Gare de La Valbonne

gare ferroviaire française

La Valbonne
Image illustrative de l’article Gare de La Valbonne
Le bâtiment voyageur et l'entrée de la gare.
Localisation
Pays France
Commune Béligneux
Adresse Rue de la Gare
01360 Béligneux
Coordonnées géographiques 45° 51′ 05″ nord, 5° 07′ 50″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TER Auvergne-Rhône-Alpes
Caractéristiques
Ligne(s) Lyon-Perrache - Genève (frontière)
Voies 2
Quais 2
Transit annuel 173 519 voyageurs (2016)
Zone REAL
Altitude 203 m
Historique
Mise en service 1872
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
La Valbonne
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
(Voir situation sur carte : Auvergne-Rhône-Alpes)
La Valbonne
Géolocalisation sur la carte : Ain
(Voir situation sur carte : Ain)
La Valbonne
Géolocalisation sur la carte : Béligneux
(Voir situation sur carte : Béligneux)
La Valbonne

La gare de La Valbonne est une gare ferroviaire française de la ligne de Lyon-Perrache à Genève (frontière), située au village de La Valbonne sur le territoire de la commune de Béligneux, dans le département de l'Ain, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains TER Auvergne-Rhône-Alpes.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 203 mètres d'altitude, la gare de La Valbonne est située au point kilométrique (PK) 30,464 de la ligne de Lyon-Perrache à Genève (frontière), entre les gares de Montluel et Meximieux - Pérouges.

HistoireModifier

 
L'ancienne maison de garde-barrières, de la gare.

La ligne ferroviaire mise en service en 1856 n'avait pas à l'origine d'arrêt à Béligneux-Balan. En , le conseil municipal de Balan émet le souhait de voir l'établissement d'une gare à proximité de son territoire[1]. En premier lieu, cette demande a pour conséquence le lancement d'un projet de halte ferroviaire au lieu-dit La Grande Dangereuse[1]. Il fut finalement abandonné au profit de la construction de la gare de La Valbonne en 1872[1]. Le , le bâtiment principal de la gare (construit en bois) est détruit par un incendie[1]. Le nouveau bâtiment de la gare qui le remplace est construit à proximité à partir du [1]. La nouvelle gare est mise en service le [1].

Service des voyageursModifier

 
Train entrant en gare de La Valbonne.

AccueilModifier

Halte SNCF, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à entrée libre. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport.

DesserteModifier

La-Valbonne est desservie[2] par des trains TER Auvergne-Rhône-Alpes qui effectuent des missions entre les gares de Lyon - Part-Dieu et Ambérieu-en-Bugey. Du fait de sa proximité avec Lyon, elle est desservie très régulièrement et à horaires cadencés dans le cadre du projet Réseau express de l'aire urbaine lyonnaise (REAL). Des correspondances sont possibles, en gare d'Ambérieu-en-Bugey, vers Culoz, Genève-Cornavin, Évian-les-Bains, Annecy et Saint-Gervais-les-Bains-Le Fayet.

IntermodalitéModifier

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules sont aménagés[2].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f Georges Bouvier (préf. Paul Percevaux), Balan, 120 ans de vie communale, , p. 40-41.
  2. a et b Site SNCF TER Rhône-Alpes, Informations pratiques sur les gares et arrêts : Gare de Tenay - Hauteville lire (consulté le 12 août 2011).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Lyon-Part-Dieu
ou Saint-Étienne-Châteaucreux
Montluel TER Auvergne-Rhône-Alpes Meximieux - Pérouges Ambérieu-en-Bugey