Ouvrir le menu principal

Gœgnies-Chaussée

section de Quévy, Belgique
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Gognies-Chaussée concernant la commune limitrophe du département du Nord.

Gœgnies-Chaussée
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement Mons
Commune Quévy
Code postal 7040
Zone téléphonique 065
Démographie
Gentilé Gœgnisiens Gœgnisiennes
Géographie
Coordonnées 50° 20′ nord, 3° 56′ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hainaut

Voir sur la carte administrative du Hainaut
City locator 14.svg
Gœgnies-Chaussée

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Gœgnies-Chaussée

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Gœgnies-Chaussée

Gœgnies-Chaussée est un petit village frontalier de Belgique situé en Région wallonne dans la province de Hainaut.

Il fait partie de la commune de Quévy.

Bordant la Rue de la Chaussée, anciennement Chaussée Brunehault, sur près de trois kilomètres, il est séparé de la municipalité française de Gognies-Chaussée par cette ancienne voie romaine qui reliait Bavay à Tongres.

Ce village est tout proche du village où eut lieu la Bataille de Malplaquet. C'est aussi un intéressant lieu d'observation sociologique en ce sens que la frontière coupe un village qui forme une unité, dont les deux parties ont la même langue de culture et la même langue régionale (le picard), mais où pourtant s'accusent les traits français d'une part et wallons de l'autre.

Sommaire

Traité des LimitesModifier

Gognies-Chaussée, commune Française, ne faisait qu'une avec Goegnies-Chaussée jusqu'au traité du 28 mars 1820[1] rectifiant les frontières et qui fut signé par le Sieur Dusart Mayeur de Goegnies-Chaussée (Pays-Bas) et le Sieur Lotteau Maire de la commune de Gognies-Chaussée (France) en présence de Monsieur le Comte d'Auxy, gouverneur de la province de Hainaut et de Monsieur Lhomme, délégué de M. le Préfet du département du Nord.

 
Procès-Verbal en application du traité des limites
 
Signataires du Procès-Verbal

GalerieModifier

Article connexeModifier

RéférencesModifier

  1. Procès-verbal de la remise par les Pays-Bas et de la prise de possession par la France et réciproquement des territoires de Goegnies-Chaussée du 11 octobre 1820