Ouvrir le menu principal

Sentier de grande randonnée 5

(Redirigé depuis GR 5)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir GR5.
Sentier de grande randonnée 5
Refuge Bel-Lachat gr5 Chamonix.jpg
Randonneur s'apprêtant à quitter le refuge de Bel-Lachat qui fait face au massif du Mont-Blanc
Localisation
Adresse
Désignation
Autre nom
De Berg-op-Zoom (Pays-Bas) à Nice
Type
Tracé
Point de départ
Extrémités
Longueur
2 600 km

Le sentier de grande randonnée 5 (GR 5) relie la mer du NordHoek van Holland aux Pays-Bas) et la mer MéditerranéeNice en France), soit 2 200 kilomètres de longueur.

Du Nord au Sud, il parcourt ainsi les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg, la France où il traverse les Vosges et le Jura, la Suisse où il passe près du lac Léman, puis à nouveau la France à travers les Alpes jusqu'à la Méditerranée.

DétailsModifier

Aux Pays-Bas (premier passage)Modifier

L'extrémité nord du sentier se situe à Hoek van Holland.

En Belgique (premier passage)Modifier

En Flandre, le GR 5 passe par ou à proximité des villes de Herentals, Westerlo, Diest, Hasselt et Genk.

Aux Pays-Bas (second passage)Modifier

Il frôle Maastricht (Pays-Bas) que l’on peut atteindre via un diverticule.

En Belgique (second passage)Modifier

Il entre en Belgique wallonne où il développe 225 km, reliant Visé, Barchon, Liège, puis, par le massif de l'Ardenne, Banneux, Spa, Stavelot, Vielsalm et Burg-Reuland/Ouren.

Au LuxembourgModifier

Puis il pénètre au grand-duché du Luxembourg (Vianden, Diekirch et Schengen), passant le long de la Moselle luxembourgeoise et de son vignoble.

En France (premier passage)Modifier

 
Chemin emprunté par le GR5, massif de la Haute Bers, Vosges.

Le sentier arrive en France de Schengen au Luxembourg à Apach en Moselle (l'ancien itinéraire par Dudelange a été débalisé), puis se dirige vers Metz et Liverdun (Nancy) , puis traverse les Vosges du nord au sud jusqu’à Belfort.

Continuant vers le sud, il traverse le Jura, par La Cluse, près de Pontarlier, Les Rousses.

En SuisseModifier

Puis Nyon, dans le canton de Vaud, au bord du lac Léman par La Cure et Saint-Cergue (voie romaine). Le tronçon passe notamment par le parc naturel régional Jura vaudois. Le balisage est absent lorsque le GR5 passe en Suisse. Il faut alors suivre la signalisation suisse, entre La Cure et Nyon puis dans les Préalpes valaisannes dans le val d'Illiez entre le col de Chésery et le col de Coux (avant Samoëns).

En France (second passage)Modifier

Article détaillé : Grande traversée des Alpes.

Cette section du sentier traverse les Alpes françaises du nord au sud.

Elle part du lac Léman : Le chemin traditionnel part de Saint-Gingolph, au bord du Léman, sur la frontière avec la Suisse, pour rejoindre Novel et les chalets de Bise. Une variante plus citadine part de Thonon-les-Bains, passe par Armoy, Théry et rejoint également les chalets de Bise (étape conjointe avec le GR du Balcon du Léman).

Elle traverse deux parcs nationaux (Parc national de la Vanoise et du Mercantour), quatre parcs régionaux et six réserves naturelles[1].

Le sentier débouche sur la mer Méditerranée, à Nice.

Galerie de photosModifier

Notes et référencesModifier

  1. Fédération Française de la Randonnée Pédestre, « GR® 5 : de la mer du Nord à la mer Méditerranée - Mon GR® », sur Mon GR® (consulté le 24 juillet 2018)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • La traversée des Alpes : essai d'histoire marchée, Antoine de Baecque, Gallimard, coll. « Bibliothèque des histoires », 2014 (ISBN 9782070144426) (prix Augustin-Thierry)

Liens externesModifier