Ouvrir le menu principal

Gare d'Épône - Mézières

gare française

Épône - Mézières
Image illustrative de l’article Gare d'Épône - Mézières
Le bâtiment voyageurs.
Localisation
Pays France
Communes Épône et Mézières-sur-Seine
Quartier La Vallée
Adresse Place de la Gare
78680 Epône
Coordonnées géographiques 48° 57′ 48″ nord, 1° 48′ 31″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TransilienLigne J du TransilienLigne N du Transilien
Caractéristiques
Ligne(s) Paris-Saint-Lazare au Havre
Plaisir - Grignon à Épône - Mézières
Voies 4 + voies de service[1]
Quais 3
Transit annuel 1 226 027 voyageurs (2017)
Zone 5 (tarification Île-de-France)
Altitude 22 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Transdev Ecquevilly (BUS) Transdev Ecquevilly 9 10 18
Com'Bus (BUS) Com'Bus 81 82
Transdev Houdan (BUS) Transdev Houdan 501
CSO (BUS) CSO 88

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Épône - Mézières

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Épône - Mézières

Géolocalisation sur la carte : Yvelines

(Voir situation sur carte : Yvelines)
Épône - Mézières

La gare d'Épône - Mézières est une gare ferroviaire française des lignes de Paris-Saint-Lazare au Havre et de Plaisir - Grignon à Épône - Mézières, située sur le territoire des communes d'Épône et de Mézières-sur-Seine, dans le département des Yvelines, en région Île-de-France[2].

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par les trains de la ligne N du Transilien (réseau Paris-Montparnasse) et par les trains de la ligne J du Transilien (réseau Paris-Saint-Lazare).

Situation ferroviaireModifier

Gare de bifurcation, elle est située au point kilométrique (PK) 48,643 de la ligne de Paris-Saint-Lazare au Havre, entre les gares d'Aubergenville-Élisabethville et de Mantes-Station.

La gare est également le terminus, au PK 52,203 de la ligne de Plaisir - Grignon à Épône - Mézières. La dernière gare avant Épône - Mézières est celle de Nézel - Aulnay.

Son altitude est de 22 mètres.

 
Les quais et le bâtiment voyageurs.

HistoireModifier

 
La gare d'Épône - Mézières vers 1900.

La gare d'Épône - Mézières a été inaugurée en même temps que la ligne de Paris à Rouen le 4 mai 1843 et le premier train régulier a desservi la gare le 9 mai[3].

En juillet 1883, la gare devient le terminus d'une ligne de tramway à voie métrique et à voie unique reliant Épône à Mareil-sur-Mauldre. Il s'agissait d'un premier tronçon exploité dans le cadre d'une concession Versailles - Épône par la « société des chemins de fer sur route ».

Le 30 août 1900, la gare est desservie par une nouvelle ligne à voie normale en provenance de Plaisir - Grignon sur la ligne de Saint-Cyr à Surdon parcourue par les relations Paris - Dreux.

 
La gare d'Épône - Mézières inondée en 1910.

Lors de la crue de la Seine de janvier 1910, la gare se trouve en zone inondée et l'eau recouvre les voies.

En juin 1918, un tamponnement en gare d'Épône - Mézières entre un train militaire et un train de matériel vide provoque la mort de deux soldats britanniques[4].

Le bâtiment voyageurs, détruit pendant la Seconde Guerre mondiale, a été reconstruit après guerre.

Le 31 décembre 2004, la gare a été fermée[5] aux transports de fret.

En 2011, des travaux de rénovation de la passerelle voyageurs sont engagés[6]. Ces travaux, d'un montant d'environ 0,75 million d'euros, sont financés à parts égales par le STIF et la région Île-de-France[7].

En 2017, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare est de 1 226 027 voyageurs. En 2016, la fréquentation annuelle était de 1 225 543 voyageurs[8].

InstallationsModifier

 
Passerelle en cours de travaux en 2011.
 
Bâtiment technique.

La gare d'Épône - Mézières compte quatre voies et trois quais, deux voies « lentes » encadrant un quai central, et deux voies « rapides » où circulent les trains sans arrêt, desservies par les quais extérieurs, disposition fréquente dans les gares de banlieue. Une passerelle surélevée, remplaçant un ancien passage à niveau, permet aux voyageurs d'accéder au quai central et au quai 2 situé à l'opposé du bâtiment voyageurs, et aux habitants du quartier de traverser la gare.

Près du bâtiment voyageurs se trouve un bâtiment technique, sans ouvertures et recouvert de bardage métallique. Ce bâtiment, qui abrite les installations de télécommande des appareils de voie, a été construit lors de la création de la troisième voie entre Aubergenville-Élisabethville et Épône-Mézières dans les années 1990.

La gare a été fermée au service des marchandises le 31 décembre 2004. Il subsiste l'ancienne halle à marchandises mais la cour de débord a été transformée en parc de stationnement dans les années 1960.

Un embranchement particulier qui desservait la zone industrielle voisine est hors-service.

À un peu plus d'un kilomètre et demi à l'est de la gare se trouve le raccordement d'Épône entre la bifurcation de la Butte-des-Graviers, située au PK 46,947 de la ligne de Paris-Saint-Lazare au Havre et la bifurcation des Étumières, située au PK 50,612 de la ligne de Plaisir - Grignon à Épône - Mézières. Il est très utilisé par les trains de fret et permet en particulier à ceux en provenance d'Achères de rejoindre Trappes et vice-versa sans rebroussement à Épône - Mézières.

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

 
Distributeur automatique de billets.

La gare est équipée d'un quai central et de deux quais latéraux qui sont encadrés par quatre voies. Le changement de quai se fait par une passerelle métallique. Le quai central et le quai 2 sont équipés d'abris parapluie.

Le bâtiment voyageurs dispose d'une salle d'attente et d'un guichet fermé par une vitre. Ce guichet assure uniquement la vente des billets pour les services de banlieue. Les clients désirant des réservations ou des billets pour les services dits de « grandes lignes », nationaux ou internationaux, doivent se rendre dans une gare équipée (la plus proche est celle de Mantes-la-Jolie) ou utiliser Internet.

À l'extérieur du bâtiment voyageurs se trouvent un distributeur automatique de billets (DAB), utilisable seulement pour les services de banlieue, ainsi que deux appareils servant à composter les billets, l'un sur le quai 1 et l'autre sur le quai central.

La gare d'Épône - Mézières dispose de deux parcs relais de stationnement gratuits, situés du côté sud des voies, de part et d'autre de la gare. Leur capacité totale est d'environ 500 places[9].

DessertesModifier

 
Vue de la gare et du parc de stationnement côté est (Épône).

La gare est desservie par :

IntermodalitéModifier

 
Lignes de bus urbains desservant la gare d'Épône - Mézières (tracé en bleu)

La gare est desservie par les lignes 9, 10 et 18 de l'établissement Transdev d'Ecquevilly, par les lignes 81 et 82 du réseau de bus Com'Bus, par la ligne 501 de l'établissement Transdev de Houdan et par la ligne 88 du réseau de bus Transbeauce.

Notes et référencesModifier

  1. Site rff.fr, Document de référence du réseau : annexe 4.6 - localisation des voies de service, 2012 p. 9/17 lire (consulté le 21 mai 2012).
  2. La limite entre les deux communes passe dans l'axe de la passerelle.
  3. Daniel Bricon. Épône raconté aux Épônois, histoire d'une petite ville de l'Ouest parisien.
  4. Roger Colombier, Les origines du chemin de fer dans le Mantois : Ligne de Paris à Rouen, L'Harmattan, (ISBN 978 -2-296-12506-3), p. 163.
  5. Site Fret SNCF : gare d'Épône - Mézières.
  6. « La gare d'Epône- Mézières (78) se transforme », Le Parisien, (consulté le 16 mai 2011).
  7. « SNCF : début des travaux de rénovation des gares d’Andrésy et d’Epône-Mézières », MédiaSeine, (consulté le 16 mai 2011).
  8. « Fréquentation en gares », sur ressources.data.sncf.com (consulté le 16 juillet 2019)
  9. « ’Atlas des transports publics d’Ile de France », Stif (consulté le 16 mai 2011).
  10. Fiches horaires Transilien N.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier

  • Roger Colombier, Les origines du chemin de fer dans le Mantois : Ligne de Paris à Rouen, L'Harmattan, , 258 p. (ISBN 978-2-296-12506-3).


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Mantes-la-Jolie Mantes-Station     Aubergenville-Élisabethville Paris Saint-Lazare
Vernon - Giverny Mantes-Station     Les Mureaux Paris Saint-Lazare
Mantes-la-Jolie Mantes-la-Jolie     Nézel - Aulnay Paris-Montparnasse