Ouvrir le menu principal

Gaillet

genre de plante de la famille des Rubiaceae
(Redirigé depuis Galium)

Galium

Les gaillets sont des plantes de la famille des Rubiacées appartenant au genre Galium, dont quelques-unes sont également appelées « caille-lait ».

Certaines espèces sont considérées comme « mauvaise herbe » car volontiers envahissantes, notamment dans les milieux eutrophes ou dystrophes, dont elles sont un des indicateurs possibles.

Les feuilles et tiges de certaines espèces sont couvertes de minuscules crochets qui leur permettent de s'accrocher à la peau et aux tissus à la manière du Velcro.

ÉtymologieModifier

Une croyance populaire répandue, mais invalidée par de nombreux auteurs[1],[2], allègue la présence d'une enzyme permettant de faire cailler le lait alors que cette plante n'était utilisée qu'additionnée à une présure souvent d'origine animale, probablement pour aromatiser le fromage. Cette propriété serait à l'origine de l'étymologie populaire « caille-lait », issue du nom de genre Galium (du grec gala, galaktos signifiant « lait »)[3].

DescriptionModifier

Les feuilles des Gaillets sont en apparence verticillées par suite de la transformation des stipules en feuilles ordinaires (pseudo-verticille résultant de la multiplication des stipules)[4]. Leurs tiges ont souvent une section carrée.

EnnemisModifier

UtilisationsModifier

Les jeunes pousses tendres et les feuilles des gaillets sont comestibles, crues en salade[5].

Dénominations et systématiqueModifier

Asperula et GaliumModifier

Les genres Asperula et Galium ont à l'origine été distingués sur la base de la morphologie de la corolle. Mais même après plusieurs tentatives de redéfinition de ces deux genres sur d'autres bases, morphologiques (notamment la présence ou non de bractéoles) ou génétiques (analyses d’ADN), leur taxonomie n'était toujours pas résolue en 2010[6].

Principales espècesModifier

Flore européenne :

Selon Kew Garden World Checklist (11 mars 2012)[7] :

CalendrierModifier

Dans le calendrier républicain français, le 24e jour du mois de Prairial, est officiellement dénommé jour du Caille-lait[8]

Notes et référencesModifier

  1. Le caille-lait fait-il cailler le lait ?
  2. François Rozier, Nouveau cours complet d'agriculture théorique et pratique, Deterville, , p. 63
  3. François Couplan, Les plantes et leurs noms. Histoires insolite, Éditions Quae, (lire en ligne), p. 63
  4. Rodolphe-Edouard Spichiger, Murielle Figeat, Botanique systématique des plantes à fleurs, Presses polytechniques et universitaires romandes, , p. 89
  5. Michel Botineau, Guide des plantes comestibles de France, Humensis, (lire en ligne), p. 118.
  6. (en) Référence Flora of China : Galium (consulté le )
  7. Kew Garden « World Checklist », consulté le 11 mars 2012
  8. Ph. Fr. Na. Fabre d'Églantine, Rapport fait à la Convention nationale dans la séance du 3 du second mois de la seconde année de la République Française, p. 27.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :