Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Galette au sucre de Pérouges

tarte sucrée

La galette au sucre de Pérouges ou tarte au sucre de Pérouges ou — plus rarement — tarte pérougienne[1],[2] ou enfin galette pérougienne[3], est un type de tarte au sucre qui constitue une spécialité culinaire de la cité médiévale de Pérouges à Pérouges dans l'Ain en France[4],[5],[6]. Elle constitue une marque déposée[7].

Galette au sucre de Pérouges
Image illustrative de l'article Galette au sucre de Pérouges
Une galette au sucre de Pérouges

Lieu d’origine Cité médiévale de Pérouges
Côtière, Ain
Place dans le service dessert
Température de service chaude
Ingrédients mélange d'œufs, de farine et de sucre

Sommaire

HistoireModifier

 
L'hostellerie du Vieux Pérouges.

Marie-Louise Thibaut et son mari reprennent l'hostellerie du Vieux Pérouges en 1912. Elle reprend alors une ancienne recette locale et l'adapte et créé ainsi la galette au sucre de Pérouges[8],[9]. Cette préparation était à l'origine préparée exclusivement lors des vendredis maigres[8]. On place en général l'invention de cette tarte à l'année 1912[10].

En 2016, cinq artisans de la cité médiévale prépare cette spécialité pâtissière[4].

En 2016 toujours, il s'en vend 5 000 unités par an à un prix indicatif de 1,20 à 1,50 € la part et de 6,50 à 18 € la tarte selon la taille[11].

CompositionModifier

 
L'AOC crème et beurre de Bresse utilisée dans la préparation de la galette.
 
Inscription mentionnant la galette de Pérouges.

La galette au sucre de Pérouges est fabriquée à base de pâte levée parfumée au citron sur laquelle on dispose une préparation à base de beurre (ou de crème) et de sucre[4].

Référence littéraireModifier

Éric-Emmanuel Schmitt évoque la tarte au sucre de Pérouges dans La Vengeance du pardon[12].

Notes et référencesModifier

  1. Alain Armand-Villoy, Trois roses au cœur des Alpes: promenades en Dauphiné, A.-G. Aupois, (lire en ligne)
  2. Adrien Favre, Histoire de la cité de Pérouges, Impr. Banderier, (lire en ligne)
  3. (en) Waverley Root et Richard De Rochemont, Contemporary French Cooking, Random House, (lire en ligne)
  4. a, b et c « Les galettes font recette à Pérouges », Le Progrès,‎ (lire en ligne)
  5. Jacky Durand, « A dents et fève », next.libération.fr,‎ (lire en ligne)
  6. « Dans la Plaine de l’Ain : Pérouges résiste à tous vents », Le Journal de Saône-et-Loire,‎ (lire en ligne) :

    « Pérouges est aussi connue pour sa galette. Une galette à base de farine, de beurre, d’œuf et de sucre. Créée en 1912 par la famille Thibault qui tient toujours l’Ostellerie du vieux Pérouges, elle se décline en de nombreuses recettes. »

  7. « Recette de Christophe Thibaut », Le Progrès,‎ (lire en ligne)
  8. a et b « Les galettes de l’Ain : au sucre ou à la crème ? », Le Progrès,‎ (lire en ligne)
  9. Conseil national des arts culinaires, « Galette de Pérouges », dans Rhône-Alpes. Produits du terroir et recettes traditionnelles, Albin Michel/CNAC, coll. « L’inventaire du patrimoine culinaire de la France », (ISBN 2-226-07635-2), p. 106-107
  10. Annie Perrier-Robert, Dictionnaire de la gourmandise, Groupe Robert laffont, (ISBN 9782221134030, lire en ligne)
  11. « Comment la cité médiévale fait son beurre sur la galette », Le Progrès,‎ (lire en ligne)
  12. Eric-Emmanuel Schmitt, La Vengeance du pardon, Albin Michel, (ISBN 9782226425621, lire en ligne)

Articles connexesModifier