Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Josse.
Gaëlle Josse
Description de cette image, également commentée ci-après
Naissance (59 ans)
Activité principale
romancière, écrivaine
Auteur
Langue d’écriture français
Genres

Gaëlle Josse, née le , est une femme de lettres française.

BiographieModifier

Après des études de droit, de journalisme et de psychologie clinique, Gaëlle Josse vit quelques années en Nouvelle-Calédonie.

Elle travaille actuellement comme rédactrice pour un site Internet à Paris et organise aussi des ateliers d'écoute musicale et d'écriture, pour adultes et adolescents.

Elle dit être venue à la littérature par la poésie. Ses livres sont étudiés dans de nombreux lycées.

En 2014 , elle est la lauréate du Prix littéraire des Rotary Clubs de langue Française pour son roman Le Dernier Gardien d'Ellis Island.

En 2015, elle est finaliste du Prix des libraires et lauréate du prix de littérature de l'Union européenne pour son roman Le Dernier Gardien d'Ellis Island.

En 2016, elle est marraine du prix littéraire des jeunes Européens.


ŒuvresModifier

PoésieModifier

RomansModifier

  • Les Heures silencieuses, Autrement, 2011, né d'une rencontre avec un tableau hollandais d'Emanuel de Witte ; disponible en édition de poche J'ai lu (livre présenté au programme du bac de français en lecture cursive par de nombreux lycées). Traduit en plusieurs langues. Prix Lavinal, prix Peindre en Provence, prix du Marais, finaliste du prix Orange 2011.
  • Nos vies désaccordées, Autrement, 2012 (ISBN 978-27467-3144-8) ; disponible en édition de poche J'ai lu. Prix Alain-Fournier 2013, prix national de l'Audiolecture 2013.
  • Noces de neige, Autrement, 2013[1]
  • Le Dernier Gardien d’Ellis Island, éditions Noir sur Blanc, coll. « Notabilia », 2014, réédition J'ai lu, 2016. Plusieurs traductions en cours. Prix de littérature de l'Union européenne, prix des Rotary clubs francophones, prix de l'Académie de Bretagne, nombreux prix de médiathèques, sélection du prix FNAC, finaliste du Prix des libraires 2015[2].
  • L'Ombre de nos nuits, Noir sur Blanc, coll. « Notabilia », 2016
  • Une longue impatience, Noir sur Blanc, coll. « Notabilia », 2018

BiographieModifier

  • Une femme en contre-jour[3], éditions Noir sur Blanc coll. « Notabilia », 2019, 156 p. Portrait de Vivian Maier, gouvernante américaine et photographe de rue amateur, morte en 2009 dans l’anonymat.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier