Frontière entre le Malawi et la Tanzanie

frontière internationale

Frontière entre le Malawi et la Tanzanie
Caractéristiques
Délimite Drapeau du Malawi Malawi
Drapeau de la Tanzanie Tanzanie
Longueur totale 475 km
Historique
Création

La frontière entre la Tanzanie et le Malawi est une frontière internationale qui sépare le Malawi de la Tanzanie en Afrique de l'Est. La majeure partie de la frontière est marquée par une rivière nommée Songwe. Cette rivière prend sa source dans les montagnes situées au sud-ouest du Mont Rungwe et de la ville de Tukuyu. C'est une rivière au fort débit dont certains méandres peuvent évoluer au cours des années. La frontière connaît donc de petites variations de tracé. Un projet de construction d'un barrage pour réguler le débit de la rivière est en cours.

La frontière se poursuit ensuite dans le Lac Malawi, jusqu'à sa rencontre avec la frontière terrestre entre le Mozambique et la Tanzanie et à la frontière entre le Malawi et le Mozambique au milieu du lac.

En 1890, par le Traité Heligoland-Zanzibar, les deux puissances coloniales le Royaume-Uni (pour le Nyassaland devenu Malawi) et l'Allemagne (pour le Tanganyika devenu Tanzanie) se mettent d'accord pour considérer que la frontière court le long de la rive tanzanienne du lac[1]. Les nouveaux États lors de leur accession à l'indépendance ont décidé de ne pas remettre en cause le tracé des frontières coloniales.

Les projets de prospection pétrolière sur le lac concédée à une compagnie britannique ravivent la vieille querelle frontalière entre les deux pays[2].

Notes et référencesModifier

  1. http://www.afriquinfos.com/articles/2014/3/21/tanzanie-maintient-position-concernant-nyasa-crise-avec-malawi-248124.asp
  2. « Lac Malawi: la prospection pétrolière ravive une vieille querelle frontalière – Jeune Afrique », Jeune Afrique,‎ (lire en ligne, consulté le 17 septembre 2020).