Gare de Lothiers

gare ferroviaire française

Lothiers
Image illustrative de l’article Gare de Lothiers
L'ancien bâtiment voyageurs.
Localisation
Pays France
Commune Tendu
Lieu-dit Lothiers-Gare
Adresse 41, Lothiers-Gare
36200 Tendu
Coordonnées géographiques 46° 41′ 41″ nord, 1° 33′ 46″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Code UIC 87597104
Site Internet La gare de Lothiers, sur le site officiel de SNCF Gares & Connexions
Service TER Centre-Val de Loire
Caractéristiques
Ligne(s) Les Aubrais - Orléans à Montauban-Ville-Bourbon
Voies 2
Quais 2
Transit annuel 45 voyageurs (2020)
Altitude 149 m
Géolocalisation sur la carte : Indre
(Voir situation sur carte : Indre)
Lothiers
Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire
(Voir situation sur carte : Centre-Val de Loire)
Lothiers
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Lothiers

La gare de Lothiers est une gare ferroviaire française, de la ligne des Aubrais - Orléans à Montauban-Ville-Bourbon, située sur le territoire de la commune de Tendu[1], au lieu-dit Lothiers-Gare, dans le département de l'Indre, en région Centre-Val de Loire.

C'est une halte voyageurs de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par les trains du réseau TER Centre-Val de Loire.

Situation ferroviaire modifier

Établie à 149 mètres d'altitude, la gare de Lothiers est située au point kilométrique (PK) 281,221 de la ligne des Aubrais - Orléans à Montauban-Ville-Bourbon, entre les gares de Luant et de Chabenet. La gare était située juste à côté du PN n°209 qui a été détruit en 1983[2].

 
Vue générale de la gare en 2024

Histoire modifier

À sa mise en service en 1854, la gare de Lothiers ne possédait qu'une seule voie et la voie à ensuite été doublée le 20 juin 1881 en même temps que toute la section de Châteauroux à Argenton-sur-Creuse[3].

En 1888, la recette de la station est de 19 188 francs[4].

Le [5], deux trains de soldats de retour de permission sont entrés en collision en gare, à la suite d'un épais brouillard. Cet accident aura fait 74 morts.

Le bâtiment voyageurs est toujours présent, les pièces principales et l'étages sont aujourd'hui condamnés mais les annexes sont encore utilisées :

 
Bâtiment voyageurs en 2023

L'annexe de droite (voir ci-contre) est équipée de signaux d'arrêt a mains, et d'un ordinateur permettant de faire de la régulaton.

L'annexe de gauche sert aujourd'hui de local éléctrique.

La pièce principale de gauche était équipée de toilettes et servait de salle d'attente tandis que la pièce principale de droite était la pièce ou se trouvait le guichet (aujourd'hui condamné en plus des portes d'accès). La pièce possédait une tapisserie bleu marine qui est encore d'origine.

 
La pièce ou se trouvait le guichet (à gauche), maintenant condamnée.

Le bâtiment fermera dans les années 1990 en même temps que celui de la gare de Luant et de la gare de Chabenet[6].

Depuis 2018, la gare ne dispose plus de voies de service.

On peut encore cependant observer les anciennes voies de services encore présentes sur place. Il y a d'ailleurs encore l'ancienne halle marchandises. Sur un des quais de celle-ci entre 1959 et 1975, s'est construit un grand silo a grain.

On aperçoit sur la même photo que la TVP (Traversée de Voie par le Public) n'était pas située au même endroit qu'aujourd'hui mais en face du bâtiment voyageurs (comme la gare de Luant et la gare de Chabenet, cependant, dans ces deux gares, le bâtiment voyageurs a été rasé avant la rénovation des quais, les TVP n'ont donc pas dû être déplacées contrairement à la gare de Lothiers, ce qui facilite l'accès aujourd'hui). En face de la TVP, on aperçoit également comme un toit d'abri de quai, il y en avait probablement un car, sur place, au même endroit il y a des restes de fondations.

La TVP a été déplacée à son endroit actuel entre 1983 et 1988, en même temps que la fermeture du PN n°209 situé a quelques mètres de là[7].

Le PN était de type manuel (SAL 4B Manuel) et a été utilisé jusqu'en 1983, il portait comme numéro 209. Il a été neutralisé en même temps que les PN n° 200, 201, 202, 204, 205 (aménagement en passerelle piétonne), 206 (gare de Luant) , 207 et 210. (Section de Châteauroux à Argenton-sur-Creuse). Pour permettre le passage des automobilistes, une grande courbe passant au dessus des voies a été construite autour du quartier de la gare, ce qui a causé un déficit de passage dans le quartier même ne se trouvant plus sur la route principale. Cela a notamment causé la fermeture du restaurant se situant juste a coté du PN.

 
Une des barrières du PN 209 à Lothiers.

On peut cependant encore apercevoir une des deux barrières du PN, l'une d'entre elles étant maintenant au bout d'un chemin privé et bloquant l'ancien accès SNCF à la voie (l'accès SNCF ayant été déplacé de l'autre coté du PN du côté de la maison de garde barrières).



La gare à été vandalisée le 05/04/2024, les portes sont maintenant définitivement condamnées.

 
Le Bâtiment Voyageurs vandalisé.

Remaniement des années 90 de la section de Châteauroux à Argenton-sur-Creuse modifier

Dans les années 90, sur la section de Châteauroux à Argenton-sur-Creuse, il y a eu un grand remaniement des voies et surtout des gares.

Luant modifier

Dans la gare de Luant, le bâtiment voyageurs a été rasé et les voies de services ont été déposées et le PN n° 206 a été supprimé. tous les aiguillages de la gare ont également étés enlevés et les voies ont été renouvelées. Les traces de ces voies de services sont encore visibles grâce au carré placé au bout du quai pour Limoges, placé ici pour protéger les trains de l'aiguillage qui était placé en amont du signal. La gare a ensuite subi une deuxième rénovation vers 2015 avec le remplacement de tous les panneaux intérieurs[8].

Lothiers modifier

Dans la gare de Lothiers, le bâtiment voyageurs a été conservé, cependant la TVP a été déplacée et refaite pour permettre une fluidité du passage dans la gare (les gens n'ont plus qu'a marcher tout droit au lieu de contourner le BV pour traverser les voies) cela est dû à la suppression du PN n°209 qui permettait la traversée des voies dans le quartier. Les voies de services ont également été préservées et utilisées jusqu'en 2018, après cette date, les voies n'ont pas été déposées mais on ne peux désormais y faire circuler des trains a cause du très mauvais état de la voie. Pour ce qui est du bâtiment voyageurs, il a été partiellement rénové vers 2018, 3 ans après le renouvellement des panneaux de la gare. La rénovation concerne uniquement les annexes de la gare. La gare est composée de deux annexes, une direction le sud de la ligne et une direction le nord de la ligne. Celle qui est direction le sud, sert aujourd'hui de local électrique, les portes et l'intérieur de l'annexe ont été rénovées sauf la porte donnant sur la rue qui était la porte d'entrée du logement situé au dessus de la gare et de la cave qui occupe toute la superficie du rez-de-chaussée de la gare. Pour ce qui est de l'annexe direction le nord, elle a été rénovée en petit poste de régulation ou on y trouve notamment un plan des voies de la gare. Dans cette annexe il y a également une autre pièce ou se trouvent plusieurs signaux d'arrêt à main et des tenues SNCF orange. Sur la porte donnant sur l'intérieur de la gare depuis l'annexe qui est en direction du nord, on peut encore déchiffrer au dessus de la porte l'inscription : "Chef de station", ce sont les traces de lettres probablement taillées en pierre et qui ont été décollées mais dont la trace reste toujours visible. Au dessus de la porte donnant sur la pièce où se trouvait le guichet on peut également y lire : "Salle d'attente".

Chabenet modifier

Dans la Gare de Chabenet, le bâtiment voyageurs a été préservé lors du remaniement de la gare, cependant, l'ancien abri de quai a été détruit pour un nouveau plus contemporain qu'on retrouve dans pas mal de petites gares de France[9].Le bâtiment voyageurs, lui, a été détruit en novembre 2009, les voies de service de la gare, entre 1972 et 1975, sur place il ne reste plus rien de la gare d'antan si ce n'est que le puits qui est la depuis la création de la gare et l'ancienne TVP qui est toujours d'origine[10].

Fréquentation modifier

Selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare figure dans le tableau ci-dessous[11].

Année 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022
Nombre de voyageurs 637 955 1 088 980 752 388 45 39 52

Service des voyageurs modifier

Accueil modifier

 
L'abri voyageurs.

Halte[12] SNCF, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à entrée libre.

Elle est équipée de deux quais latéraux : le quai 1 (voie 2) mesure 142 m de long et le quai 2 (voie 1) mesure 125 m de long[13]. Seul le quai 1 possède un abri voyageurs et le changement de quai se fait par un platelage posé entre les voies (passage protégé)[14].

Desserte modifier

Lothiers est desservie par deux trains TER Centre-Val de Loire par jour : le matin par un train circulant entre Argenton-sur-Creuse et Orléans et le soir par un autre circulant entre Vierzon et Argenton-sur-Creuse[12]. Sauf le Week end ou elle est desservie uniquement le soir le samedi entre Vierzon et Argenton-sur-Creuse et le dimanche entre Orléans et Limoges Bénédictins

Notes et références modifier

  1. « Gare de Lothiers » sur Géoportail (consulté le 13 janvier 2020).
  2. « PN N° 209, Gare de Lothiers », sur Archives.gouv (consulté le ).
  3. « Ligne Les Aubrais-Orléans - Montauban-Ville-Bourbon », sur WikiSara (consulté le )
  4. Conseil général de l'Indre, « Chapitre VIII - Trafic », Rapports et délibérations,‎ , p. 212-213 (lire en ligne).
  5. « Lothiers, 6 décembre 1918, une catastrophe ferroviaire », sur le site d'Indre 1914-1918 - Les 68, 90, 268 et 290e RI (consulté le ).
  6. Discussion avec un agent de régulation qui m'a donné plus d'information sur la gare. Notamment sur la fonction des annexes et sur la date de fermeture du bâtiment en général.
  7. « Remonter le temps », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ).
  8. Se référer à la page Wikipédia de la gare de Luant
  9. « Remonter le temps », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le )
  10. Se référer à la page Wikipedia de la gare de Chabenet
  11. « Fréquentation en gares : Lothiers », sur SNCF Open Data, traitement du [cf. l'onglet des informations] (consulté le ).
  12. a et b « Halte ferroviaire Lothiers », sur le site SNCF TER Centre-Val de Loire (consulté le ).
  13. « Liste des quais : ligne 590000 », sur le site SNCF Open Data (consulté le ).
  14. « Liste des traversées de voie par le public : ligne 590000 », sur le site SNCF Open Data (consulté le ).

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes modifier

Lien externe modifier

Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Argenton-sur-Creuse
ou Limoges-Bénédictins
Chabenet TER Centre-Val de Loire Luant Vierzon-Ville
Orléans