Ouvrir le menu principal

Géographie sacrée

La géographie sacrée est l'étude d'un lieu, son organisation, ses caractéristiques, sous un angle religieux, symbolique et éventuellement ésotérique. Cette étude peut concerner un lieu bien précis, une source, un bâtiment, tel qu'une église, une cathédrale, un mégalithe, ou l'ensemble d'une ville, d'un pays, d'un continent, ou même la planète dans son ensemble.

DéfinitionModifier

D'après le chercheur en archéologie Paul Devereux, la géographie sacrée est l'étude de lieux faisant l'objet d'une vénération humaine et de constructions à but spirituel, telles que les temples, églises et monastères[1]. Des croyances attribuent à ces lieux une « énergie particulière » apportant guérison et éveil spirituel[1].

Lieux concernésModifier

La géographie sacrée étudie des sites tels que les lignes de Nazca et les chemins de pèlerinage[1].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Devereux 2010.

AnnexesModifier