Gare de Châtelet

gare ferroviaire belge

Châtelet
Image illustrative de l’article Gare de Châtelet
Bâtiment voyageurs et entrée (2022).
Localisation
Pays Belgique
Commune Châtelet
Section Châtelineau
Adresse Place de la Station
6200 Châtelet
Coordonnées géographiques 50° 24′ 34″ nord, 4° 31′ 14″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCB
Exploitant SNCB
Code UIC 88740050
Services InterCity (IC)
(M)S61
Heure de pointe (P)
Caractéristiques
Ligne(s) 130, Namur à Charleroi
138, Châtelet à Florennes
119, Luttre à Châtelet
Voies 5 (+ voies de service)
Quais 3 (dont 2 centraux)
Altitude 98 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Bus voir Intermodalité

Carte

La gare de Châtelet est une gare ferroviaire belge de la ligne 130, de Namur à Charleroi, située à Châtelineau sur la rive gauche de la Sambre, au nord de la ville de Châtelet dans la province de Hainaut en Région wallonne.

Elle est mise en service en 1843 par l'administration des chemins de fer de l'État belge.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains InterCity (IC), Suburbains (S61) et d'Heure de pointe (P).

Situation ferroviaireModifier

Établie à 98 mètres d'altitude[1], la gare de Châtelet est située au point kilométrique (PK) 29,890 de la ligne 130, de Namur à Charleroi, entre les gares ouvertes du Campinaire et de Couillet[2].

Ancienne gare de bifurcation, elle était l'origine de la ligne 138, de Châtelet à Florennes, et l'aboutissement de la ligne 119, de Luttre à Châtelet, ces deux lignes étant aujourd'hui désaffectées.

HistoireModifier

La station de Châtelineau est mise en service, le [3], par l'administration des chemins de fer de l'État belge.

Le bâtiment actuel de la gare de Châtelet fut construit en 1911. Son style architectural est un mélange de plusieurs styles différents : il possède une importante verrière aussi bien à l'avant qu'à l'arrière. La verrière avant est quant à elle surmontée d'une grand horloge indiquant l'heure aux voyageurs.

Elle est située au bord de la Sambre, ce qui constitue un important axe de transports de marchandises, notamment par le transfert terrestre-fluvial. Elle est aussi située près d'un important bureau de poste, qui servait auparavant de centre de tri postal (maintenant transféré à Charleroi).

En , la gare partiellement rénovée est à nouveau inaugurée : nouvelle salle d'attente dans l'aile est, réparation de l'horloge en façade, remplacement d'une partie de la marquise et des vitres cassées, nettoyage du couloir sous-voies et réparation des escaliers. Jugée trop énergivore et trop coûteuse à entretenir par rapport à sa fréquentation (environ 1000 voyageurs par jour), la salle centrale qui accueillait les guichets est alors condamnée. Soucieuse de renforcer la sécurité et la vie autour de la gare, la SNCB-Holding envisage de revaloriser le reste de la gare, inoccupée à 85 %, par des commerces de proximité[4].

Le , l'ASBL Gateway en partenariat avec la SNCB organise le réveillon du Nouvel An dans la gare, profitant de l'occasion pour remettre en état certaines salles de l'aile ouest ainsi que l'ancienne cafétéria.

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Gare de la SNCB, elle dispose d'un bâtiment voyageurs. Elle est équipée d'un automate pour l'achat de titres de transport. Elle propose des aménagements, équipements et services pour les personnes à la mobilité réduite[5].

Un souterrain permet la traversée des voies et le passage d'un quai à l'autre.

DesserteModifier

Châtelet est desservie par des trains InterCity (IC), Suburbains (S61) et d'Heure de pointe (P) de la SNCB, qui effectuent des missions sur la ligne 130 Charleroi - Namur[6].

SemaineModifier

La desserte repose sur des trains S61 de Jambes (Namur) à Charleroi-Central (deux par heure, la moitié étant prolongée jusque Wavre via Ottignies). Les trains réguliers sont complétés par deux trains P de Châtelet à Schaerbeek (Bruxelles), le matin (retour l’après-midi) et deux trains P de Jemeppe-sur-Sambre à Schaerbeek, le matin (retour l’après-midi), ainsi que quelques trains IC-25 : un de Namur à Mons et un de Mons à Herstal le matin ; un de Mons à Namur et deux reliant respectivement Herstal à Mons ou Charleroi-Central, le soir.

Week-ends et fériésModifier

Châtelet est desservie par des trains IC-25, de Liers à Mouscron (via Liège, Namur, Charleroi, La Louvière, Mons et Tournai) (un par heure) et des trains S61, d’Ottignies à Namur via Charleroi (toutes les deux heures).

IntermodalitéModifier

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[5]. Des bus desservent la gare[5].

Notes et référencesModifier

  1. Altitude, source Google Earth (consulté le 22 décembre 2016).
  2. « Carte technique du réseau », sur Infrabel, (consulté le ).
  3. (nl) Site archive, Ligne 130 Namur - Charleroi Sud lire (consulté le 6 avril 2012).
  4. (fr) L'Avenir - La gare de Châtelet rafraîchie et déjà vandalisée… lire (consulté le 3 janvier 2012).
  5. a b et c « Châtelet », sur SNCB (consulté le ).
  6. « Brochures de ligne », sur www.belgiantrain.be, (consulté le ).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Mons
ou Charleroi-Central
Charleroi-Central IC
(en semaine)
Tamines Herstal
ou Namur
Mouscron Charleroi-Central IC
(week-ends et fériés)
Tamines Liers
Schaerbeek Charleroi-Central P Tamines
ou Terminus
Jemeppe-sur-Sambre
ou Terminus
Wavre
ou Ottignies
ou Sint-Joris-Weert
Couillet   S61
(en semaine)
Le Campinaire Namur
ou Jambes
Charleroi-Central
ou Sint-Joris-Weert
Couillet   S61
(en semaine)
Le Campinaire Jambes
Ottignies Charleroi-Central   S61
(week-ends et fériés)
Farciennes Namur
ou Jambes