Gare d'Essene-Lombeek

gare ferroviaire belge

Essene-Lombeek
Image illustrative de l’article Gare d'Essene-Lombeek
Ancien bâtiment voyageurs démoli en 2009
Localisation
Pays Belgique
Commune Ternat
Adresse Sluisvijverstraat
1742 Ternat
Coordonnées géographiques 50° 52′ 56″ nord, 4° 06′ 59″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Infrabel
SNCB-Holding
Exploitant SNCB
Code UIC 88122606
Services Suburbain (S)
Caractéristiques
Ligne(s) 50, Bruxelles à Gand
Voies 2
Quais 2
Altitude 14 m
Historique
Mise en service
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Essene-Lombeek

La gare d'Essene-Lombeek (station Essene-Lombeek en néerlandais) est une gare ferroviaire belge de la ligne 50 de Bruxelles à Gand située sur le territoire de la commune de Ternat, dans la province du Brabant flamand en région flamande. Elle dessert les villages d'Essene et Lombeek-Sainte-Catherine.

Elle est mise en service en 1869. C'est un point d'arrêt sans personnel de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains Suburbain (S) des lignes S10 et S4 du RER bruxellois.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 14 mètres d'altitude, la gare d'Essene-Lombeek est située au point kilométrique[1] (PK) 19,922 de la ligne 50 de Bruxelles à Gand, entre les gares de Ternat et de Liedekerke.

HistoireModifier

La station d'Essene-Lombeek est mise en service le sur la ligne de Bruxelles à Gand[2].

En 1895, une halte de plan type 1893 y est construite[3]. Ce bâtiment de briques foncées muni de linteaux droits en pierre surmontés de petits arcs de décharge possédait une aile de quatre travées à gauche (dont deux dévolues aux colis et bagages).

Les guichets fermèrent en 1993. Ce bâtiment, inutilisé et situé dans une zone verte qui ne permettait pas sa réaffectation en logements fut finalement démoli en 2009[4].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Halte[5] SNCB, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à accès libre.

DesserteModifier

Essene-Lombeek est desservie par des trains Suburbains (S4 et S10) de la SNCB[6],[7].

La desserte, cadencée à l’heure, comprend, en semaine et les week-ends, des trains S10 reliant Bruxelles-Midi à Alost, renforcés en semaine par deux trains supplémentaires en heure de pointe (le matin vers Bruxelles et l’après-midi vers Alost).

En semaine, il existe également des trains S4 qui relient toutes les heures Vilvorde à Alost via Bruxelles-Luxembourg.

IntermodalitéModifier

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[5].

Notes et référencesModifier

  1. Infrabel, document de référence du réseau 09/12/2011, annexe E.01, Distances entre gares et nœuds, p. 16/40 (3,63 Mo) (consulté le 10 juillet 2012).
  2. (nl) site quartam.on-rev.com : Essene - Lombeek lire (consulté le 23 mars 2012).
  3. Hugo De Bot, Architecture des gares en Belgique, tome I : 1835 - 1914, Turnhout, Brepols, , p. 104-106
  4. (nl-BE) « Afbraak wenkt voor station Essene-Lombeek », sur De Standaard (consulté le )
  5. a et b Site SNCB, Gare de Essene - Lombeek lire (consulté le 23 mars 2012).
  6. « Brochures de ligne », sur www.belgiantrain.be, (consulté le ).
  7. « Brochure Trains S », sur www.belgiantrain.be, (consulté le ).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Bruxelles-Luxembourg
ou Vilvorde
Ternat S
(en semaine)
Liedekerke Alost
Bruxelles-Midi Ternat S Liedekerke Alost