G Data CyberDefense

société de sécurité informatique

G Data
illustration de G Data CyberDefense

Création 1985
Fondateurs Kai Figge, Frank Kühn
Forme juridique Société Anonyme
Slogan Trust in German Sicherheit
Siège social Bochum
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Direction Franck Heisler, Dr Dirk Hochstrate
Activité Logiciels informatiques
Produits G Data Antivirus
G Data InternetSecurity
G Data Total Protection 2015
G Data AntiVirus Business
G Data AntiVirus Entreprise
G Data MailSecurity
G Data ClientSecurity Business
G Data ClientSecurity Entreprise
G Data EndPointProtection
G Data Mobile Security
Effectif 500 (en 2020)
TVA européenne DE127065359[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.gdata.fr

G Data CyberDefense, appelée jusqu'en 2019 G Data Software[2], est une société allemande spécialisée dans l’édition de logiciels de sécurité. Créée en 1985 à Bochum, elle emploie 475 personnes en 2020[3] et distribue ses solutions dans plus de 90 pays[4].

Les 4 technologies clés de G DataModifier

  • DoubleScan : les solutions G Data intègrent 2 moteurs d’analyse antivirus (le moteur de Bitdefender, baptisé moteur A, et celui Close Cap, moteur B). Ils sont par défaut utilisés simultanément (pour une meilleure détection), mais l’utilisateur peut faire le choix de n’en activer qu’un des deux (afin de limiter la consommation des ressources de l’ordinateur).
  • Fingerprinting 2.0 : cette technologie évite l’analyse inutile des données. Un fichier défini comme sûr par une première analyse et non modifié ne sera pas systématiquement analysé par la suite. La durée de l’analyse est réduite au fil du temps, ce qui peut limiter la lourdeur occasionnée par l’utilisation de deux moteurs.
  • OutbreakShield : cet outil se base sur les schémas de propagation des virus pour bloquer en temps réel les courriels infectés. La protection est assurée dans un délai de 30 secondes à 2 minutes après l’apparition du virus.
  • Whitelisting : Les fichiers connus des éditeurs fiables (fichiers systèmes Microsoft par exemple) sont inscrits dans une liste blanche et ne sont pas analysés par le logiciel G Data. Ceci permet d’accélérer les analyses et d’éviter les faux positifs dans les fichiers importants.

Notes et référencesModifier

  1. « https://www.gdata.de/impressum » (consulté le )
  2. (de) « CyberDefense - Made in Germany: G DATA ab sofort mit neuem Namen », sur www.gdata.de, (consulté le )
  3. (en) « G DATA CyberDefense AG », sur dnb.com (consulté le )
  4. (en-GB) « G DATA CyberDefense AG - Safer Internet Day - BIK Community », sur Safer Internet Day (consulté le )

Liens externesModifier

G Data CyberDefense (sous-page)