Gare de Moûtiers - Salins - Brides-les-Bains

gare française

Moûtiers - Salins - Brides-les-Bains
Image illustrative de l’article Gare de Moûtiers - Salins - Brides-les-Bains
Bâtiment voyageurs et entrée de la gare.
Localisation
Pays France
Commune Moûtiers
Adresse Rue Greyffié de Bellecombe
73600 Moûtiers
Coordonnées géographiques 45° 29′ 11″ nord, 6° 31′ 53″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TGV, TER Auvergne-Rhône-Alpes
Eurostar et Thalys (l'hiver)
Caractéristiques
Ligne(s) St-Pierre-d'Albigny - Bourg-St-Maurice
Voies 5
Quais 3 (dont 2 centraux)
Transit annuel 360 885 voyageurs (2017)[1]
Altitude 480 m
Historique
Mise en service
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Moûtiers - Salins - Brides-les-Bains
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
(Voir situation sur carte : Auvergne-Rhône-Alpes)
Moûtiers - Salins - Brides-les-Bains
Géolocalisation sur la carte : Savoie
(Voir situation sur carte : Savoie)
Moûtiers - Salins - Brides-les-Bains

La gare de Moûtiers - Salins - Brides-les-Bains est une gare ferroviaire française de la ligne de Saint-Pierre-d'Albigny à Bourg-Saint-Maurice (dite aussi ligne de la Tarentaise), située sur le territoire de la commune de Moûtiers, à proximité de Salins-Fontaine et de Brides-les-Bains, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Elle est mise en service en 1893 par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM).

C'est une gare SNCF desservie toute l'année par des trains TER Auvergne-Rhône-Alpes, et en saison d'hiver, elle devient une gare internationale desservie par des TGV, Thalys et Eurostar.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 480 mètres d'altitude, la gare de Moûtiers - Salins - Brides-les-Bains est située au point kilométrique (PK) 51,659 de la ligne de Saint-Pierre-d'Albigny à Bourg-Saint-Maurice, entre les gares ouvertes de Notre-Dame-de-Briançon et d'Aime-La Plagne[2].

HistoireModifier

La gare de Moûtiers a été mise en service le 1er juin 1893 lors du prolongement de la ligne d'Albertville à Moûtiers. Elle est restée terminus vingt ans, jusqu'à l'ouverture de la dernière section vers Bourg-Saint-Maurice, le 20 novembre 1913.

Elle est initialement dénommée « Moûtiers-Salins » puisque la commune de Brides-les-Bains possède déjà une gare desservie par un tramway au départ de Moûtiers, auquel succédera un électrobus. Son nom lui est finalement accolé après la disparition de cette liaison[3].

À l'occasion des Jeux olympiques d'hiver de 1992, la gare a été reconfigurée : même si le bâtiment a été conservé, il lui a été ajouté une importante gare routière pour les correspondances par autocar vers les stations de ski, principalement des Trois-Vallées.

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Gare SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichets et salle d'attente, ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport TER. Une boutique de presse est installée en gare[4].

Un souterrain permet la traversée des voies et le passage d'un quai à l'autre.

DesserteModifier

 
Plusieurs TGV en gare, un samedi de vacances d'hiver.

La gare cumule deux fonctions totalement différentes :

IntermodalitéModifier

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[4]. La gare routière, située devant la gare, permet des dessertes par autocars des stations environnantes, notamment celles des Trois-Vallées.

Notes et référencesModifier

  1. « Fréquentation en gares », sur ressources.data.sncf.com (consulté le 4 janvier 2019).
  2. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 601 à 990, vol. 2, Paris, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-44-0), « [899] St-Pierre-d'Albigny - Bourg-St-Maurice », p. 177.
  3. Pierre Messiez et José Banaudo, Le Rail en Tarentaise, Breil-sur-Roya, Les Éditions du Cabri, (ISBN 2-9088-1607-5, notice BnF no FRBNF35719576), p. 47
  4. a et b « Services & Gares / Gare Moûtiers-Salins-Brides », sur SNCF TER Rhône-Alpes (consulté le 16 août 2016).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Londres-Saint-Pancras Ashford-International Eurostar
(saisonnier : l'hiver)
Aime-La Plagne
(depuis Londres seulement)
Bourg-Saint-Maurice
Amsterdam-Central
ou Bruxelles-Midi
Albertville Thalys
(saisonnier : l'hiver)
Aime-La Plagne Bourg-Saint-Maurice
Paris-Gare-de-Lyon Albertville TGV Aime-La Plagne Bourg-Saint-Maurice
Lille-Europe
ou Lille-Flandres
Albertville TGV
(saisonnier : l'hiver)
Aime-La Plagne Bourg-Saint-Maurice
Lyon-Part-Dieu
ou Aix-les-Bains-Le Revard
ou Chambéry - Challes-les-Eaux
Notre-Dame-de-Briançon TER Auvergne-Rhône-Alpes Aime-La Plagne Bourg-Saint-Maurice