Gamma Aquarii

étoile de la constellation du Verseau
γ Aquarii
Données d'observation
(époque J2000.0)
Ascension droite 22h 21m 39,37s[1]
Déclinaison −01° 23′ 14,42″[1]
Constellation Verseau
Magnitude apparente 3,849[2]

Localisation dans la constellation : Verseau

(Voir situation dans la constellation : Verseau)
Aquarius IAU.svg
Caractéristiques
Type spectral A0V[3]
Indice U-B −0,092[2]
Indice B-V −0,060[2]
Astrométrie
Vitesse radiale −15,0 km/s[4]
Mouvement propre μα = +131,516 mas/a[1]
μδ = +8,610 mas/a[1]
Parallaxe 26,305 7 ± 0,761 1 mas[1]
Distance 38,01 ± 1,10 pc (∼124 a.l.)[1]
Magnitude absolue 0,1[5]
Caractéristiques physiques
Masse ~3 M
Rayon ~2 R
Gravité de surface (log g) 4,0[6]
Luminosité 40 L
Température 10 500 K[6]
Métallicité +0,30 [Fe/H][6]
Rotation 80 km/s[7]

Autres désignations

Sadalachbia, Sadachbia, γ Aqr, 48 Aqr (Flamsteed), HR 8518, BD-02 5741, HD 212061, HIP 110395, SAO 146044, FK5 842, GJ 9779, WDS J22217 -0123A[8]

Gamma Aquarii (γ Aqr / γ Aquarii) est une étoile binaire de la constellation du Verseau. Elle porte également le nom traditionnel Sadachbia ou Sadalachbia, venant de l'arabe سعد الأخبية sa‘d al-’axbiyah « étoile chanceuse des choses cachées ». Sa magnitude apparente combinée est de 3,84[2]. Le système est situé à ∼124 a.l. (∼38 pc) de la Terre d'après la mesure de sa parallaxe par le satellite Gaia[1].

Gamma Aquarii est une binaire spectroscopique dont les deux étoiles complètent une orbite avec une période de 58 jours et à une distance moyenne d'au moins 0,40 ua[9][réf. à confirmer]. Sa composante visible est une étoile blanche de la séquence principale de type spectral A0V.

RéférencesModifier

  1. a b c d e f et g (en) A. G. A. Brown et al. (Gaia collaboration), « Gaia Data Release 2 : Summary of the contents and survey properties », Astronomy & Astrophysics, vol. 616,‎ , article no A1 (DOI 10.1051/0004-6361/201833051, Bibcode 2018A&A...616A...1G, arXiv 1804.09365). Notice Gaia DR2 pour cette source sur VizieR.
  2. a b c et d (en) A. W. J. Cousins, « Standardization of Broadband Photometry of Equatorial Standards », South African Astronomical Observatory Circulars, vol. 8,‎ , p. 59 (Bibcode 1984SAAOC...8...59C)
  3. (en) A. Cowley, C. Cowley, M. Jaschek et C. Jaschek, « A study of the bright A stars. I. A catalogue of spectral classifications », Astronomical Journal, vol. 74,‎ , p. 375–406 (DOI 10.1086/110819, Bibcode 1969AJ.....74..375C)
  4. (en) Ralph Elmer Wilson, General Catalogue of Stellar Radial Velocities, Washington, Carnegie Institution of Washington, (Bibcode 1953GCRV..C......0W)
  5. (en) Olin J. Eggen, « The Age Range of Hyades Stars », The Astronomical Journal, vol. 116, no 1,‎ , p. 284–292 (DOI 10.1086/300413, Bibcode 1998AJ....116..284E)
  6. a b et c (en) Bodo Baschek et Leonard Searle, « The Chemical Composition of the Lambda Bootis Stars », Astrophysical Journal, vol. 155,‎ , p. 537 (DOI 10.1086/149890, Bibcode 1969ApJ...155..537B)
  7. (en) F. Royer, J. Zorec et A. E. Gómez, « Rotational velocities of A-type stars. III. Velocity distributions », Astronomy and Astrophysics, vol. 463, no 2,‎ , p. 671–682 (DOI 10.1051/0004-6361:20065224, Bibcode 2007A&A...463..671R, arXiv astro-ph/0610785)
  8. (en) * gam Aqr -- High proper-motion Star sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg.
  9. (en) James B. Kaler, « Sadachbia », sur Stars

Liens externesModifier