Ouvrir le menu principal

Fushun

ville-préfecture du Liaoning, en Chine
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fushun (homonymie).

Fushun
抚顺
Fushun
Image illustrative de l’article Fushun
Localisation de la préfecture de Fushun (en jaune)
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province ou région autonome Liaoning
Statut administratif Ville-préfecture
Code postal Ville : 113000[1]
Indicatif +86 (0)024[1]
Immatriculation 辽D
Démographie
Population 2 138 090 hab. (2010)
Densité 198 hab./km2
Population de l'agglomération 1 340 205 hab. (2010)
Géographie
Coordonnées 41° 52′ 00″ nord, 123° 54′ 00″ est
Superficie 1 081 600 ha = 10 816 km2
Divers
PIB total 37,5 milliards de yuans (2004)
Localisation
Localisation de Fushun

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte administrative de Chine
City locator 14.svg
Fushun

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte topographique de Chine
City locator 14.svg
Fushun
Liens
Site web www.fushun.gov.cn

Fushun (chinois simplifié : 抚顺 ; chinois traditionnel : 撫順 ; pinyin : Fǔshùn) est une ville de la province du Liaoning en Chine, située à près de 45 km de Shenyang.

Sommaire

ToponymieModifier

Le nom de la ville était autrefois transcrit Fouchouen en français.

HistoireModifier

Cette zone de Mandchourie a fait partie de la Russie jusqu'en 1905, puis de la République de Chine ; elle fut occupée par le Japon de 1931 à 1945. Le dernier empereur de Chine, Puyi (1906-1967), déchu en 1911, à l'avènement de la République de Chine, gouverna le Manchoukouo (1931 - 1945) créée par les Japonais. Il fut ensuite interné sous le matricule 981, dans le « camp de rééducation pour criminels de guerre » de Fushun de 1950 à 1957. Après avoir été transféré dans un autre camp, il fut amnistié et libéré en 1959 et devint jardinier municipal. La Mandchourie a été envahie par l'armée soviétique en août 1945 redonnant ainsi son territoire à la Chine.

ÉconomieModifier

En 2004, le PIB total fut de 37,5 milliards de yuans[2].

Réservoir de FushunModifier

A proximité de la ville de Fushun se situe le plus grand réservoir d'eau construit par l'homme. Ce réservoir est relié à plusieurs villes de la province du Liaoning via le Tunnel d'Eau de Dahuofang.


Subdivisions administrativesModifier

La ville-préfecture de Fushun exerce sa juridiction sur sept subdivisions - quatre districts, un xian et deux xian autonomes :

  • le district de Shuncheng - 顺城区 Shùnchéng Qū ;
  • le district de Xinfu - 新抚区 Xīnfǔ Qū ;
  • le district de Dongzhou - 东洲区 Dōngzhōu Qū ;
  • le district de Wanghua - 望花区 Wànghuā Qū ;
  • le xian de Fushun - 抚顺县 Fǔshùn Xiàn ;
  • le xian autonome mandchou de Xinbin - 新宾满族自治县 Xīnbīn mǎnzú Zìzhìxiàn ;
  • le xian autonome mandchou de Qingyuan - 清原满族自治县 Qīngyuán mǎnzú Zìzhìxiàn.

LittératureModifier

Le roman L'Amant de Marguerite Duras raconte une histoire d'amour entre une jeune Française et un homme originaire de Fushun.

SportModifier

Le Liaoning FC, qui a brièvement joué à Fushun à la fin des années 1990, a vu jouer deux Français : le gardien de but Fabrice Grange, second entraîneur des gardiens pendant la Coupe du monde 2006, et actuellement entraîneur des gardiens du Football Club de Nantes, ainsi que Christophe Galtier, actuellement entraîneur de l'AS Saint-Etienne.

CulteModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :