Ouvrir le menu principal

Gare de Guérard - La Celle-sur-Morin

gare française

Guérard - La Celle-sur-Morin
Image illustrative de l’article Gare de Guérard - La Celle-sur-Morin
Ancien bâtiment voyageurs et entrée de la halte.
Localisation
Pays France
Commune Guérard
Lieu-dit Génevray
Adresse Place de la Gare
77580 Guérard
Coordonnées géographiques 48° 48′ 38″ nord, 2° 57′ 17″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TransilienLigne P du Transilien
Caractéristiques
Ligne(s) Gretz-Armainvilliers à Sézanne
Voies 1
Quais 1
Transit annuel 70 200 voyageurs (2015)
Zone 5 (tarification Île-de-France)
Altitude 109 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Darche-Gros (BUS) Darche-Gros 31 38 39

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Guérard - La Celle-sur-Morin

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Guérard - La Celle-sur-Morin

Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne

(Voir situation sur carte : Seine-et-Marne)
Guérard - La Celle-sur-Morin

La gare de Guérard - La Celle-sur-Morin est une gare ferroviaire française de la ligne de Gretz-Armainvilliers à Sézanne, située sur le territoire de la commune de Guérard, à l'ouest de La Celle-sur-Morin, dans le département de Seine-et-Marne, en région Île-de-France.

Elle est mise en service en 1863 par la compagnie des chemins de fer de l'Est.

C'est une halte voyageurs de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par les trains de la ligne P du Transilien.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 109 m d'altitude, la gare de Guérard - La Celle-sur-Morin est située au point kilométrique (PK) 61,167 de la ligne de Gretz-Armainvilliers à Sézanne, entre les gares ouvertes de Mortcerf et de Faremoutiers - Pommeuse[1].

HistoireModifier

Le 2 février 1861[2], la compagnie des chemins de fer de l'Est, met en service le premier tronçon, jusqu'à la gare de Mortcerf, de sa future ligne de Gretz à Sézanne. La mise en service du tronçon suivant, de Mortcerf à Coulommiers sur lequel se trouve la gare de Guérard, va être plusieurs fois reportée du fait de sols de mauvaises qualités, provoquant notamment des éboulis dans les tranchées. La mise en service commercial, ainsi qu'une petite inauguration, eut finalement lieu le [3].

Vers la fin des années 1980, la SNCF supprime[4] le personnel permanent de la gare, installe un distributeur de titres de transports et ferme le bâtiment voyageurs. Le [4], à la demande des élus, la SNCF accepte la réouverture de la salle d'attente du bâtiment. Le , la ligne P du Transilien est mise en horaires cadencés y compris pour les trains qui desservent Guérard, puisque la navette s'arrêtant à Tournan est supprimée et remplacée par un trajet jusqu'à la gare de Paris-Est.

En 2015, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare est de 70 200 voyageurs[5].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Halte SNCF, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à accès libre. Son équipement comporte, notamment, des abris de quais, une passerelle permettant un accès aux quais sécurisé par un passage au-dessus des voies, des panneaux d'informations et un automate pour les titres de transport Transilien[6].

DesserteModifier

Guérard - La Celle-sur-Morin est desservie par les trains de la ligne P du Transilien (réseau Paris-Est).

IntermodalitéModifier

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[6].

La gare est desservie par les lignes 31, 38 et 39 de la société de transport Darche-Gros.

Patrimoine ferroviaireModifier

L'ancien bâtiment voyageurs, fermé au service ferroviaire, est toujours présent[6].

Notes et référencesModifier

  1. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 001 à 600, vol. 1, La Vie du rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-34-1), « [002/1] Gretz-Armainvilliers - Coulommiers », p. 34.
  2. René-Charles Plancke, Histoire du chemin de fer de Seine-et-Marne : tome I de la vapeur au TGV, édition Amatteis, Le Mée-sur-Seine, 1991, p. 278.
  3. René-Charles Plancke, 1991, p. 282.
  4. a et b René-Charles Plancke, 1991, p. 295.
  5. « Fréquentation en gares – Guérard La Celle sur Morin », sur SNCF Open Data, traitement du 10 février 2017 (onglet informations) (consulté le 15 mars 2017).
  6. a b et c « Gare Guérard - La Celle-sur-Morin », sur SNCF Transilien (consulté le 15 mars 2017).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • « Le chemin de fer de Lagny à Mortcerf », Magazine des tramways à vapeur et des secondaires (MTVS), no 44,‎ (ISSN 0150-116X),
  • René-Charles Plancke, Histoire du chemin de fer de Seine-et-Marne, t. I : De la vapeur au TGV, Le Mée-sur-Seine, Édition Amatteis, , 511 p. (ISBN 2-86849-105-7), « La ligne de Gretz à Sézanne », p. 277-297.

IconographieModifier

Cartes postales anciennes du début des années 1900.

  • Guérard - La Gare intérieure, sans indications autres
  • Guérard (S. et M.) - La Gare, édit Fargheon, avant 1911
  • Guérard - La Gare, 1686, Phototypie A. Rep et Filliette, Château-Thierry

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externeModifier


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Paris-Est Mortcerf     Faremoutiers - Pommeuse Coulommiers