Ouvrir le menu principal

Gare de Bolbec - Nointot

gare française

Bolbec - Nointot
Image illustrative de l’article Gare de Bolbec - Nointot
L'entrée de la halte.
Localisation
Pays France
Commune Bolbec
Lieu-dit Hameau de la Station
Adresse Rue des Abreaux
76210 Bolbec
Coordonnées géographiques 49° 35′ 30″ nord, 0° 29′ 06″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TER Normandie
Caractéristiques
Ligne(s) Paris-Saint-Lazare au Havre
Voies 2
Quais 2
Transit annuel 13 471 voyageurs (2015)
Altitude 129 m
Historique
Mise en service 22 mars 1847
Architecte William Tite

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Bolbec - Nointot

Géolocalisation sur la carte : Normandie

(Voir situation sur carte : Normandie)
Bolbec - Nointot

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

(Voir situation sur carte : Seine-Maritime)
Bolbec - Nointot

La gare de Bolbec - Nointot est une gare ferroviaire française de la ligne de Paris-Saint-Lazare au Havre, située au lieu-dit Hameau de la Station sur le territoire de la commune de Bolbec, à proximité de Nointot, dans le département de la Seine-Maritime en région Normandie.

Elle est mise en service en 1847 par la Compagnie du chemin de fer de Rouen au Havre, avant de devenir une gare de la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest, puis de l'Administration des chemins de fer de l'État.

C'est une halte voyageurs de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) du réseau TER Normandie desservie par des trains express régionaux.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 129 mètres d'altitude, la gare de Bolbec - Nointot est située au point kilométrique (PK) 196,652 de la ligne de Paris-Saint-Lazare au Havre, entre les gares de Foucart - Alvimare et de Bréauté - Beuzeville. Elle est précédée par le viaduc de Mirville[1].

HistoireModifier

Nointot est l'une des treize stations[2] mise en service le 22 mars 1847 par la Compagnie du chemin de fer de Rouen au Havre, lorsqu'elle ouvre à l'exploitation sa ligne en prolongement de la ligne de Paris à Rouen[3]. Le bâtiment principal est dû à l'architecte William Tite qui est l'auteur de toutes les stations intermédiaires entre Rouen et Le Havre[4].

 
La gare vers 1900.

En 1847, « Nointot » est la quatrième station intermédiaire depuis Le Havre, après celle de Beuzeville et avant celle d'Alvimare, et après l'imposant viaduc de Mirville. C'est la station la plus proche de Bolbec[5].

En 1908, un ensemble de travaux de rénovation des bâtiments sont exécutés. Reprise des maçonneries du bâtiment principal, réparation de la couverture de la halle à marchandises, et rénovation de toutes les peintures extérieures[6].

En 2008, il n'y a plus de traces du bâtiment d'origine (détruit), la halte voyageurs dispose des deux voies de la ligne avec deux quais latéraux équipés d'abris récents, la traversée des voies et le passage d'un quai à l'autre s'effectuent par des escaliers et le pont routier. Un parking est aménagé à côté de l'entrée de la halte au Hameau de la Station[7].

En 2014, c'est une gare voyageurs d'intérêt local (catégorie C : moins de 100 000 voyageurs par an de 2010 à 2011), qui dispose de deux quais (le quai 1, d'une longueur utile de 98 m, pour la voie 1 et le quai 2 , d'une longueur utile de 96 m, pour la voie 2)[8].

En 2015, SNCF estime la fréquentation annuelle à 13 471 voyageurs[9].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

 
Voies et quais, au fond le pont routier qui permet la traversée des voies.

Halte voyageurs SNCF, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à accès libre[10].

La traversée des voies et le passage d'un quai à l'autre s'effectuent par des escaliers et le pont routier.

DesserteModifier

Bolbec - Nointot est une halte voyageurs du réseau TER Normandie desservie par des trains express régionaux assurant les relations : Rouen – Yvetot – Le Havre[11].

IntermodalitéModifier

Un parking pour les véhicules y est aménagé.

Galerie de photographiesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 001 à 600, vol. 1, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-34-1), « [340/3] Rouen - Le Havre », p. 132.
  2. « De Rouen au Havre », dans Journal du génie civil, des sciences et des arts, Volume 15, A. Corréard., 1847, p. 408 (consulté le 28 avril 2014)
  3. François et Maguy Palau, « 3.16 Rouen-Le Havre et jonction Rouen Sotteville », dans Le Rail en France : les 80 premières lignes 1828-1851, éditeur Palau, Paris, 2003 (ISBN 2-950-9421-0-5), p. 143
  4. en Dictionary, « Tite, William », dans A dictionary of contemporary biography, Richard Griffin and Company, London and Glasgow, 1861, p. 374 (consulté le 28 avril 2014)
  5. Joseph Morlent, « Quatrième station : Nointot », dans Le chemin de fer du Havre à Rouen et à Paris Promenade pittoresque et anecdotique, 1847, pp. 38-33 (consulté le 26 avril 2014).
  6. Site gallica.bnf.fr « II Gares et Stations : Gare de Bolbec-Nointot », dans Rapports et délibérations - Seine-Maritime, Conseil général, 1908, p. 80 (consulté le 27 avril 2014).
  7. Site Google Earth, image satellite 2008 (consulté le 27 avril 2014).
  8. SNCF, « Document de référence des gares de voyageurs révisé pour l'horaire de service 2014 : Version 6 au 9 mars 2014 » [PDF], sur Réseau ferré de France, (consulté le 17 novembre 2014).
  9. SNCF Open Data, estimation de la fréquentation des gares en 2015.
  10. SNCF, « Services & Gares / Halte ferroviaire Bolbec-Nointot », sur http://www.ter.sncf.com/, (consulté le 17 novembre 2014).
  11. SNCF, « Rouen-Yvetot-Le Havre du 6/07 au 13/12/14 » [PDF], sur http://cdn.ter.sncf.com/, (consulté le 17 novembre 2014).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Le Havre Bréauté-Beuzeville TER Normandie Foucart-Alvimare Rouen-Rive-Droite