Gare de Castelsarrasin

gare française

Castelsarrasin
Image illustrative de l’article Gare de Castelsarrasin
Localisation
Pays France
Commune Castelsarrasin
Adresse Avenue Jean Moulin 82100 Castelsarrasin
Coordonnées géographiques 44° 02′ 25″ nord, 1° 06′ 52″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Code UIC 87611897
Services TER Occitanie
Fret SNCF
Caractéristiques
Ligne(s) Bordeaux à Sète-Ville
Castelsarrasin à Beaumont
Voies 2 (+ voies de service)
Quais 2 (dont 1 central)
Transit annuel 77 321 voyageurs (2014)
Altitude 85 m
Historique
Mise en service 30 août 1856
Correspondances
bus urbain, taxis voir intermodalité
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Castelsarrasin
Géolocalisation sur la carte : Occitanie
(Voir situation sur carte : Occitanie)
Castelsarrasin
Géolocalisation sur la carte : Tarn-et-Garonne
(Voir situation sur carte : Tarn-et-Garonne)
Castelsarrasin

La gare de Castelsarrasin est une gare ferroviaire française de la ligne de Bordeaux-Saint-Jean à Sète-Ville. Elle est située avenue Jean-Moulin, dans le centre-ville de Castelsarrasin, sous-préfecture du département de Tarn-et-Garonne en région Occitanie.

Elle est mise en service en 1856 par la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne (Midi) et devient une gare de bifurcation en 1904 lors de l'ouverture de la ligne de Castelsarrasin à Beaumont-de-Lomagne.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains du réseau TER Occitanie. Elle est ouverte au service Fret SNCF.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 85 mètres d'altitude, la gare de bifurcation de Castelsarrasin est située au point kilométrique (PK) 187,197 de la ligne de Bordeaux-Saint-Jean à Sète-Ville, entre les gares de Moissac et de La Ville-Dieu[1].

Elle est également l'origine de la ligne de Castelsarrasin à Beaumont-de-Lomagne[1] utilisée uniquement par un trafic de marchandises jusqu'à son terminus de la gare de Beaumont-de-Lomagne[2].

HistoireModifier

La station de Castelsarrasin est mise en service le 30 août 1856 par la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne (Midi), lorsqu'elle ouvre à l'exploitation la section de Valence-d'Agen à Toulouse de sa « ligne de Bordeaux à Cette »[3].

Castelsarrasin devient une gare de bifurcation le 9 octobre 1904, lors de l'ouverture de l'exploitation de la ligne de Castelsarrasin à Beaumont par la Compagnie du Midi[4].

La gare est déclassée au début des années 2000 de son statut de gare grande ligne.

En 2014, c'est une gare voyageurs d'intérêt local (catégorie C : moins de 100 000 voyageurs par an de 2010 à 2011), qui dispose de deux quais, un souterrain et deux abris[5].

En 2014, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare était de 77 321 voyageurs[6].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Gare SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, doté d'espaces d'attente et d'un guichet, ouvert tous les jours. À l'extérieur de la gare, des automates permettent d'acheter des titres de transport TER lors des heures de fermeture du guichet[7].

Le quai attenant au bâtiment voyageur est destiné au fret (voie 6). Par conséquent, les voies 1 et 2 destinées aux voyageurs se situent de part et d'autre d'un quai central dont l'accès se fait par un passage souterrain.

DesserteModifier

Castelsarrasin est une gare régionale desservie par des trains TER Occitanie de la relation Toulouse - Agen - Bordeaux (ligne 18)[8].

IntermodalitéModifier

Un parc pour les vélos, un parking pour les véhicules, des emplacements de parking pour les taxis, et un arrêt de bus sont aménagés aux abords de la gare. Elle est desservie par des bus urbain (la tulipe) du circuit 2 et par des autocars TER de la liaison aller-retour quotidienne Agen - Castelsarrasin[7].

Une passerelle surplombant le Canal du Midi et faisant face à la gare permet aux piétons de rejoindre rapidement l'hyper centre-ville.

Service des marchandisesModifier

L'espace fret de la gare est assez important. En effet, quatre voies en tout sont destinées au fret, dont la voie 6 qui est le point d'origine de la Ligne de Castelsarrasin à Beaumont-de-Lomagne. Des buttoirs se situent de part et d'autre du batiment voyageur.

Castelsarrasin gère trois Installations terminales embranchées (ITE)[9].

ProjetsModifier

Avec l'arrivée de la LGV Bordeaux - Toulouse, délestant la ligne classique de ses TGV, la gare de Castelsarrasin devrait voir sa desserte par les TER multipliée par quatre.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 601 à 990, vol. 2, Paris, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-44-0), « [620/2] Agen -Toulouse », p. 41.
  2. « Ligne de Castelsarrasin à Beaumont-de-Lomagne », sur Histoire de lignes oubliées..., (consulté le 27 mai 2016).
  3. François Palau et Maguy Palau, Le rail en France : Le Second Empire, t. 1 (1852-1857), Paris, Palau, , 215 p. (ISBN 2-9509421-1-3), « 2.11 Valence d'Agen - Toulouse : 30 août 1856 », p. 155-156.
  4. Conseil général du Tarn-et-Garonne, « Chemin de fer de Castelsarrasin à Beaumont et de Beaumont à Gimont : Rapport de l'ingénieur en chef », Rapports du Préfet, procès-verbaux des délibérations Conseil général du Tarn-et-Garonne, Montauban, Conseil général du Tarn-et-Garonne,‎ , p. 101 (ISSN 1249-5514, lire en ligne).
  5. SNCF, « Document de référence des gares de voyageurs révisé pour l'horaire de service 2014 : Version 6 au 9 mars 2014 » [PDF], sur Réseau ferré de France, (consulté le 12 janvier 2015).
  6. « Fréquentation en gares en 2014 – Castelsarrasin », sur SNCF Open Data, traitement du 26 avril 2016 (onglet informations) (consulté le 3 novembre 2016).
  7. a et b « Services & Gares / Gare Castelsarrasin », sur http://www.ter.sncf.com/, (consulté le 12 janvier 2015)
  8. « 18 - Toulouse-Agen-Bordeaux (à partir du 14 décembre 2014) », sur http://cdn.ter.sncf.com/, (consulté le 12 janvier 2015)
  9. SNCF Réseau, Localisation des installations terminales embranchées : Annexe 4.4, coll. « Document de référence du réseau ferré national », horaire de service 2017, 22 p. (lire en ligne), p. 16.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Agen Moissac TER Occitanie La Ville-Dieu
ou Montauban-Ville-Bourbon
Toulouse-Matabiau