Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pailhas.
Géraldine Pailhas
Description de cette image, également commentée ci-après
Naissance (48 ans)
Marseille, Bouches-du-Rhône, France
Nationalité Flag of France.svg Française
Profession Actrice
Site internet VMA

Géraldine Pailhas (prononcer : Pélasse[1]) est une actrice française née le à Marseille.

Sommaire

BiographieModifier

Née à Marseille, elle est la fille d'un menuisier devenu galeriste de renom[2].

Enfant, elle suit des cours de danse classique. À 15 ans, elle occupe seule un studio à Toulouse. L'année d'après, en 1986, elle apparaît dans un clip des Gipsy Kings et dans un autre de Saint-Preux. À la même époque, elle est contrainte d'arrêter la danse car son corps ne suit plus[réf. nécessaire].

Elle s'est tournée vers le cinéma au début des années 1990[3].

Géraldine y fait ses premiers pas en faisant de la figuration dans Trois places pour le 26 de Jacques Demy. Deux ans plus tard, sa carrière prend une autre dimension avec Les Arcandiers, film dans lequel elle interprète la future sainte Bernadette Soubirous, et surtout La Neige et le Feu de Claude Pinoteau en 1991, rôle pour lequel elle est récompensée d'un César du meilleur espoir féminin en 1992[4].

En 2011, elle fait ses premiers pas au théâtre dans L'Amour, la mort, les fringues, adaptation d'une pièce américaine, mise en scène par sa belle-mère Danièle Thompson. De cette expérience, elle déclare dans l'émission On n'est pas couché[réf. nécessaire] qu'elle l'a trouvée difficile et ne l'a pas très bien vécue, ne pouvant entre autres reprendre une scène ratée, et qu'elle préfère se consacrer au cinéma.

Géraldine Pailhas partage sa vie avec le scénariste et réalisateur Christopher Thompson[5], avec lequel elle a eu deux enfants.

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

ThéâtreModifier

DistinctionsModifier

 
Géraldine Pailhas à l'avant-première du film Les Yeux de sa mère en 2011.

RécompensesModifier

NominationsModifier

Participations événementiellesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Géraldine Pailhas : "Je n'ai pas de problème avec le conflit " », sur France info (consulté le 29 avril 2016)
  2. « Géraldine Pailhas », Pure People,‎ (lire en ligne, consulté le 24 octobre 2017)
  3. « Le cinéma sur Cinéfil : Sorties, horaires, bandes-annonces », sur Cinefil.com (consulté le 24 octobre 2017)
  4. « Géraldine Pailhas », sur Evene.fr (consulté le 24 octobre 2017)
  5. « Géraldine Pailhas », Staragora,‎ (lire en ligne, consulté le 24 octobre 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :