Fuleco est la mascotte de la Coupe du monde de football de 2014 qui se déroule au Brésil. Inspirée d'un tatou à trois bandes typique du pays, la carapace de la mascotte est bleue et le reste de son corps est jaune.

La mascotte

SymboliqueModifier

 
Tatou à trois bandes du Brésil (Tolypeutes tricinctus).

Fuleco est un tatou à trois bandes du Brésil (Tolypeutes tricinctus)[1], une espèce en voie de disparition.

Ce tatou, capable de se replier en forme de ballon quand il est menacé, est surnommé par les Brésiliens Tatu-bola-da-caatinga, « tatou-boule de la caatinga »[2].

Son nom est le mot-valise de futebol (« football ») et ecologia (« écologie »).

Controverse polémiqueModifier

Des détracteurs de l'organisation de cette coupe du monde ont déploré le choix de ce nom pour la mascotte, car d'une part ce mot signifierait « cul » dans l'argot local de plusieurs régions[3] et d'autre part « Fuleco », est très proche de « Fuleiro » qui désigne une personne peu digne de confiance[4],[5].

Une autre polémique éclate à son sujet le 21 juin 2014, en pleine Coupe du monde, en effet, une vidéo amateur surprend l'homme qui incarne la mascotte Fuleco en train d'effectuer une danse à connotation "sexuelle" lors d'un défilé[6].

RéférencesModifier

  1. (pt) « Fifa registra tatu-bola como mascote da Copa de 2014 e fará anúncio domingo », sur estadao.com.br, (consulté le ) : « De acordo com a ONG, o "Tolypeutes tricinctus" é a espécie de tatu mais ameaçada de extinção no Brasil. »
  2. « Fuleco le tatou, mascotte officielle du Mondial et espèce menacée », sur francetvinfo.fr, (consulté le )
  3. « Fuleco, Brazuca, Cafusa, … qu'en pensent les Brésiliens ? », sur sephatrad.blogspot.fr (consulté le )
  4. « Fuleco, la mascotte de la polémique », sur novaplanet.com (consulté le )
  5. « Déjà une histoire de cul pour la mascotte du Mondial 2014 », sur lemonde.fr (consulté le )
  6. « Coupe du Monde : la danse très osée de la mascotte Fuleco », sur Pop & Sport (consulté le ).

Voir aussiModifier