En 2014, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare était de 15 898 voyageurs[6].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Gare SNCF, elle dispose d’un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Gare « Accès plus » elle propose un service, des aménagements et équipements, pour les personnes à mobilité réduite. Des chariots à bagages sont présents en gare[7].

DesserteModifier

Neussargues est desservie[7] par l’Aubrac qui effectue un trajet entre Béziers et Clermont-Ferrand, et des trains TER Auvergne-Rhône-Alpes relation Clermont-Ferrand - Aurillac par Vic-sur-Cère, Le Lioran).

IntermodalitéModifier

Un parking pour les véhicules est aménagé[7].

Service des marchandisesModifier

Cette gare est ouverte au service du fret[8].

Notes et référencesModifier

  1. « Fréquentation en gares », sur SNCF Open Data, traitement du 29 janvier 2017 (onglet tableau) (consulté le 6 juillet 2018)
  2. Reinhard Douté, 2011, p. 81-82
  3. Reinhard Douté, 2011, p. 83
  4. François et Maguy Palau, 2004, p. 77.
  5. « Statistique : Ouvertures, concessions et déclarations d'utilité publique des chemins de fer d'intérêt général et d'intérêt local en France et en Algérie pendant l'année 1888 », Revue générale des chemins de fer, Dunod,‎ , p. 182 (lire en ligne).
  6. « Fréquentation en gares en 2014 – Neussargues », sur SNCF Open Data, traitement du 26 avril 2016 (onglet informations) (consulté le 3 novembre 2016).
  7. a b et c « Informations pratiques sur les gares et arrêts : Gare de Neussargues », sur SNCF TER Auvergne (consulté en 29 février 2013)
  8. Site Fret SNCF : la gare de Neussargues.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • François et Maguy Palau, Le rail en France : Le Second Empire, t. 3 (1864-1870), Palau, , 239 p. (ISBN 2-950-9421-3-X).
  • Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 601 à 990, vol. 2, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-44-0), p. 81-83.

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier



Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Béziers Saint-Flour - Chaudes-Aigues Intercités Massiac Clermont-Ferrand
Aurillac Murat TER Auvergne-Rhône-Alpes Terminus
ou Massiac
Terminus
ou Clermont-Ferrand
Toulouse-Matabiau Murat TER Occitanie /
Auvergne-Rhône-Alpes
Massiac Clermont-Ferrand