García Ier de Castille

García Ier de Castille
García Fernandez-Medallon-Plaza Mayor (Salamanca).jpg
García Fernández comte de Castille.
Fonction
Comte de Castille
-
Titre de noblesse
Comte de Castille
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Pseudonyme
El de las Manos BlancasVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Mère
Sancha Sanchez de Pampelune (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Alba de Ribagorza (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Gonzalo García de Castille (d)
Sanche Ier de Castille
Elvire de Castille
Marjorie de Castille (d)
Urraca de Covarrubias (en)
Sancho, Conde de Castilla (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

García Fernández (né à Burgos en 938, tué à Medinaceli le 29 juillet 995)[1] fut comte de Castille et d’Alava de 970 à 995.

BiographieModifier

García Ier de Castille est le fils de Ferdinand de Castille et de Béatrice de Navarre (fille de Sanche Ier de Navarre).

Il succède à son père en 970 et est surnommé « le comte au belles mains » . Il doit faire face à un retour offensif des troupes du Califat de Cordoue. En 989 Osma est prise et l'Alava dévastée. La Castille est attaquée en 990 et le comte Gracia doit aussi faire face à la rébellion de son fils Sanche qui voulait conclure une trêve avec Cordoue. Garcia Fernandez trouve la mort lors d'une contre attaque qu'il mène dans le sud contre Medinaceli[2].

Union et postéritéModifier

En 960, il épousa Alba de Ribagorza. De cette union naquirent sept enfants :

RéférencesModifier

  1. (en) & (de) Peter Truhart, Regents of Nations, K. G Saur Münich, 1984-1988 (ISBN 359810491X), Art. « Europe/Southern Europe Europa/Südeuropa », p.  3172.
  2. Adeline Rucquoi Histoire médiévale de la Péninsule ibérique Point Histoire H 180 éditions du Seuil Paris 1993 (ISBN 2020129353) p. 181.

Liens externesModifier