Gösta Prüzelius

acteur suédois
Gösta Prüzelius
Description de cette image, également commentée ci-après
(photo sur Aftonbladet.se : dans la série Rederiet (en), 1992-2000)
Nom de naissance Karl Gösta Prüzelius
Naissance
Stockholm
Suède
Nationalité Drapeau de la Suède Suédoise
Décès (à 77 ans)
Stockholm (Kungsholmen)
Suède
Profession Acteur
Films notables Nattens ljus
La Honte
Paradis d'été
Fanny et Alexandre
Les Meilleures Intentions
Séries notables Varuhuset
Rederiet (en)

(Karl) Gösta Prüzelius est un acteur suédois, né le à Stockholm (Suède), ville où il est mort (sur l'île de Kungsholmen) le .

BiographieModifier

Très actif au théâtre dès 1940, Gösta Prüzelius joue notamment au théâtre dramatique royal de Stockholm (Kungliga Dramatiska Teatern en suédois, abrégé Dramaten), depuis Le Baladin du monde occidental de John Millington Synge (1964) jusqu'au Conte d'hiver de William Shakespeare (1994, avec Bibi Andersson et Pernilla August).

Cette dernière pièce est mise en scène par Ingmar Bergman, comme plusieurs autres auparavant au Dramaten, telles La Sonate des spectres d'August Strindberg (1973, avec Harriet Andersson et Gunnel Lindblom) et Le Songe du même Strindberg (1986, avec Lena Olin et Kristina Adolphson).

Un deuxième metteur en scène avec lequel il collabore souvent en ce même théâtre est Alf Sjöberg, notamment sur Troïlus et Cressida de William Shakespeare (1967, avec Max von Sydow et Kristina Adolphson) et Ennemis de Maxime Gorki (1973, avec Erland Josephson et Gunnel Lindblom).

Mentionnons encore, parmi ses ultimes pièces au Dramaten, Marie Stuart de Friedrich von Schiller (1989, avec Bibi Andersson dans le rôle-titre et Mats Bergman) et Mort d'un commis voyageur d'Arthur Hiller (son avant-dernière, 1992, avec Jarl Kulle et Mona Malm).

Au cinéma, Gösta Prüzelius contribue à quatre-vingt-sept films suédois (ou en coproduction) dès 1945, le dernier étant Les Meilleures Intentions de Bille August (1992, avec Samuel Fröler et Pernilla August).

Entretemps, citons Barabbas d'Alf Sjöberg (1953, avec Ulf Palme dans le rôle-titre et Eva Dahlbeck), Nattens ljus de Lars-Eric Kjellgren (1957, avec Lars Ekborg et Gunnar Björnstrand), Paradis d'été de Gunnel Lindblom (1977, avec Sif Ruud et Marianne Aminoff), ou encore deux réalisations d'Ingmar Bergman, La Honte (1968, avec Liv Ullmann et Max von Sydow) et Fanny et Alexandre (1982, avec Ewa Fröling et Jan Malmsjö).

Enfin, à la télévision (suédoise principalement), il apparaît dans sept téléfilms (1961-1989) et vingt séries (1952-2000), dont Varuhuset (un épisode, 1987) et surtout Rederiet (en) (sa dernière série, deux-cent-soixante épisodes, 1992-2000).

Théâtre (sélection)Modifier

Au DramatenModifier

Autres lieuxModifier

Filmographie partielleModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

(séries)

Liens externesModifier