Gare de Gembloux

gare ferroviaire belge

La gare de Gembloux est une gare ferroviaire belge des lignes : 161, de Schaerbeek à Namur, 144, de Gembloux à Jemeppe-sur-Sambre et 147, de Tamines à Landen (partiellement déclassée). Elle est située à proximité du centre-ville de Gembloux dans la province de Namur.

Gembloux
Image illustrative de l’article Gare de Gembloux
Localisation
Pays Belgique
Commune Gembloux
Adresse Avenue de la Station
5030 Gembloux
Coordonnées géographiques 50° 34′ 14″ nord, 4° 41′ 28″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCB
Exploitant SNCB
Code UIC 88612002
Services InterCity (IC)
Omnibus (L)
Heure de pointe (P)
Caractéristiques
Ligne(s) 161, de Schaerbeek à Namur
144, de Gembloux à Jemeppe-sur-Sambre
147, de Tamines à Landen (fermée)
Voies 5 (+ voies de service)
Quais 3 (dont deux centraux)
Altitude 156 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Bus voir Intermodalité

Carte

Elle est mise en service en 1855 par la Grande compagnie du Luxembourg. C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains InterCity (IC), Omnibus (L) et Heure de pointe (P).

Situation ferroviaire

modifier

Établie à 156 mètres d'altitude[1], la gare de bifurcation de Gembloux, est située au point kilométrique (PK) 43,123 de la ligne 161, de Schaerbeek à Namur entre les gares de Ernage et de Lonzée, et au PK 0,000 de la ligne 144, de Gembloux à Jemeppe-sur-Sambre, avant la gare de Chapelle-Dieu[2].

Elle était également située au PK 24,2 de la ligne 147, de Tamines à Landen, entre les gares de Penteville et de Sauvenière. Cette ligne est partiellement déclassée, notamment de part et d'autre de la gare : tronçon de Fleurus à Gembloux et tronçon de Gembloux à Landen.

Histoire

modifier

Ancienne gare

modifier

La « station de Gembloux » est mise en service le [3] par la Grande compagnie du Luxembourg qui a inauguré le 9 juin la section de La Hulpe à Gembloux de son chemin de fer Bruxelles - Luxembourg. Le tronçon suivant de Gembloux à Rhisnes est inauguré le de la même année[4].

Elle devient une gare de bifurcation avec l'ouverture de la section de Landen à Fleurus de la future ligne 147[5]. La gare prend encore de l'importance avec l'ouverture de la ligne de Gembloux à Jemeppe-sur-Sambre le [6].

 
La gare vers 1900.

Nouvelle gare

modifier

En 2007 débutent les travaux qui vont totalement transformer la gare et son environnement[7]. Mis en service le [8], le nouveau bâtiment voyageurs et sa passerelle sont inaugurés le [9]. L'ancien bâtiment a été détruit au mois de .

Service des voyageurs

modifier

Accueil

modifier

Gare SNCB, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichets, ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport. Des aménagements, équipements et services sont à la disposition des personnes à la mobilité réduite. Un buffet est installé en gare[10].

Dessertes

modifier
 
Principaux trains directs depuis Gembloux

La gare est desservie par quatre liaisons toutes les heures en semaine[11].

À l'heure de pointe, plusieurs trains P vers Bruxelles, Ottignies, Rochefort-Jemelle ou Namur y font arrêt. D'autres trains P assurent la seule desserte de la ligne 144 : Gembloux - Jemeppe-sur-Sambre / Tamines. Le vendredi en période scolaire, un train P relie Louvain-la-Neuve à Rochefort-Jemelle.

Le week-end, il n'existe que deux IC par heure qui circulent entre Bruxelles-Midi et Luxembourg ou Dinant tandis que les trains L circulent toutes les deux heures. Il existe également un unique train P Arlon, Bruxelles-Midi

Intermodalité

modifier

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés. Des bus et des taxis desservent la gare[10].

Notes et références

modifier
  1. Source Google Earth (consulté le 20 octobre 2013).
  2. Infrabel, Annexe E.1 : Distances entre gares et nœuds, coll. « Document de référence du réseau », , 43 p. (lire en ligne [PDF]), p. 33-34.
  3. (nl) Jean-Pierre Schenkel, Yvette Schenkel-Latoir, Jan Schenkel et Marijke Moortgat-Schenkel, « Gembloux », (consulté le ).
  4. « ligne 161 : Bruxelles-Nord - Namur », sur belrail.be, (consulté le ).
  5. « ligne 147 : Landen - Fleurus - Tamines/Auvelais », sur belrail.be, (consulté le ).
  6. (nl) Paul Kevers, « Belgische spoorlijnen : Lijn 144 », sur Belgische Spoorlijnen (consulté le ).
  7. Site mobilit.fgov?be : Gare de Gembloux, situation au 31 décembre 2009 (consulté le 20 septembre 2013).
  8. Site lavenir.net : Gembloux : la nouvelle gare est mise en service, 26 novembre 2009 (consulté le 20 septembre 2013).
  9. Site lesoir.be : Inauguration de la gare de Gembloux par le ministre Henry; Vendredi 28 mai 2010 (consulté le 20 octobre 2013).
  10. a et b « SNCB - Gembloux », sur www.belgianrail.be (consulté le ).
  11. « Brochures de ligne », sur belgiantrain.be, (consulté le ).

Voir aussi

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

modifier

Liens externes

modifier
Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Bruxelles-Midi Ottignies IC Namur Luxembourg
ou Ciney
ou Rochefort-Jemelle
ou Arlon
Bruxelles-Midi
ou Tournai
ou Ostende
Ottignies IC
(en semaine)
Namur Liège-Saint-Lambert
Brussels-Airport-Zaventem Ottignies IC
(en semaine)
Namur Dinant
Bruxelles-Midi Ottignies IC
(week-ends et fériés)
Namur Dinant
Bruxelles-Midi
ou Louvain-la-Neuve
Ottignies P
(en semaine)
Namur Rochefort-Jemelle
Jemeppe-sur-Sambre
ou Tamines
Chapelle-Dieu P
(en semaine)
Terminus Terminus
Ottignies Ernage P
(en semaine)
Lonzée
ou Terminus
Namur
ou Terminus
Arlon Namur P
(week-ends et fériés)
Ottignies Bruxelles-Midi
Ottignies Ernage L Lonzée Namur