Ouvrir le menu principal

Frontière entre l'Espagne et le Portugal

frontière internationale

Frontière entre l'Espagne et le Portugal
Caractéristiques
Délimite Drapeau de l'Espagne Espagne
Drapeau du Portugal Portugal
Longueur totale 1 214 km
Particularités Une des plus anciennes frontières au monde.
Fuseau horaire :
UTC+00:00
(Portugal)
UTC+01:00
(Espagne)
Historique
Création 1143
Tracé actuel 1926

La frontière entre l'Espagne et le Portugal est la frontière internationale terrestre et maritime séparant deux pays membres de l'Union européenne. Elle porte le nom La Raya en espagnol et A Raia en portugais. C'est l'une des plus vieilles frontières d'Europe. En effet malgré les conflits, les annexions, celle-ci est restée presque inchangée depuis le Traité d'Alcañices qui date de 1297. Le Traité de Lisbonne (1668) reconnaît l'indépendance du Portugal. Le Traité de Lisbonne de 1864 règle le problème de la souveraineté sur six villages frontaliers.

Depuis le Traité de Vienne de 1815 à la suite duquel les deux pays n'ont pas mis en œuvre les préconisations relatives à ce territoire, subsiste formellement le litige de la souveraineté du territoire d'Olivence revendiqué par le Portugal, mais dans la pratique la ville est régie par le droit en vigueur en Espagne.

Sommaire

LocalisationModifier

La frontière, du nord vers le sud, commence à l'embouchure du fleuve Minho et se termine à l'embouchure du fleuve Guadiana.

En Espagne, sont frontalières les provinces de :

Au Portugal, sont frontaliers les districts de :

Traités importantsModifier

Le Couto Mixto ou Couto MistoModifier

Le Couto Mixto ou Couto Misto était un territoire d'environ 27 kilomètres carrés entre Orense et Chaves composé de trois villages, Santiago, Rubiás et Meaus, non soumis à la souveraineté des deux pays limitrophes. Ses habitants bénéficiaient de tous les privilèges, et d'une indépendance de fait. Ils pouvaient choisir ou ne pas choisir l'une des deux nationalités. Ils n'avaient aucune obligation envers aucun des deux pays. Par le traité de Lisbonne de 1864, ces trois villages sont intégrés à l'Espagne ; en échange, trois autres villages « litigieux », Soutelinho da Raia, Cambedo (Vilarelho da Raia) et Lama de Arcos, sont acquis définitivement au Portugal. Les habitants de ces six villages disposèrent d'une année pour choisir l'une ou l'autre nationalité[1].

OlivenceModifier

Un litige frontalier oppose le Portugal et l'Espagne sur la ville d'Olivence (Olivenza en espagnol, Olivença en portugais) depuis le Traité de Vienne de 1815, traité par lequel l'Espagne s'est engagée à rétrocéder ce territoire au Portugal. Depuis, le Portugal ne cesse de réclamer le retour effectif de la ville sous sa souveraineté.

Iles SelvagensModifier

Plus proches des îles Canaries que de Madère, ces îles font l'objet d'une dispute frontalière entre l'Espagne et le Portugal. La souveraineté des îles a été conférée au Portugal en 1938 en l'absence de représentants espagnols, fait que l'Espagne n'a jamais reconnu officiellement. En particulier, l'Espagne ne reconnait pas de zone économique exclusive portugaise autour de ces îles, considérant que les conditions définies par la Convention des Nations unies sur le droit de la mer ne sont pas remplies. Au cours des dernières décennies du XXe siècle, plusieurs bateaux espagnols ont été arraisonnés dans des eaux revendiquées par le Portugal et plusieurs avions de chasse espagnols ont réalisé des survols de ces îles.

PassagesModifier

Points de passages routiersModifier

Il existe de nombreux points de passages routiers traversant la frontière. Le tableau ci-dessous reprend ceux concernant les routes européennes, du nord au sud.

Points de passages des routes européennes[2]
Route Européenne Route d'Espagne Villes desservies Point de passage Villes desservies Route du Portugal
E01   La Corogne - Pontevedra Tui Valença - Porto - Aveiro  
E801   Verín Chaves - Vila Real - Viseu  
E82 N-122 Tordesillas - Zamora Bragance - Vila Real - Porto  
E80   Saint-Sébastien - Burgos - Salamanque Fuentes de Oñoro Vilar Formoso - Guarda - Viseu  
E90   Saragosse - Madrid - Badajoz Évora - Setúbal - Montijo  
E01   Séville - Huelva Vila Real de Santo António - Faro - Setúbal  


Points de passages ferroviairesModifier

Il existe cinq points de passages ferroviaires traversant la frontière. Toutes les lignes sont à voie à écartement ibérique. Le tableau ci-dessous les reprend.

Points de passages ferroviaires
Code
UIC
Ligne d'Espagne Gare d'Espagne Ligne du Portugal Gare du Portugal Remarques
280 508 Ligne de Ciudad Real à Badajoz (es) Badajoz Ligne de l'Est (Portugal) (pt) Gare d'Elvas (pt) Voie unique non électrifiée
281 502 Ligne de Madrid à Valencia de Alcántara (es) Valencia de Alcántara Ligne de Cáceres (pt) Gare de Marvão-Beirã (pt) Voie unique non électrifiée fermée le
282 120 Ligne de Medina del Campo à Vilar Formoso (es) Fuentes de Onoro Ligne de la Beira Alta (pt) Vilar Formoso Voie unique non électrifiée
283 ??? Ligne de Barça d’Alva à La Fuente de San Esteban (es) La Fregeneda Ligne du Douro (pt) Gare de Barca d’Alva (pt) Voie unique non électrifiée fermée le et transformée en voie verte côté espagnol
284 814 Ligne de Guillarei à Valença do Minho Tui Ligne du Minho (pt) Valença do Minho Voie unique non électrifiée

Notes et référencesModifier