Gare de Chalais

gare française

Chalais
Image illustrative de l’article Gare de Chalais
À gauche, l'entrée de la halte
à côté de l'ancien bâtiment voyageurs.
Localisation
Pays France
Commune Chalais
Adresse 4, rue de la Gare
16210 Chalais
Coordonnées géographiques 45° 16′ 15″ nord, 0° 02′ 37″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Code UIC 87583690
Site Internet La gare de Chalais, sur le site de la SNCF
Service TER Nouvelle-Aquitaine
Caractéristiques
Ligne(s) Paris-Austerlitz à Bordeaux-Saint-Jean
Voies 2
Quais 2
Transit annuel 22 302 voyageurs (2019)
Altitude 47 m
Historique
Mise en service
Architecte Compagnie d'Orléans à Bordeaux
Correspondances
Cars Voir Intermodalité
Géolocalisation sur la carte : Charente
(Voir situation sur carte : Charente)
Chalais
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
(Voir situation sur carte : Nouvelle-Aquitaine)
Chalais
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Chalais

La gare de Chalais est une gare ferroviaire française de la ligne de Paris-Austerlitz à Bordeaux-Saint-Jean, située sur le territoire de la commune de Chalais, dans le département de la Charente, en région Nouvelle-Aquitaine.

Elle est mise en service en 1852 par la Compagnie du chemin de fer d'Orléans à Bordeaux.

C'est une halte voyageurs de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains TER Nouvelle-Aquitaine.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 47 mètres d'altitude, la gare de Chalais est située au point kilométrique (PK) 499,969 de la ligne de Paris-Austerlitz à Bordeaux-Saint-Jean entre les gares ouvertes de Montmoreau et de Saint-Aigulin - La Roche-Chalais. En direction de Montmoreau, s'intercale la gare fermée de Montboyer, et en direction de Saint-Aigulin, celle également fermée de Parcoul - Médillac[1].

HistoireModifier

La station de Chalais est mise en service le par la Compagnie du chemin de fer d'Orléans à Bordeaux, lorsqu'elle ouvre à l'exploitation le tronçon de Bordeaux à Angoulème. Le bâtiment de la station est achevé[2].

La gare marchandises, située juste à côté de la gare voyageurs, a été reconstruite dans les années 1930 en béton armé, nouveau matériau à cette époque, après un incendie.

En 2010, la gare est desservie par cinq ou six trains TER Aquitaine du lundi au vendredi (cinq vers Bordeaux, six vers Angoulême), et quatre trains les samedis, dimanches et fêtes (trois vers Bordeaux, quatre vers Angoulême)[3].

En , ce sont environ douze ou quatorze TER qui desservent la gare à la suite de l'augmentation des fréquences demandée par les régions Poitou-Charentes et Aquitaine[4].

Le , les guichets de la gare sont fermés[5].

En 2019, la SNCF estime la fréquentation annuelle de la gare à 22 302 voyageurs contre 16 505 en 2018[6].

En 2021, la gare est desservie par cinq trains TER Nouvelle-Aquitaine du lundi au vendredi (cinq vers Bordeaux et inversement vers Angoulême), deux trains les samedis et deux ou trois trains le dimanche et fêtes (deux vers Bordeaux et trois vers Angoulême dont l’un en provenance de Coutras)[7].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Halte SNCF, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à accès libre[8].

DesserteModifier

Chalais est desservie par des trains TER Nouvelle-Aquitaine de la relation d’Angoulême à Bordeaux-Saint-Jean[8]. Le train 865050, le dimanche effectue une liaison de la gare de Coutras vers celle d’Angoulême[7].

IntermodalitéModifier

Un parking pour les véhicules y est aménagé[8].

Des cars desservent la gare[8].

Notes et référencesModifier

  1. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 001 à 600, vol. 1, Paris, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-34-1), « [570/5] Angoulème - Coutras », p. 199.
  2. François Palau et Maguy Palau, Le rail en France : Le Second Empire, t. 1 : 1852-1857, Paris, Palau éd., , 215 p. (ISBN 2-9509421-1-3, BNF 36712104), « 1.6 Bordeaux-Angoulème », p. 31-32.
  3. « Fiche des horaires TER Angoulême-Bordeaux » [PDF], SNCF, (consulté le ).
  4. « Fiche des horaires TER Angoulême-Bordeaux » [PDF], SNCF, (consulté le ).
  5. Jean-Marc Coiffard, « Service minimum en gare de Chalais », sur charentelibre.fr, article du 26 mai 2014 (consulté le ).
  6. « Fréquentation en gares : Chalais », sur SNCF Open Data, traitement du [cf. l'onglet des informations] (consulté le ).
  7. a et b « Fiche horaires Angoulême ↔ Bordeaux du au  » [PDF], sur cdn.ter.sncf.com, (consulté le ).
  8. a b c et d « Halte ferroviaire Chalais », sur TER Poitou-Charentes (consulté le ).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Angoulême Montmoreau TER Nouvelle-Aquitaine Saint-Aigulin - La Roche-Chalais Coutras
ou Bordeaux-Saint-Jean