Fushimi Sadanaru

militaire japonais

Prince Fushimi Sadanaru
伏見宮貞愛親王
Fushimi Sadanaru
Le prince Fushimi Sadanaru sur une carte postale de l'ère Meiji

Naissance
Kyoto
Décès (à 64 ans)
Takagami, (Courant Chōshi) préfecture de Chiba
Origine Drapeau du Japon Japon
Allégeance Empire du Japon
Arme War flag of the Imperial Japanese Army.svg Armée impériale japonaise
Grade Géneral d'armée
Maréchal
Années de service 18751923
Commandement 4e Division AIJ, 1re Division AIJ, 10e Division AIJ
Conflits Première guerre sino-japoanise
Guerre russo-japonaise
Distinctions Ordre suprême du Chrysanthème
Ordre du Milan d'or (2e Classe)
Autres fonctions Gardien du sceau privé du Japon

Le prince Fushimi Sadanaru (伏見宮貞愛親王, Fushimi-no-miya Sadanaru-Shinnō?), , est le 22e chef de la shinnōke (branche de la famille impériale) Fushimi-no-miya[1]. Il est Gensui (maréchal) dans l'Armée impériale japonaise.

JeunesseModifier

Le prince Sadanaru naît à Kyoto, quatorzième fils du prince Fushimi Kuniie (1802–1875). Il est donc demi-frère des princes Yamashina Akira, Kuni Asahiko, Kitashirakawa Yoshihisa et Kan'in Kotohito. Il succède à son père comme chef de la maison Fushimi-no-miya en 1875.

Mariage et familleModifier

En 1872, le prince Fushimi Sadanaru épouse la princesse Arisugawa Toshiko (1858–1927), fille du prince Arisugawa Taruhito, dont il a une fille et trois fils.

  1. Prince Fushimi Hiroyasu (博恭王, Hiroyasu-ō?) 16 octobre 1875 – 16 août 1946.
  2. Prince Fushimi Kunika (邦芳王, Kunika-ō?) 1880-1933.
  3. Prince Fushimi Akinori (昭徳王, Akinori-ō?) 1881-1883.
  4. Princesse Fushimi Sachiko (禎子女王, Sachiko Joō?) 1885-1966; épouse le comte Toyokage Yamauchi.

Carrière militaireModifier

Officier de carrière, le prince intègre l'académie militaire en 1873 et prend part comme lieutenant à la rébellion de Satsuma. Promu capitaine en 1878, il étudie la tactique militaire à l'École Spéciale Militaire de Saint-Cyr en France et plus tard en Allemagne dans les années 1870. À son retour au Japon, il est promu major en 1881 et préconise la création d'une version japonaise d'un état-major général d'armée sur le modèle prussien. Il est promu lieutenant-colonel en 1884, colonel en 1887 et général de brigade en 1889. Il reçoit le Grand Cordon de l'Ordre du Chrysanthème en 1886.

Le général de brigade prince Fushimi a des liens étroits avec Louis, Émile Bertin. Il est invité à Shiba dans la résidence de Bertin, en 1886, en présence de l'amiral Henri Rieunier, commandant en chef la division navale des mers de Chine et du Japon et de grands dignitaires de l'empire du soleil levant.

Il sert en tant que commandant lors de la guerre sino-japonaise (1894-1895) à la tête de la 4e Division de l'AIJ et débarque ses forces dans la péninsule de Liaodong en Chine en 1894. Il participe ensuite à l'Invasion japonaise de Taïwan de 1895.

Il représente l'empereur Meiji au couronnement du tsar Nicolas II de Russie le . En 1898, il est promu général de division est affecté au commandement de la 10e Division de l'AIJ basée à Himeji. En 1901, il est nommé commandant de la 1re Division.

 
Le prince Fushimi en visite au Canada, 1907

En 1904, lors du déclenchement de la guerre russo-japonaise il débarque à nouveau ses forces dans la péninsule de Liaodong. En juin, il est promu général d'armée et rappelé au Japon pour siéger au Conseil de guerre suprême avant d'être envoyé par l'empereur Meiji en mission diplomatique aux États-Unis. Après la conclusion du traité de Portsmouth, il est envoyé de nouveau en Angleterre pour une mission de remerciements du gouvernement japonais pour les conseils et l'assistance reçus des Britanniques pendant la guerre. Au cours de cette mission, il s'arrête aussi à Honolulu pour y rencontrer la communauté japonaise qui y réside. En 1909, il est de nouveau envoyé en mission diplomatique, cette fois en Chine. Le prince Fushimi représente également le Japon aux obsèques nationales du roi Édouard VII le . Il rencontre le nouveau roi George V à Buckingham Palace.

Le prince Fushimi est un proche conseiller de Yoshihito (futur empereur Taishō) alors prince héritier. Après la mort de l'empereur Meiji en 1911, il exerce la fonction de Gardien du sceau privé du Japon de 1912 à 1915, devenant ainsi le seul prince impérial à avoir servi à ce poste.

Il est promu au grade essentiellement honorifique de maréchal en 1915 et reçoit le Grand Collier de l'Ordre suprême du Chrysanthème en 1916.

Fushimi Sadanaru meurt de la grippe le dans sa résidence secondaire à Cap Inubō dans la préfecture de Chiba et se voit accorder des funérailles d'État. La princesse douairière Fushimi Toshiko décède le . Son fils, le prince Fushimi Hiroyasu, lui succède comme Amiral de la Flotte

HonneursModifier

Parmi ses décorations japonaises figurent l'Ordre suprême du Chrysanthème, l'Ordre du Milan d'or (2e classe). Il est récipiendaire par ailleurs d'autres honneurs et décorations :

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Takenobu, Yoshitaro. (1906). The Japan Year Book, p. 23. sur Google Livres
  2. Central Chancery of The Orders of Knighthood, Lord Chamberlains Office, St. James's Palace, (lire en ligne [PDF]), chap. 11932, p. 493

    « Le roi a été heureux de nommer le général Son Altesse Impériale le Prince Sadanaru Fushimi du Japon membre honoraire de la division militaire de la Première Classe, ou Chevaliers Grand Croix de l'Ordre très honorable du Bain. »

BibliographieModifier

Source de la traductionModifier