Gare d'Argentan

gare française

Argentan
Image illustrative de l’article Gare d'Argentan
Bâtiment voyageurs et entrée de la gare.
Localisation
Pays France
Commune Argentan
Quartier La Gare
Adresse Place Pierre-Semard
61200 Argentan
Coordonnées géographiques 48° 44′ 18″ nord, 0° 01′ 31″ ouest
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TER Normandie
Fret SNCF
Caractéristiques
Ligne(s) du Mans à Mézidon
d'Argentan à Granville
Voies 4 + voies de service[1]
Quais 3
Altitude 159 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Bus voir Intermodalité
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Argentan
Géolocalisation sur la carte : Normandie
(Voir situation sur carte : Normandie)
Argentan
Géolocalisation sur la carte : Orne
(Voir situation sur carte : Orne)
Argentan

La gare d'Argentan est une gare ferroviaire française des lignes du Mans à Mézidon et d'Argentan à Granville, située sur le territoire de la commune d'Argentan, dans le département de l'Orne, en région Normandie.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par les trains du réseau TER Normandie.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 159 mètres d'altitude, la gare d'Argentan est située au point kilométrique (PK) 99,031 de la ligne du Mans à Mézidon, entre les gares ouvertes de Surdon (s'intercale la gare fermée d'Almenêches) et de Coulibœuf. Elle est également séparée de cette dernière par les gares, aujourd'hui fermées, de Montabard, Vignats et Fresné-la-Mère.

Gare de bifurcation, elle est aussi l'origine (au PK 0,000) de la ligne d'Argentan à Granville. La première gare après Argentan est la gare d'Écouché.

HistoireModifier

La gare d'Argentan accueille son premier train pour l'ouverture du tronçon Le Mans-Alençon, le .

Le , le tronçon Alençon-Argentan de la ligne du Mans à Mézidon est ouvert.

L'ouverture du tronçon Argentan-Mézidon a lieu un an plus tard, jour pour jour, le . Avec l'achèvement de la ligne du Mans à Mézidon, et sa jonction avec la ligne de Mantes-la-Jolie à Cherbourg, la liaison Caen - Argentan - Alençon - Le Mans est désormais terminée.

Le , le tronçon Argentan-Flers de la ligne Paris-Granville est ouvert. Le , la section Paris-Argentan est terminée. Argentan est donc reliée directement à la Paris par le train.

Suite aux bombardements alliés de juin 1944, la gare est détruite et inutilisable ; des gravas envahissent les voies. Un nouveau bâtiment voyageurs est construit après la libération[réf. souhaitée].

En 2008, la gare est modernisée.

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

 
Panneau d'information.

Gare SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport TER[2]. C'est une gare « Accès plus » qui propose un service et des aménagements et équipements pour les personnes à la mobilité réduite, dont des ascenseurs et des quais surélevés. La gare dispose également de toilettes publiques[3].

Elle est équipée de deux quais centraux et d'un quai latéral qui sont encadrés par quatre voies[4], ainsi que de voies de service. Le changement de quai s'effectue par un passage souterrain.

DesserteModifier

La gare est desservie par les trains régionaux du réseau TER Normandie circulant entre Paris-Montparnasse-Vaugirard et Granville, d'une part, et entre Caen et Tours, d'autre part[2].

IntermodalitéModifier

Un parc pour les vélos et un parking sont aménagés à ses abords[2].

La gare est desservie par les lignes 30, 31, 34, 42 et 43 du réseau Cap'Orne et par les lignes 1 et 3 du réseau de bus Argentan Bus et par deux lignes d'autocars TER Normandie Flers - Argentan et Bagnoles-de-l'Orne - Argentan[2].

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Service des marchandisesModifier

Cette gare est ouverte au trafic du fret, uniquement par train massif[5]. Elle dispose par ailleurs de voies de service, la rendant apte à recevoir des trains de l'infrastructure SNCF.

À la télévisionModifier

La gare et deux rames Régiolis ont été utilisées du 10 au pour le tournage d'une publicité de la SNCF, dans le cadre de la présentation du nouveau slogan « Rapprochons-nous »[6]. Le choix d'Argentan s'explique par des « raisons de logistique »[7].

Notes et référencesModifier

  1. Site rff.fr, Document de référence du réseau : annexe 4.6 - localisation des voies de service, 2012 p. 13/17 lire (consulté le 21 mai 2012).
  2. a b c et d « Gare Argentan », sur ter.sncf.com/normandie (consulté le 6 janvier 2019).
  3. François BOSCHER, « Des ascenseurs en gare d'Argentan... et des WC », sur Ouest-France.fr, (consulté le 1er décembre 2019).
  4. Site rff.fr, Document de référence du réseau : voir l'horaire de service de l'année en cours ou la suivante, Chapitre 3, Annexe 7.1 - Liste des quais
  5. Archive de l'ancien site de Fret SNCF, « ARGENTAN » ; lire (consulté le ).
  6. SNCF, « La signature SNCF dévoilée : Les coulisses du tournage », sur sncf.com, (consulté le 16 novembre 2016).
  7. Manon Loubet, « Argentan. Une pub pour la SNCF tournée dans une gare de Normandie. 100 figurants recrutés », sur normandie-actu.fr, (consulté le 16 novembre 2016).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Granville Flers
ou Briouze
TER Normandie Surdon
ou L'Aigle
Paris-Montparnasse-Vaugirard
ou Paris-Montparnasse
Granville Briouze TER Normandie Terminus
ou Surdon
Terminus
ou Dreux
Terminus Terminus TER Normandie Surdon Paris-Montparnasse-Vaugirard
Pontorson - Mont-Saint-Michel Briouze TER Normandie
(saisonnier : l'été)
Surdon Paris-Montparnasse-Vaugirard
Caen Caen
ou Mézidon-Canon
ou Saint-Pierre-sur-Dives
TER Normandie Surdon
ou Sées
ou Alençon
Tours
Caen Mézidon-Canon
ou Saint-Pierre-sur-Dives
TER Normandie Surdon
ou Sées
Le Mans
Caen Saint-Pierre-sur-Dives TER Normandie Terminus
ou Surdon
Terminus
ou Alençon