Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chapman.
Une gélose Chapman avec des colonies de Micrococcus sp. (1), Staphylococcus epidermis (2) et S. aureus (3).

La gélose Chapman est le milieu sélectif des bactéries halophiles et plus particulièrement fermentant le mannitol. C'est un milieu semi-synthétique.

UsageModifier

Il est utilisé pour l'isolement des Staphylococcus.

Dans les pays anglo-saxons, une variante de ce milieu est appelée MSA (mannitol-salt-agar = gélose au mannitol et au sel).

CompositionModifier

Composition pour la préparation d'un litre de milieu.

pH = 7,4

PréparationModifier

111 g par litre de milieu Autoclavage classique.

CaractéristiquesModifier

  • Une base nutritive ordinaire.
  • Une teneur élevée en NaCl qui permet la sélection des bactéries halophiles (comme les Staphylococcus) et inhibe la grande majorité des autres bactéries.
  • Un critère de différenciation : la fermentation du mannitol révélé grâce au virage de l'indicateur coloré de pH : le rouge de phénol qui permet une orientation vers certaines espèces (comme l'espèce Staphylococcus aureus).

LectureModifier

On cultive sur ce milieu les Micrococcaceae et quelques autres (Bacillus, Enterococcus) et même très rarement des bacilles gram-négatifs.

  • Pas de virage (le milieu reste rouge) : les colonies mannitol - car elles ne fermentent pas le mannitol, légère alcalinisation du milieu par l'utilisation de peptones dans leur métabolisme énergétique.
  • Virage au jaune du milieu : les colonies sont mannitol + car elles fermentent le mannitol dans leur métabolisme énergétique avec acidification du milieu.

Remarquons que la gélose Chapman est une gélose sélective des staphylococcus.

Dans tous les cas, les micro-organismes cultivant sur ce milieu ont mis en évidence leur caractère halophile.

 
Gélose Chapman en boite de Petri

Voir aussiModifier