Ouvrir le menu principal

Géographie de Bahreïn
carte : Géographie de Bahreïn
Continent Asie
Région Moyen-Orient, Golfe Persique
Coordonnées 26°00'N, 50°33'E
Superficie
Côtes 161 km
Frontières 1 (avec l’Arabie Saoudite sur une île artificielle non-nommée)
Altitude maximale 134 m (Jabal ad Dukhan)
Altitude minimale 0 m (Golfe Persique)

Cet article résume les caractéristiques de la géographie de Bahreïn. Bahreïn est un pays situé sur un archipel du golfe Persique au Moyen-Orient. La capitale est Manama.

Sommaire

LocalisationModifier

 
Le Bahreïn.

Le royaume de Bahreïn est un État du Moyen-Orient. C'est un archipel du golfe Persique, à l'est de l'Arabie saoudite et au nord-ouest du Qatar.

Sa superficie est de 765 km2, ce qui en fait le plus petit État du golfe Persique[1],[2].

La superficie officielle progresse, au fur et à mesure des surfaces conquises sur la mer. Elle est de 741,1 km2 en 2007, de 757,9 en 2009, de 765,3 en 2010.

Étant entièrement insulaire, il n'a pas de frontière terrestre mais totalise 161 km de littoral. L'île principale est cependant reliée à l'Arabie saoudite par la chaussée du roi Fahd, faite de ponts et de digues.

L'archipel comptabilise un grand nombre d'îles, dont la principale est l'île de Bahreïn, on peut également citer parmi les autres îles importantes : Muharraq, Sitra et Umm an Nasan, auxquelles on peut ajouter des archipels plus petits, tels les îles Hawar situées le long des côtes qatariennes.

Depuis son indépendance, les eaux territoriales sont encore sujettes à des litiges entre les deux États :

  • plateforme continentale : limites à déterminer ;
  • eaux territoriales : 24 milles nautiques.

ReliefModifier

Le pays est principalement composé d'une plaine désertique s'élevant progressivement en un plateau central modérément escarpé.

Le point le plus bas est au niveau de la mer (0 m, golfe Persique) et le point culminant est le Djébel ad Dukhan (134 m).

ClimatModifier

Le climat est aride. Les hivers sont doux et agréables, les étés très chauds et humides.

Des tempêtes de sable et des sécheresses périodiques constituent les risques naturels les plus fréquents.

Ressources naturellesModifier

Deux types de ressources dominent l'économie: produits pétroliers (pétrole et gaz naturel) et produits de la mer (pêche et perles).

Les terres sont réparties comme suit (estimations de 2001) :

  • Terres arables : 2,82 %
  • Terres cultivées : 5,63 % (dont 50 km2 de terres irriguées)
  • Forêts : 0 %
  • Désert : 91,55 %

EnvironnementModifier

Questions actuellesModifier

  • Désertification résultant de la dégradation des terres arables, des périodes de sécheresse et des tempêtes de sable.
  • Dégradation des récifs coralliens et de la végétation sous-marine résultant de la pollution par des nappes de pétrole (rejets de pétroliers, raffineries de pétrole et stations de distribution).
  • Manque chronique d'eau potable et d'irrigation, les deux seules sources d'eau douce étant la nappe phréatique et l'eau dessalinisée.

Accords internationauxModifier

  • Signataire de : Biodiversité, Changement climatique, Désertification, Catastrophes naturelles, Droit de la mer, Protection de la couche d'ozone, Milieux humides.

Aspects géostratégiquesModifier

Étant situé au cœur du golfe Persique, sa situation géostratégique est de premier ordre au niveau pétrolier (production et transit par voie maritime).

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :