Ouvrir le menu principal

Friedrich Ladegast

facteur d'orgue
Friedrich Ladegast
Description de cette image, également commentée ci-après
Friedrich Ladegast vers 1900.

Naissance
Zettlitz
Décès (à 86 ans)
Weißenfels
Activité principale facteur d'orgue, fabriquant d'instruments de musique
Maîtres Aristide Cavaillé-Coll

Friedrich Ladegast () est un facteur d'orgue allemand.

BiographieModifier

Ladegast est né à Hochhermsdorf (maintenant Hermsdorf), Royaume de Saxe, son père était charpentier et ébéniste. Il travailla d'abord pour son frère Christlieb, un facteur d'orgue à Geringswalde, et construisit ses deux premiers orgues à l'âge de vingt ans. Il voyagea ensuite comme compagnon et travailla dans plusieurs ateliers, y compris dans ceux de Johann Gottlob Mende à Leipzig, d'Urban Kreutzbach à Borna, d'Adolf Zuberbier à Dessau, de Martin Wetzel à Strasbourg et d'Aristide Cavaillé-Coll à Paris. Cavaillé-Coll influença particulièrement le travail de Ladegast ; les deux hommes se lièrent d'amitié Ladegast introduisit en Allemagne de nombreuses innovations apprises de Cavaillé-Coll, comme la machine Barker et l'expression.

 
L'orgue de Ladegast à Poznań

Il ouvrit son propre atelier à Weissenfels en 1846. Sa première commande fut la construction d'un petit orgue à Geusa (en). Il construisit par la suite plus de deux-cents orgues, avec en particulier la reconstruction de l'orgue de la cathédrale de Merseburg (IV/81, 1855) et la construction de l’orgue de la Nikolaikirche à Leipzig (IV/84,1859–62). Son plus grand instrument fut construit pour la cathédrale de Schwerin (IV/84, 1870-71). Son fils, Oskar Ladegast, reprit l'atelier en 1898.

Notes et référencesModifier


BibliographieModifier

Liens externesModifier