Gare de Courcelles-sur-Nied

gare française

Courcelles-sur-Nied
Image illustrative de l’article Gare de Courcelles-sur-Nied
Localisation
Pays France
Commune Courcelles-sur-Nied
Coordonnées géographiques 49° 03′ 49″ nord, 6° 18′ 37″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TER Grand Est
Caractéristiques
Ligne(s) Réding à Metz-Ville
Courcelles-sur-Nied à Téterchen (HS)
Voies 2
Quais 2
Altitude 218 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Cars Voir Intermodalité
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Courcelles-sur-Nied
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
(Voir situation sur carte : Grand Est)
Courcelles-sur-Nied
Géolocalisation sur la carte : Moselle
(Voir situation sur carte : Moselle)
Courcelles-sur-Nied

La gare de Courcelles-sur-Nied est une gare ferroviaire française de la ligne de Réding à Metz-Ville, située sur le territoire de la commune de Courcelles-sur-Nied dans le département de Moselle, en région Grand Est.

Elle est mise en service en 1851 par la Compagnie du chemin de fer de Paris à Strasbourg. Elle devient une gare de bifurcation en 1872 alors qu'elle fait partie du réseau de la Direction générale impériale des chemins de fer d'Alsace-Lorraine (EL).

C'est une halte voyageurs de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains TER Grand Est.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 218 mètres d'altitude, la gare de Courcelles-sur-Nied est située au point kilométrique (PK) 140,929 de la ligne de Réding à Metz-Ville, entre les gares de Sanry-sur-Nied et de Peltre[1].

Ancienne gare de bifurcation elle est également l'origine de la ligne de Courcelles-sur-Nied à Téterchen[1] (fermée et déclassée).

HistoireModifier

La station de Courcelles est mise en service le par la Compagnie du chemin de fer de Paris à Strasbourg, lorsqu'elle ouvre à l'exploitation le tronçon de Metz à Saint-Avold de son embranchement Frouard-Metz-Forbach[2]. Le l'ouverture du tronçon de Forbach à la frontière Prussienne permet l'inauguration de la ligne de Metz à Sarrebruk qui passe par la station de Courcelles-sur-Nied [3].

En 1866, Courcelles-sur-Nied est choisie comme origine d'une ligne rejoignant la frontière allemande. Les travaux vers Boulay sont entrepris par la Compagnie Belge des chemins de fer mais prennent du retard et non pas avancés lorsque débute la Guerre franco-allemande de 1870. La Société anonyme des chemins de fer de Lorraine, qui est issue de la Compagnie Belge, négocie avec l'administration allemande et finalement cède ses lignes par l'accord du . La Direction générale impériale des chemins de fer d'Alsace-Lorraine (EL) achève le chantier et met en service, le , cette ligne qui transforme la station de Courcelles-sur-Nied en gare de bifurcation[4]

En 2007, les temps de parcours en TER sont de 10 minutes pour Rémilly, 12 minutes pour Metz-Ville, 37 minutes pour Béning et 45 minutes pour Forbach.

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Halte SNCF, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à accès libre. Elle est équipée d'un automate pour l'achat de titres de transport TER[5].

DesserteModifier

Courcelles-sur-Nied est desservie par des trains du réseau TER Grand Est de la relation Metz-Ville-Sarrebourg[5].

IntermodalitéModifier

Un parking pour les véhicules y est aménagé[5].

Un arrêt est desservi par des cars de la ligne N91 du réseau de la communauté d'agglomération de Metz Métropole (Le Met').

Patrimoine ferroviaireModifier

L'ancien bâtiment voyageurs, désaffecté du service ferroviaire, est toujours présent sur le site[6].

Notes et référencesModifier

  1. a et b Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 001 à 600, vol. 1, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-34-1), « [140] Reding -Metz », p. 70.
  2. François et Maguy Palau, Le rail en France : Les 80 premières lignes, 1828-1851, F. et M. Palau (réimpr. 2003) (1re éd. 1995), 217 p. (ISBN 2-950-9421-0-5, notice BnF no FRBNF35772084), « 3.55. Metz - Saint-Avold », p. 205.
  3. François et Maguy Palau, Le rail en France : Le Second Empire, t. 1 : 1852-1857, Paris, Palau éd., , 215 p. (ISBN 2-950-942-11-3, notice BnF no FRBNF36712104), « 1.7. Forbach-Frontière Prussienne : 16 novembre 1852 », p. 33-34.
  4. André Schontz, Arsène Felten et Marcel Gourlot, 1999, p. 183.
  5. a b et c « Services & Gares / Halte ferroviaire Courcelles-sur-Nied », sur TER Lorraine (consulté le 7 septembre 2016).
  6. « 1 rue de Metz », sur Street View, (consulté le 7 septembre 2016).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externeModifier



Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Metz-Ville Peltre TER Grand Est Sanry-sur-Nied Sarrebourg