Fruits pectoraux

Les fruits pectoraux sont un remède pectoral à base de fruits employés ensemble en décoction[1] soit pure, soit mélangée à du lait, soit en pâte[2]. Ces fruits utilisés sont au nombre de quatre : la datte, la figue, le jujube et le raisin de Corinthe. En 1834, on préparait une tisane de fruits pectoraux destinée aux enfants pour soigner les affections des voies respiratoires comme la toux[3].

AnnexesModifier

Article connexeModifier

Notes et référencesModifier

  1. Définitions lexicographiques et étymologiques de « Pectoral » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  2. « Datte » dans Dictionnaire de médecine, de chirurgie, de pharmacie, des sciences… par Isidore Bricheteau, Joseph Briand, Ossian Henry, 1834
  3. « Tisane de fruits pectoraux » dans Le médecin des enfants: guide pratique, contenant la description… par J. J. Ph. Eugène d'Huc, 1834, 525 p.