Ouvrir le menu principal

Marmande
Image illustrative de l’article Gare de Marmande
Le bâtiment voyageurs et l'entrée de la gare.
Localisation
Pays France
Ville Marmande
Quartier Centre-Ville
Adresse Place du 11 novembre
47200 Marmande
Coordonnées géographiques 44° 30′ 11″ nord, 0° 10′ 06″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services Intercités
TER Nouvelle-Aquitaine
Caractéristiques
Ligne(s) Bordeaux-Saint-Jean à Sète-Ville,
Marmande à Mont-de-Marsan,
Magnac-Touvre à Marmande
Voies 6 (+ voies de service)
Quais 4 (dont deux centraux)
Transit annuel en diminution 403 900 voyageurs (2016)
Altitude 32 m
Historique
Mise en service 4 décembre 1855
Architecte Compagnie du Midi
Correspondances
Bus Voir Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Marmande

Géolocalisation sur la carte : Aquitaine

(Voir situation sur carte : Aquitaine)
Marmande

Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne

(Voir situation sur carte : Lot-et-Garonne)
Marmande

La gare de Marmande est une gare ferroviaire française de la ligne de Bordeaux-Saint-Jean à Sète-Ville, située à proximité du centre-ville de Marmande, sous-préfecture du département de Lot-et-Garonne en région Nouvelle-Aquitaine.

Elle est mise en service en 1855 par la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne (Midi).

C'est une gare voyageurs de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) du réseau TER Nouvelle-Aquitaine, desservie par des trains Intercités et des trains express régionaux.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 32 mètres d'altitude, la gare de Marmande est située au point kilométrique (PK) 78,815 de la ligne de Bordeaux-Saint-Jean à Sète-Ville, entre les gares ouvertes de Sainte-Bazeille et de Tonneins, s'intercale la gare de Gontaud - Fauguerolles (fermée)[1].

Ancienne gare de bifurcation, elle est également l'origine de la ligne de Marmande à Mont-de-Marsan, partiellement déclassée et dont seul le trafic fret d'une installation terminale embranchée utilise la bifurcation, et l'aboutissement de la ligne de Magnac-Touvre à Marmande (déclassée).

 
Voies et quais de la gare.

HistoireModifier

La station de Marmande est mise en service le 4 décembre 1855 par la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne (Midi), lorsqu'elle ouvre à l'exploitation la section de Langon à Tonneins de son chemin de fer de Bordeaux à Cette[2].

La compagnie du Midi indique, pour Marmande, une recette de 306 574 francs en 1874[3] et de 325 361 francs en 1876[4].

Elle devient une gare de bifurcation le 15 novembre 1886, lors de la mise en service de la section de Bergerac à Marmande, par la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans (PO), de la ligne de Magnac - Touvre à Marmande, ouverte dans sa totalité en 1894. À la même époque, la Compagnie du Midi ouvre, le 23 mai 1891, la section de Marmande à Casteljaloux de sa ligne de Marmande à Mont-de-Marsan mise en service en totalité le 7 août 1893.

En 2014, c'est une gare voyageur d'intérêt régional (catégorie B : la fréquentation est supérieure ou égale à 100 000 voyageurs par an de 2010 à 2011), qui dispose de quatre quais (dont deux centraux), trois abris et une traversée de voie à niveau par le public (TVP)[5].

En 2014, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare était de 441 394 voyageurs[6].

Et en 2016 403 900 voyageurs[7] soit 1107 voyageurs quotidiens.

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Gare SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport TER. Elle dispose d'aménagements, équipements et services pour les personnes à la mobilité réduite[8].

Un passage à niveau planchéié permet la traversée des voies et l'accès aux quais[5].

DesserteModifier

Marmande est une gare voyageurs du réseau TER Nouvelle-Aquitaine, desservie par des trains express régionaux de la relation Bordeaux - Langon - Agen (ligne 47)[9].

IntermodalitéModifier

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[8].

Elle est desservie par des bus du réseau des transports en commun de Marmande (Evalys), ligne Marmande-Barbotan[8].

Notes et référencesModifier

  1. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 601 à 990, vol. 2, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-44-0), « [640/1] Bordeaux - Agen », p. 39.
  2. François et Maguy Palau, Le rail en France : Le Second Empire, t. 1 (1864-1870), Palau, , 239 p. (ISBN 2-950-94211-3), « 1.43 Langon-Tonneins : 4 décembre 1855 », p. 127.
  3. Conseil Général de Lot-et-Garonne, Rapports et délibérations, (lire en ligne), « Séance du 21 août 1875 : les recettes effectuées dans les gares et haltes du réseau du Midi », p. 399.
  4. Conseil général de Lot-et-Garonne, Rapports et délibérations, (lire en ligne), « Chemins de fer en exploitation », p. 15.
  5. a et b SNCF, « Document de référence des gares de voyageurs révisé pour l'horaire de service 2014 : Version 6 au 9 mars 2014 » [PDF], sur Gares & Connexions, (consulté le 29 septembre 2014).
  6. « Fréquentation en gares en 2014 – Marmande », sur SNCF Open Data, traitement du 26 avril 2016 (onglet informations) (consulté le 3 novembre 2016).
  7. SNCF Open Data
  8. a b et c SNCF, « Services & Gares / Gare Marmande », sur http://www.ter.sncf.com/, (consulté le 29 septembre 2014).
  9. SNCF, « ligne 47 Bordeaux-Langon-Marmande-Agen 06 juil au 13 déc 2014 [MAJ 2 juillet 2014] » [PDF], sur http://cdn.ter.sncf.com/, (consulté le 29 septembre 2014).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Bordeaux-Saint-Jean Bordeaux-Saint-Jean Intercités Agen Nîmes
ou Marseille-Saint-Charles
Bordeaux-Saint-Jean
ou Terminus
La Réole
ou Sainte-Bazeille
ou Terminus
TER Nouvelle-Aquitaine Terminus
ou Tonneins
Terminus
ou Agen