Ouvrir le menu principal

Gare de Charles-de-Gaulle - Étoile

gare ferroviaire française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charles de Gaulle (homonymie).

Charles-de-Gaulle - Étoile
vue sur les quais.
Vue sur les quais.
Localisation
Pays France
Commune Paris
Arrondissement 8e, 16e et 17e
Coordonnées géographiques 48° 52′ 26″ nord, 2° 17′ 42″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Service (RER)(A)
Caractéristiques
Voies 2
Quais 2
Transit annuel 8,6 millions de voyageurs (2017)[1]
Zone 1 (tarification Île-de-France)
Historique
Mise en service
Architecte Pierre Dufau
Correspondances
Métro (M)(1)(2)(6)
Bus RATP (BUS) RATP 22 30 31 52 73 92

341 OpenTour

Le Bus Direct (BUS) Le Bus Direct 1 2
Noctilien (N) N11 NOCTILIEN.png N24 NOCTILIEN.png N53 NOCTILIEN.png N151 NOCTILIEN.png N153 NOCTILIEN.png

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Charles-de-Gaulle - Étoile

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Charles-de-Gaulle - Étoile

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Charles-de-Gaulle - Étoile

La gare de Charles-de-Gaulle - Étoile est une gare ferroviaire française de la ligne A du RER, située à la limite des 8e, 16e et 17e arrondissements de Paris.

Elle est mise en service en 1970 par la Régie autonome des transports parisiens (RATP).

Situation ferroviaireModifier

La gare de Charles-de-Gaulle - Étoile est située au point kilométrique (PK) 17,68 de la ligne A du RER, entre les gares de la Défense et d'Auber.

HistoireModifier

La ligne A du RER fut mise en service entre les gares de Nation et Boissy-Saint-Léger en 1969, puis entre les gares de La Défense et Étoile, devenu Charles-de-Gaulle - Étoile, le 19 janvier 1970 (ensuite prolongé de La Défense à Saint-Germain-en-Laye); les deux tronçons sont réunis en 1977.

La construction de la gare, sous la place de l'Étoile, débuta début janvier 1964 et le gros œuvre fut achevé en septembre 1965. Cette gare fut conçue par l'architecte Pierre Dufau.

En 2015, la fréquentation annuelle estimée par la RATP est de 8 495 803 voyageurs[2].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

 
Salle des échanges.

QuaisModifier

 
MI2N à quai.

L'architecture et le code graphique de cette gare sont semblables à celles des autres gares de la ligne A du RER et situées à l'intérieur de Paris. Les dimensions de la gare sont de 225 mètres de long sur 21 mètres de large.

DesserteModifier

La gare est desservie par les trains de la ligne A du RER. Sur le tronçon central, dans le sens Est-Ouest, c'est la dernière gare parisienne. Elle est desservie à raison (par sens) :

  • de 12 trains par heure le samedi et le dimanche ;
  • de 15 trains par heure aux heures creuses du lundi au vendredi ;
  • de 24 à 30 trains par heure aux heures de pointe du lundi au vendredi ;
  • de 8 trains par heure tous les jours en soirée.

IntermodalitéModifier

La gare est en correspondance avec la station de métro Charles de Gaulle - Étoile. C'est la dernière gare accessible avec un ticket t+ en direction de l'ouest parisien ; pour se rendre à la Grande Arche avec un ticket t+, il faut prendre la ligne 1 et descendre à la station de métro La Défense.

La gare est desservie par les lignes de bus 22, 30, 31, 52, 73, 92 et 341 du réseau de bus RATP, auxquelles s'ajoutent la ligne à vocation touristique OpenTour, et, la nuit, par les lignes N11, N24, N53, N151 et N153 du Noctilien. Elle est aussi desservie par les lignes 1 et 2 du réseau de bus Le Bus Direct.

Notes et référencesModifier

  1. L'Observatoire des Déplacements à Paris (Institution incluant différents acteurs publics dont la Direction de la Voirie et des Déplacements de la Mairie de Paris.), « Le bilan des déplacements en 2017 à Paris », Statistiques détaillées des déplacements à Paris en 2017 selon divers modes de transport. [[PDF]], sur Paris.fr (Actualités - Les déplacements à Paris en 2017), Paris, Mairie de Paris (Agence de la Mobilité), (ISSN 1763-5896, consulté le 18 août 2019) : « Fréquentation annuelle des gares du RER les plus fréquentées. », p. 9 (Section : Les transports en commun).
  2. « Trafic annuel entrant par station du réseau ferré », Données publiques - RATP, (consulté le 15 octobre 2016)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
La Défense
ou Rueil-Malmaison
ou Le Vésinet - Le Pecq
ou Saint-Germain-en-Laye
ou Cergy-le-Haut
ou Poissy
La Défense     Auber Torcy
ou Marne-la-Vallée - Chessy
ou Boissy-Saint-Léger