Ouvrir le menu principal

Bédarieux
Image illustrative de l’article Gare de Bédarieux
Localisation
Pays France
Commune Bédarieux
Adresse Avenue Jean-Jaurès
34600 Bédarieux
Coordonnées géographiques 43° 36′ 31″ nord, 3° 08′ 58″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services Intercités et TER Occitanie
Caractéristiques
Ligne(s) Béziers à Neussargues
Castres à Bédarieux
Voies 2 (+ voies de service)
Quais 3
Transit annuel 15 912 voyageurs (2015)[1]
Altitude 196 m
Historique
Mise en service 20 septembre 1858
(gare rive gauche)
Correspondances
Bus et cars voir Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Bédarieux

Géolocalisation sur la carte : Occitanie

(Voir situation sur carte : Occitanie)
Bédarieux

Géolocalisation sur la carte : Hérault

(Voir situation sur carte : Hérault)
Bédarieux

La gare de Bédarieux est une gare ferroviaire française de la ligne de Béziers à Neussargues, située sur le territoire de la commune de Bédarieux, dans le département de l'Hérault en région Occitanie.

Une première gare édifiée par la Compagnie du chemin de fer de Graissessac à Béziers est mise en service en septembre 1858 après la mise sous séquestre de la compagnie. La ligne est ensuite rachetée par la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne qui en modifie le tracé, installant la deuxième gare sur la rive droite de l'Orb en 1884.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains Intercités et TER Occitanie.

Sommaire

Situation ferroviaireModifier

Établie à 196 mètres d'altitude, la gare de Bédarieux est située au point kilométrique (PK) 474,462 de la ligne de Béziers à Neussargues, entre les gares de Faugères (fermée) et du Bousquet-d'Orb, en direction de Béziers la gare ouverte la plus proche est Magalas[2].

Gare de bifurcation, elle est l'aboutissement de la Ligne de Castres à Bédarieux (déclassée de Bédarieux à Mazamet).

HistoireModifier

Première gare : rive gaucheModifier

La Compagnie du chemin de fer de Graissessac à Béziers termine les travaux du grand viaduc le 20 juillet 1856[3]. Le 27 juillet les festivités débutent par la bénédiction du viaduc par l'Évêque de Montpellier, elles se poursuivent par des jeux et danses et un feu d'artifice tiré depuis l'ouvrage d'art[3].

En difficulté financière, la compagnie est mise sous séquestre le 12 mai 1858[4], l'approbation de crédits pour permettre l'achèvement de la construction de la ligne et son exploitation intervient le 15 août 1858[4]. La ligne et la gare de Bédarieux sont mis en service le 20 septembre 1858[5], jour d'ouverture au trafic de marchandises de la première section de Béziers à Bédarieux. La section suivante de Bédarieux à Graissessac est livrée à l'exploitation le 28 décembre 1858[3]. L'ouverture du trafic voyageurs a lieu le 1er septembre 1859[6].

La convention, passée avec la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne (Compagnie du Midi) pour le rachat du chemin de fer de Graissessac à Béziers, est approuvée le 11 juin 1863[4]. Cette convention du 1er mai 1863 prévoit notamment au paragraphe 5, un rachat, réglé par arbitrage, du chemin de fer de Graissessac à Béziers dans un délai de deux années[7].

Deuxième gare : rive droiteModifier

 
La marquise de la gare, au début du XXe siècle, dénommée grande halle voyageurs au XXIe siècle.

Pour la mise en service de la ligne de Castres à Bédarieux, la Compagnie du Midi met en service en 1884[8] une nouvelle gare sur la rive droite de l'Orb. Pour la desservir elle installe une nouvelle voie entre La Gaumette et l'entrée du tunnel du Four à Chaux à Bédarieux. La grande halle de la gare a été construite en 1903 sur le modèle de la gare Saint-Jean à Bordeaux.

En 2014, c'est une gare voyageurs d'intérêt local (catégorie C : moins de 100 000 voyageurs par an de 2010 à 2011), qui dispose de deux quais et une grande halle voyageurs[9].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Gare SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs ouvert tous les jours et un guichet ouvert du lundi au vendredi. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport TER. C'est une gare « Accès Plus » avec des aménagements, équipements et services pour les personnes à mobilité réduite[10].

DesserteModifier

Bédarieux est desservie par des trains Intercités, de la relation Béziers - Clermont-Ferrand, et des trains TER Occitanie de la relation Béziers - Saint-Chély-d'Apcher, ou Millau (ligne 10)[11].

IntermodalitéModifier

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[10].

Elle est desservie par des cars TER Occitanie qui renforcent et complètent la desserte ferroviaire[11].

Notes et référencesModifier

  1. « Fréquentation en gares », sur SNCF Open Data, traitement du 29 janvier 2017 (onglet tableau) (consulté le 29 janvier 2017)
  2. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 601 à 990, vol. 2, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-44-0), « [722/1] Béziers - Le Bousquet-d'Orb », p. 84.
  3. a b et c Site bedarieux.org, Chapitre XV : Bédarieux sous le second empire et la troisième république (1852 - 1900), lire (consulté le 2 octobre 2011).
  4. a b et c Ministère des Travaux Publics, Direction de l'exploitation, du contrôle financier et de la statistique des chemins de fer, Division du contrôle des comptes de compagnies et de la statistique. Supplément, Répertoire méthodique de la législation des chemins de fer français, imprimerie nationale, 1864, p. 131 intégral (consulté le 25 septembre 2011).
  5. François Palau, Maguy Palau, Le rail en France: 1858-1863, F. et M. Palau, 2001, p. 49 extraits (consulté le 25 septembre 2011).
  6. François Palau, Maguy Palau, Opus cité, 2001, p. 51
  7. École nationale des ponts et chaussées (France), Commission des Annales, Annales des ponts et chaussées : Partie administrative, A. Dumas, 1865, pp. 802 intégral (consulté le 25 septembre 2011)
  8. Site rue du petit train, Béziers - Séverac lire (consulté le 1er octobre 2011).
  9. SNCF, « Document de référence des gares de voyageurs révisé pour l'horaire de service 2014 : Version 6 au 9 mars 2014 » [PDF], sur Réseau ferré de France, (consulté le 7 janvier 2015).
  10. a et b « Services & Gares / Gare Bédarieux », sur http://www.ter.sncf.com/, (consulté le 8 janvier 2015)
  11. a et b « 10-Béziers-Millau-Clermont Ferrand du 14/12/14 au 04/07/15 », sur http://cdn.ter.sncf.com/, (consulté le 8 janvier 2015)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier



Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Béziers Béziers Intercités Le Bousquet-d'Orb Clermont-Ferrand
via Neussargues
Béziers Magalas TER Occitanie Terminus
ou Le Bousquet-d'Orb
Terminus
ou Millau
ou Saint-Chély-d'Apcher